La CNIL a décidé de tirer la sonnette d'alarme après l'étude des nouvelles conditions d'utilisations et politiques de vie privée imposées par PayPal à ses clients. Le gendarme des données personnelles a par ailleurs décidé d'organiser un contrôle de la filiale d'eBay.

Il est rare que la CNIL réagisse aussi rapidement et de façon aussi nette, ce qui montre l'importance du sujet. Dans un communiqué publié sur son site internet, la CNIL a alerté les internautes sur la nature des modifications imposées par PayPal à sa politique de vie privée et à ses conditions générales d'utilisation. Déjà en vigueur pour les premières, elles entreront en application le 18 novembre prochain pour les secondes.

Selon la CNIL, qui a décidé en représailles d'opérer actuellement un contrôle de PayPal, les principales modifications imposées à la fois aux consommateurs et aux professionnels portent sur les points suivants  :

  • la collecte par PAYPAL de nouvelles données (exemple : géolocalisation des points de ventes acceptant le paiement Paypal et des utilisateurs connectés, service " Paypal Here ") ;
  • l'ajout de nouveaux destinataires des données : transmission de tout ou partie des données collectées à de nouveaux organismes ayant pour activité de lutter contre la fraude ou de procéder à des actions de marketing (publicité ciblée) ;
  • la transmission d'un nombre plus important de données à certains destinataires tels que Facebook.

Dans les faits, les internautes n'ont guère d'autre choix que d'accepter ces nouvelles conditions d'utilisation puisqu'elles sont imposées par défaut aux internautes qui utilisent les services de PayPal, et la plateforme de paiement prévient que "dans le cas où vous décideriez de les refuser, vous pouvez nous en avertir avant [le 18 novembre] afin de fermer votre compte PayPal immédiatement".

Selon la nouvelle politique de vie privée de PayPal, "lorsque vous accédez à PayPal à l'aide d'un appareil mobile (par exemple un smartphone), nous pouvons récupérer et conserver des informations liées à la connexion sur cet appareil (y compris son numéro d'identification) et à la géolocalisation en vue de pouvoir fournir nos services". Dans certains cas, la plateforme se dit aussi "susceptible de vous demander de télécharger une photo de vous afin de vous fournir certains services spécifiques".

Pour les marchands, "si vous utilisez votre compte PayPal pour vendre des biens, nous pouvons également collecter des informations publiques sur votre société et votre comportement sur les plateformes de médias sociaux (telles que l'adresse email et le nombre de mentions "j'aime" et "abonnés"), dans la mesure nécessaire pour confirmer une évaluation de vos transactions et/ou de votre société, y compris sa taille et la taille de sa base de clientèle."

PayPal liste par ailleurs une série de partenaires privés avec lesquels il partage des informations sur ses clients, que ce soit pour l'externalisation du service clientèle, la lutte contre la fraude ou l'insolvabilité, le recouvrement de crédit, ou le marketing. Dans cette dernière catégorie figure Facebook, et trois autres prestataires spécialisés dans la publicité ciblée.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés