RealNetworks lancera le 11 mai à Paris sa nouvelle plate-forme musicale, avec un accent mis sur les contenus créés par la communauté.

Le service a déjà été lancé en Grande-Bretagne en fin d’année, en guise de pilote. Mais RealNetworks devrait étendre sa nouvelle plate-forme musicale à d’autres pays européens, dont la France. Gabriel Levy, Directeur Musique Europe pour Real, sera présent le jeudi 11 mai 2006 à Paris pour « lancer en Europe une plate-forme personnalisable de téléchargement et d’écoute, permettant également d’uploader des morceaux de musiques créés par l’utilisateur« , indique le service presse de la société. Baptisé RealCommunity outre manche, la plate-forme permet aux artistes indépendants de proposer à la vente leur musique à un tarif unique de â£1 pour une chanson, et â£2 pour la version sonnerie. L’artiste touche alors 50 % des gains.

Le service « va apporter un nouveau souffle au paysage musical actuel« , promet RealNetworks. Actuellement, aucune plate-forme viable n’est offerte en France aux artistes indépendants qui souhaitent vendre leur musique en ligne. Les services de musique libre comme Jamendo reposent sur la liberté de téléchargement et de partage de la musique, qui est donc proposée gratuitement. Les artistes ne reçoivent d’argent que d’éventuels dons par Paypal ou bien sûr de la vente subséquente d’albums et de places de concerts. Le service de RealNetworks pourrait ainsi séduire les artistes qui ne partagent pas la philosophie de la musique libre mais veulent tout de même se faire distribuer. Il n’est pas non plus incompatible avec Jamendo, les artistes « libres » pouvant très bien choisir de mettre certains morceaux en exposition sur Jamendo et d’autres en vente sur RealCommunity.

En plein débat sur l’interopérabilité, et en plein coeur des discussions du projet de loi DADVSI au Sénat, Real laisse entendre à mots couverts qu’il pourrait proposer une solution dès le 11 mai. On pense bien sûr à son outil Harmony, qui depuis 2004 donne lieu à un véritable bras de fer avec Apple.

Bras de fer à suivre…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés