Alors que certains constructeurs automobiles comme BMW ont commencé à intégrer l'iPod dans les consoles de leurs voitures, ce sont les compagnies aériennes qui s'intéressent désormais au lecteur MP3 et à sa boutique de musique en ligne.

Face aux demandes des compagnies aériennes d’étendre le champ des activités de loisir dans leurs avions, Thales et Panasonic veulent convaincre Apple d’intégrer l’iTunes Music Store aux systèmes de divertissements à bord présents au dos des sièges des longs courriers. « Nous avons eu de nombreuses discussions avec Apple« , confie ainsi le vice-président et le directeur général des systèmes de bord de Thales, Brad Foreman. « La clé est de réussir à leur faire voir l’intérêt d’ajouter iTunes sur un avion. Est-ce un marché assez gros pour les intéresser ? J’essayerais de le faire dès demain s’ils disaient oui« .

Panasonic Avionics voit également iTunes comme un service de contenus numériques à la demande parmi bien d’autres qui sont exploitables. David Bruner, directeur stratégique des ventes, veut rendre le e-commerce en général accessible dans les avions. La firme a déjà mis au point un accès à Internet par satellite pour développer ce type d’offres. Il admet que « c’est un petit marché pour [Apple], mais un marché très visible« . En clair, si Apple disait oui, la firme bénéficierait de l’image de modernité du service.

Les compagnies s’y préparent déjà et certaines ont demandé la mise au point de stations d’accueil pour iPod (les « docks ») ou plus généralement de connexions USB pour brancher baladeurs MP3 et autres appareils électroniques. Les contenus pourraient être achetées grâce aux points de fidélité gagnés avec les kilomètres passés dans les airs.

Mais deux problèmes se posent à Apple. Le premier est juridique. Quel est le régime de droit d’auteur qui s’applique à une chanson achetée au milieu de l’océan Atlantique ? La question est importante puisqu’elle détermine l’étendue des catalogues offerts et les sociétés de gestion collective à rémunérer. Le deuxième problème est technique et dogmatique. Si Apple propose de la musique à partir d’une borne interactive, la marque devra réviser son logiciel pour autoriser les clients à transférer les chansons achetées de l’iPod vers l’ordinateur, ce qui n’est actuellement pas possible.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés