Lorsque l'on est payé pour vanter les mérites d'un téléphone mobile sur Twitter, mieux vaut faire attention à ne pas utiliser le téléphone d'une autre marque pour publier le message...

Il s'agit malheureusement d'une pratique de plus en plus courante, qui permet à certaines personnalités de vendre leur parole publique à une marque en faisant croire à leur honnêteté, alors qu'ils sont payés pour le faire. Mais parfois la nature publicitaire du message se voit… un peu trop.  

Ainsi, le tennisman espagnol David Ferrer a posté mardi un message sur Twitter, pour se féliciter de sa nouvelle acquisition. "Je suis très content avec mon nouveau #GalaxyS4, j'ai configuré le S Health de mon nouveau #GalaxyS4 pour m'aider dans les entraînements", a-t-il publié en voulant faire croire qu'il s'agissait d'un message spontané, pas du tout poussé par le carnet de chèques d'une agence de communication recrutée par Samsung.

L'application S Health, intégrée dans le Galaxy S4, est l'un des arguments de vente que la marque met en avant pour montrer les innovations du téléphone. Avec l'aide d'accessoires, elle centralise les informations de santé de l'utilisateur, comme le taux de glucose, la pression sanguine, le poids, la qualité de sommeil, ou encore le nombre de calories brûlées lors d'une course. Le fait qu'un sportif de haut niveau s'en félicite et la conseille est évidemment un élément de poids dans la communication de Samsung.

Sauf que le message a été publié, non pas depuis "mon nouveau Galaxy S4", mais depuis un iPhone. Oops.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés