Le Samsung Galaxy S4 se dévoilera la semaine prochaine, au cours d'une conférence à New York. À cette occasion, Samsung détaillera les caractéristiques techniques de son nouveau téléphone. Certains choix ne devraient pas évoluer par rapport aux précédents modèles. Ainsi, le plastique devrait faire son retour pour habiller le terminal.

Dans très exactement une semaine, Samsung dévoilera le Galaxy S4 au cours d'une conférence de presse organisée à New York. Très attendu, le dernier-né de la gamme a beaucoup fait parler de lui au cours des derniers mois, au rythme des rumeurs et des bruits de couloir. Aura-t-il un écran de 5 pouces ? Combien de cœurs comptera le processeur ? Android sera-t-il à nouveau choisi comme O.S. ?

Toutes les réponses à ces questions seront connues jeudi prochain. Néanmoins, certains choix industriels concernant le Galaxy S4 devraient perpétrer des décisions prises lors de la conception des précédents modèles. Ainsi, la coque du Galaxy S4 devrait à nouveau faire appel au plastique au lieu de l'aluminium. C'est ce qu'il est en tout cas possible d'extrapoler au regard des éléments fournis par Y.H. Lee.

À la tête du département de la téléphonie mobile, le vice-président du groupe a en effet décrit à CNET les différents avantages du plastique : il se fabrique facilement et supporte les exigences d'une forte production industrielle. En outre, certaines matières plastiques comme le polycarbonate se révèlent capables de résister aux chocs et de supporter une certaine déformation.

À titre de comparaison, Apple a exploité de l'aluminium et de l'acier inoxydable pour concevoir l'iPhone 4. Or ces choix ont manifestement pesé lors de la production industrielle de la version blanche du mobile, le groupe essayant de trouver un compromis entre la bonne teinte de blanc, l'adhésion de la couleur sur le matériau et son épaisseur pour éviter d'entraver la propagation des ondes.

Outre ses propriétés thermiques et mécaniques, le plastique permet aussi de conserver le poids du téléphone sous un certain seuil. Mais le choix du plastique, qui est utilisé en particulier pour le Galaxy S3, est aussi critiqué. Ce matériau est considéré comme moins élégant que l'aluminium, donnant, selon certaines critiques, un aspect bas de gamme à des mobiles pourtant à la pointe de la technique.

Ce choix peut-il être rédhibitoire pour l'avenir du Galaxy S4 ? Sans doute que non. La présence de ce matériau n'a pas empêché le Galaxy S3 de connaître une formidable carrière commerciale. Mais si le choix du plastique se confirme la semaine prochaine, les mêmes critiques entendues l'an dernier devraient à nouveau se manifester.

Car le smartphone est devenu, d'une certaine façon, un bien de consommation ostentatoire qui permet de marquer un certain statut social. Exactement comme une montre ou une voiture. Dès lors, il n'y a rien d'étonnant à constater que des considérations esthétiques ont pris le pas sur d'autres critères chez certains clients.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés