YouTube ne proposera plus seulement des vidéos. Selon des sources de l'industrie du disque, la plateforme américaine doit lancer un service de musique en 2013. Celui-ci proposera un accès gratuit, financé par la diffusion de publicités, et un accès payant, via un abonnement mensuel. Il se posera en concurrent de Spotify et Deezer.

Acquis par Google un an et demi après sa naissance, YouTube est aujourd'hui le site web d'hébergement de vidéos le plus fréquenté au monde. La plateforme américaine, qui aligne des statistiques étourdissantes, accueille toutes sortes de vidéos. Mais un type d'œuvre en particulier tire son épingle du jeu : il s'agit des clips de musique. Ces derniers monopolisent le classement des vidéos les plus vues sur le site.

L'intérêt considérable du public pour la musique n'a pas échappé à YouTube. Le service américain songe aujourd'hui à développer ses activités pour mieux satisfaire les mélomanes. Comment ? En lançant un service d'écoute de musique à la demande en streaming, à l'image de ce que propose actuellement Spotify ou Deezer. C'est ce qu'affirme CNN, qui s'appuie sur des sources de l'industrie du disque.

Ce YouTube consacré à la musique baserait son modèle économique sur le freemium. Il proposerait donc un accès gratuit de base, mais financé par la diffusion sporadique de messages publicitaires, et un accès payant donnant droit à des fonctionnalités supplémentaires. Contre un abonnement mensuel de quelques euros, l'internaute échappera en outre aux publicités diffusées en audio et / ou sur le site web.

Interrogé à ce sujet, un porte-parole de YouTube a soufflé le chaud et le froid. "Bien que nous ne faisons pas de commentaires sur des rumeurs ou des spéculations, il y a des créateurs de contenus qui pensent qu'ils pourraient tirer profit d'un flux de revenus par abonnement en plus des publicités, donc nous regardons cela". Selon CNN, de YouTube de la musique doit arriver en 2013.

La mise en place d'un tel service s'inscrit dans un mouvement plus général. La maison-mère de la plateforme, Google, a multiplié les projets dans la musique. Citons par exemple la naissance de Google Music, qui propose à chaque internaute un espace de stockage permettant de stocker jusqu'à 20 000 fichiers musicaux, provenant soit de sa bibliothèque musicale soit des achats effectués en ligne.

Signalons également la signature, en novembre dernier, d'un accord avec les principales sociétés de gestion collective européennes. Celui-ci permet à Google Music d'accéder à 5,5 millions d'œuvres et de les proposer aux internautes de 35 pays, évitant par conséquent de devoir négocier pays par pays.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés