La Fédération des télécoms reconnaît que l'information sur le désimlockage des mobiles n'est ni uniforme ni facilement accessible. D'ici trois mois, la FFT va donc prendre une série de mesures afin de mieux renseigner les clients sur les démarches à suivre pour désimlocker un mobile.

En matière de téléphonie mobile, le désimlockage consiste à débloquer un terminal verrouillé par un opérateur afin de pouvoir utiliser une carte SIM de n'importe quel autre concurrent. Le verrouillage du téléphone n'est pas toujours porté à la connaissance de l'abonné, ce qui peut lui causer des difficultés ultérieures, en particulier lorsque celui-ci a l'intention de changer d'opérateur tout en conservant son mobile.

La Fédération française des télécoms, qui regroupe les principaux opérateurs (Orange, SFR, Bouygues Télécom) ainsi que de nombreux MVNO, souhaite aujourd'hui mieux renseigner les consommateurs en renforçant l'information à leur intention. Dans un communiqué, la FFT annonce trois actions qui seront engagées dans les trois prochains mois.

D'abord, la totalité des opérateurs membres de la Fédération française des télécoms adoptera une "formulation unique" visant à signaler l'existence d'un mécanisme de verrouillage. Cette formulation sera "présente sur le catalogue des offres, la boutique en ligne des opérateurs et les points de vente". Celle-ci invitera ensuite le client à se renseigner pour pouvoir utiliser une carte SIM d'un autre opérateur.

Ensuite, les coffrets des nouveaux terminaux proposés par les opérateurs seront accompagnés d'une information prévenant l'abonné que "le téléphone que vous avez acheté est utilisable uniquement avec une carte SIM de votre opérateur". Là encore, le consommateur est ensuite aiguillé vers l'opérateur pour qu'il prenne connaissance des modalités de déverrouillage du mobile.

Enfin, la FFT suggère une troisième initiative, dans la droite ligne des deux autres, qui consiste à publier l'information sur le verrouillage directement sur "les espaces clients des sites Internet des opérateurs membres de la Fédération ainsi qu'un lien renvoyant vers les modalités de déverrouillage".

Le désimlockage est autorisé par les principaux opérateurs de téléphonie mobile, à condition de respecter certaines conditions. Des guides dédiés publiés par Orange, SFR et Bouygues Télécom indiquent la marche à suivre dans chacune des situations qui peuvent apparaître.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés