Microsoft a annoncé l'arrivée des premiers jeux vidéo PEGI 18 sur la version européenne de son Windows Store. D'autres titres seront bientôt ajoutés au catalogue. L'entreprise américaine rappelle en outre qu'un filtre de contenus et un contrôle parental sont là pour aider les parents à contrôler l'accès de leurs chères petites têtes blondes à certains jeux vidéo.

//www.numerama.com//content/uploads/2012/12/451px-pegi_18-.pngDéconseillés aux mineurs, les jeux vidéo estampillés PEGI 18 ont failli ne jamais être autorisés dans la boutique d'applications en ligne de Windows 8. Microsoft avait initialement choisi de rejeter les contenus inadaptés aux mineurs, estimant que le Windows Store devait garder un caractère grand public et familial. Mais face à la bronca des joueurs, le géant des logiciels a préféré faire marche arrière.

Disponible depuis le 26 octobre, Windows 8 vient d’accueillir ses premiers jeux PEGI 18. Microsoft a annoncé jeudi l'arrivée de deux titres sur la version européenne de sa plate-forme. Il s'agit de The Witcher, un jeu qui contient de la violence et de la grossièreté de langage, et de Grand Theft Auto IV, qui contient en plus des références à la drogue et dispose d'un mode en ligne.

Selon le Pan European Game Information, qui s'applique légalement en France, ces deux jeux vidéo contiennent une "extrême violence" dirigée notamment "contre des personnes sans défense", des "agressions sexuelles", de la "vulgarité", des "tueries au hasard" et une "mise en valeur de la consommation de drogues". Autant d'éléments qui incitent le PEGI à ne pas recommander ces titres aux moins de 18 ans.

Microsoft rappelle la présence d'un filtre de contenus, baptisé Family Safety, qui permet aux parents d'empêcher l'installation et l'utilisation de certains programmes (incluant les jeux) qui ne conviennent pas aux plus jeunes. "Même avec l'arrivée d'un contenu destiné à un public plus âgé, la boutique continue d'être un endroit sûr et positif à explorer pour les enfants", déclare Microsoft.

La norme PEGI n'est pas obligatoire. Utilisée dans une majorité de pays européens, elle sert de repère aux parents parfois perdus dans les rayons des boutiques spécialisées. Libre à eux de suivre les recommandations du PEGI, à défaut d'une sensibilisation particulière sur le sujet, car tous les jeux ne conviennent pas à tous les publics et à tous les âges.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés