Le W3C change de stratégie pour la standardisation du HTML 5. Au lieu de finaliser d'un coup la norme, le consortium va procéder petit à petit. Une première version 5.0 sera disponible fin 2014. Les éléments qui n'auront pas pu être intégrés seront alors ajoutés au fur et à mesure dans des mises à jour 5.1, 5.2 et suivantes.

Le calendrier de la standardisation du HTML 5 par le W3C se précise. D'ici la fin 2012, le groupe de travail en charge du développement du standard soumettra une proposition de recommandation qui rassemblera uniquement les spécifications stables et intégrées dans les navigateurs web. Seront exclues de cette étape les propositions les plus controversées ou les plus instables, selon le nouveau plan du W3C.

Afin que cette proposition de recommandation serve de base à la norme HTML 5.0 du W3C, les spécifications souffrant d'un manque d'interopérabilité avec les diverses intégrations réalisées jusqu'à présent. C'est donc un grand coup de balai que compte faire le consortium au cours de cette phase. Cela afin de dégager la voie à la recommandation finale du HTML 5.0, qui arrivera fin 2014.

Mais quid des éléments évacués de la recommandation HTML 5.0 ? Ils seront intégrés progressivement dans des mises à jour ultérieures. Un brouillon HTML 5.1 sera élaboré en marge du développement de la version HTML 5.0. Cette dernière servira de base, à laquelle sera ensuite ajoutée diverses nouveautés. Et comme avec le HTML 5.0, les éléments instables, controversés ou incompatibles seront mis de côté.

Et ensuite ? Le cycle va se répéter pour les versions HTML 5.2 et suivantes selon un schéma similaire. La version finale du HTML 5.1 doit arriver deux ans après le HTML 5.0, soit fin 2016, et la recommandation pour le HTML 5.2 sera vraisemblablement disponible fin 2018. Le W3C compte ainsi élaborer le nouveau standard en douceur, quitte à procéder par mises à jour, plutôt que de retarder exagérément sa disponibilité.

Combien de versions comptera la branche 5.x ? Le W3C ne peut le dire. Cela dépendra du nombre de propositions controversées, instables et incompatibles qui seront écartées au fur et à mesure. Le W3C se contente pour l'heure d'évoquer une mouture estampillée 5.2. C'est, d'une certaine façon, la méthode des petits pas qui est privilégiée tout en dynamisant le processus de standardisation du HTML 5.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés