Le projet de cartographie collaboratif OpenStreetMap prend de l'ampleur. Né en 2004, il est de plus en plus sollicité sur le web. Soucieuse de poursuivre sur cette lancée, la fondation à son origine a obtenu une importante dotation pour poursuivre ses projets.

Lancé en 2004, OpenStreetMap est un projet visant à développer une base de données cartographiques libre, afin de laisser à chacun le soin de créer et modifier des cartes. Pour cela, les données sont placées sous la licence de libre diffusion ODbL. Et si OpenStreetMap était une initiative encore très confidentielle il y a quelques années, c'est devenu un acteur non-négligeable de la cartographie.

Signe de ce nouveau statut, le blog All Things Digital signale que la fondation OpenStreetMap a obtenu une importante dotation. Knight News Challenge a en effet mis sur la table 575 000 dollars (environ 443 000 euros) pour financer et développer les activités de MapBox, qui met à disposition des outils et une plate-forme de publication de cartes.

Cette plate-forme est notamment utilisée par l'outil de géolocalisation Foursquare, Greenpeace, le magazine The Daily, le centre Pew Research, Slate, la commission américaine équivalent à l'Arcep française (FCC) ou encore le Guardian. La plate-forme permet d'associer les cartes d'OpenStreetMap à des informations issues d'applications tierces pour créer des visualisations cartographiques personnalisées.

Ce printemps, OpenStreetMap a reçu un coup de pouce important en provenance de la fondation Wikimédia. En effet, celle-ci a annoncé avoir choisi de remplacer le service de cartographie Google Maps par OpenStreetMap dans ses applications mobiles destinées aux systèmes d'exploitation Android et iOS.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés