Chaque samedi, Numerama vous propose de découvrir le meilleur de l'information sur les livres numériques et l'édition littéraire avec notre partenaire ActuaLitté. Et comme à l'accoutumée, les informations cette semaine sont riches et diverses, et emportent vers des aventures incroyables. Sur les mers, avec des pirates qui malmènent Milan Kundera, de l'action, avec Frédéric Beigbeder qui veut tuer Twitter ou encore, un hamster qui effraie les éditeurs polonais. En avant la musique !

Lundi

Crise oblige, les éditeurs espagnols font grise mine : non seulement le secteur ne se porte pas très bien, mais une évolution de la TVA menace le livre numérique. En effet, alors que la tendance en France ou au Luxembourg serait de diminuer la Taxe, le pays déciderait d'augmenter les notes, et c'est au consommateur de régler la douloureuse. 21 % de TVA sur l'ebook au lieu de 4 %, c'est pas vraiment un chamallow entre les dents…

Mardi

Mon Dieu, mon Dieu, mon Dieu : que se passe-t-il rue de Valois ? Alors que la Bibliothèque nationale de France va numériser le patrimoine culturel par l'intermédiaire d'un accord public-privé, la ministre de la Culture s'interpose. Aurélie Filippetti dénonce une numérisation au profit des acteurs privés, et voilà que toute l'aventure BnF Partenariats serait menacée ?

 Dessin par LePiXX

 

 

Mercredi

En Pologne, disions-nous, un petit hamster fait trembler l'édition. Le site Chomikuj (le hamster, en polonais) propose une sorte d'équivalent de MegaUpload pour le téléchargement d'oeuvres culturelles dématérialisées. Et c'est toute l'édition du pays qui se ligue pour obtenir de faire fondre les abajoues de la bestiole

Jeudi

Alors comme ça, Twitter serait l'instrument du diable, détournerait les sages lecteurs de livres sains et profonds, et il faudrait mettre à mort ce média ? Frédéric Beigbeder est un homme qui n'a jamais aimé les livres numériques, mais s'en prendre au réseau de microblogging en se trompant autant de cible, voilà qui n'est pas banal. Une nouvelle aventure du Beig' contre les NTIC, qui ne manque pas de saveur…

Vendredi

Le pauvre Milan Kundera… Auteur de L'insoutenable légèreté de l'être et de bien d'autres romans refuse que ses livres soient numérisés. Mieux : il fait ajouter à ses contrats une clause interdisant que l'on commercialise ses textes en ebooks. Mais qui pourrait arrêter les amateurs de lecture numérique, et par extension, les pirates ? Personne. La preuve, on trouve avec une facilité assez déconcertante les oeuvres de l'écrivain… en format EPUB, et de plutôt bonne qualité !

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés