Marissa Mayer ne travaille plus chez Google. Après treize ans au sein de la firme de Mountain View, l'une des femmes les plus influentes de la Silicon Valley se retrouvé désormais à la tête de Yahoo. Elle aura pour mission de redonner du souffle au portail Internet, en perte de vitesse auprès des internautes.

C'est une figure éminente de Google qui s'en va. Après treize ans de bons et loyaux services au sein de la firme de Mountain View, Marissa Mayer a choisi de s'en aller vers de nouveaux horizons. Elle dirigera désormais Yahoo, ce qui ne sera pas une mince affaire tant le groupe Internet a perdu de son éclat auprès des internautes ces dernières années.

"Le conseil d'administration s'est unanimement accordé sur le fait que l'expérience sans précédent de Marissa Mayer dans la technologie, le design et la mise en œuvre de produits font d'elle la bonne dirigeante pour Yahoo" a commenté le président du conseil, Fred Amoroso. Marissa Mayer a pris ses fonctions ce mardi et se dit "terriblement enthousiaste" à l'idée de travailler chez Yahoo.

"Les produits de Yahoo vont continuer à développer les partenariats avec les annonceurs, les entreprises de technologies et les médias, tout en inspirant et en satisfaisant les internautes", a déclaré Marissa Mayer. "Il y a beaucoup à faire et je suis très impatiente de commencer", a-t-elle ajouté.

La vitesse avec laquelle Marissa Mayer est passée de Google à Yahoo est toutefois assez étonnante, surtout au regard de ses anciennes responsabilités. Engagée en 1999 par la firme de Mountain View, elle a été pendant treize ans vice-présidente en charge des produits de recherche et services aux utilisateurs. Dernièrement, elle a eu à s'occuper des services de cartographie et de géolocalisation chez Google.

D'après Yahoo, Marissa Mayer a accompagné le lancement d'une centaine de fonctionnalités et produits Google. Elle a notamment été impliquée dans le développement et la mise en ligne du service d'actualité Google News, de la messagerie Gmail ou encore du portail personnalisable iGoogle. Ces derniers font partie des services les plus populaires – et les plus stratégiques – de Google.

Sa position au sein de Google et les domaines qu'elle a eu à gérer laissent penser que son contrat de travail intégrait une clause de non-concurrence précisant, normalement, la période de temps minimale à respecter avant de passer "à l'ennemi". Car Marissa Mayer emporte forcément avec elle son expérience, mais aussi des informations internes. Mais peut-être la clause a-t-elle été levée d'un commun accord ?

Diplômée de l'université de Stanford, Marissa Mayer est spécialisée dans l'intelligence artificielle. Elle a une licence en systèmes symboliques, une maîtrise en informatique et un doctorat honoris causa en ingénierie délivré par l'institut technologique de l'Illinois. Elle a également déposé quelques brevets liés à l'intelligence artificielle.

( photo : CC BY-SA Mrgadget3000 )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés