Apple va supprimer Ping lors de la prochaine mise à jour conséquente d'iTunes. La firme de Cupertino reconnaît que le succès de son réseau social, dédié à la musique, n'est jamais vraiment venu. Trop fermé et trop dédié à la consommation de contenus, le projet n'avait pas atouts nécessaires pour décoller.

Qui se souvient de Ping ? Présenté il y a deux ans pendant une conférence animée par Steve Jobs, le réseau social conçu par Apple n’en finit plus de dépérir. Aujourd’hui, l’arrêt du service est inévitable. Délaissé par la firme de Cupertino et déserté par les utilisateurs, Ping va disparaître très bientôt. Apple compte mettre un terme à l’expérience, qui s’est avérée être un échec, lors de la prochaine mise à jour d’iTunes.

L’idée initiale qui a permis à Ping de voir le jour n’était pourtant pas dénuée d’intérêt. Il s’agissait de bâtir un espace communautaire centré sur la musique en l’adossant à l’iTunes Store, la plate-forme de musique en ligne de la firme de Cupertino. Mais il est très vite apparu que l’unique finalité de Ping était de pousser les utilisateurs à acheter de la musique, via les recommandations et l’activité des autres membres.

Dès lors, le succès de Ping a été pour le moins confidentiel. « Nous avons testé Ping et je pense que les utilisateurs ont voté et dit ‘ce n’est pas quelque-chose dans lequel je veux beaucoup m’investir’« , a expliqué Tim Cook, le directeur exécutif du groupe. Les interactions sociales sont en effet assez limitées dans Ping, ce qui réduit de beaucoup son intérêt.

Ping souffre également de son manque d’ouverture. Il n’est possible de fréquenter le réseau social qu’à travers les applications et produits du groupe américain. Impossible d’utiliser son navigateur web pour surfer sur Ping, à la différence de la totalité des autres sites communautaires. Cet environnement fermé, inaccessible autrement, a inévitablement pesé dans la balance.

Une décision que paie aujourd’hui Apple.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés