Publié par Guillaume Champeau, le Lundi 28 Mai 2012

Vote par internet : une faille démontrée et illustrée

Pour dénoncer le vote par internet proposé aux Français de l'étranger aux élections législatives, un hacker a démontré qu'il était possible de modifier le choix d'un électeur au moment de l'envoi du bulletin dans l'urne électronique.

Malgré l'opération médiatique réalisée vendredi par le ministère des affaires étrangères, qui a tenté de rassurer la presse sur la fiabilité du vote par internet aux élections législatives, l'existence de failles de sécurité est avérée. Si aujourd'hui rien ne montre qu'elles ont été exploitées, rien ne montre non plus qu'elles ne l'ont pas été. Et ça n'est pas le document ci-dessous, publié par Laurent Grégoire, qui va rassurer.

Le développeur explique en effet dans une vingtaine de pages comment il a pu réaliser simplement un script qui remplace une partie du code du logiciel de vote, pour modifier le choix de l'électeur à son insu. Le programme injecte les modifications dans l'application Java fournie à l'électeur par le ministère des affaires étrangères, de façon à renvoyer un autre identifiant de bulletin de vote que celui effectivement choisi par le votant. L'électeur croit avoir choisi un bulletin, et c'est en fait celui d'un concurrent qui est envoyé dans l'urne.

Si le hacker exécute ici le piratage en toute conscience, sur son propre ordinateur, un malware installé sur l'ordinateur de la victime pourrait être exécuté avec beaucoup plus de discrétion. Et être déployé à une large échelle, soit pour favoriser un candidat, soit plus simplement pour saboter le résultat juste par défi technique (rappelons que le ministère conseille sous certaines circonstances de désactiver l'anti-virus le temps du vote).

Dans cette vidéo qui accompagne le document de 20 pages, l'attaque est réalisée entre le choix du bulletin et la demande de confirmation. Mais selon Laurent Grégoire, l'attaque pourrait être réalisée après la confirmation, pour ne pas permettre à l'électeur de voir que son choix a été modifié.

Le document :

Publié par Guillaume Champeau, le 28 Mai 2012 à 12h27
 
69
Commentaires à propos de «Vote par internet : une faille démontrée et illustrée»
Inscrit le 30/04/2005
12571 messages publiés
Inscrit le 17/09/2006
108 messages publiés
Ca fait froid dans le dos..
Inscrit le 25/05/2012
13 messages publiés
Un bel exemple ce qui arrive quand les politiques se mêlent de choses qu'ils ne comprennent pas et font confiance à des "prestataires" ou "rapporteurs" incompétents.

De toute façon, ce n'est pas nouveau, et c'est valables dans tous les domaines : écologie, aménagement du territoire, informatique, télécommunications, santé, etc.
Tout y passe. Les politique ne savent faire qu'une chose, de la politique.
Inscrit le 09/08/2010
601 messages publiés
On savait déjà que c'était risqué.
Rien de neuf à l'horizon.

Quelques avis qui sont du même avis :
zythom.blogspot.fr/2012/05/vous-ne-pourrez-pas-verifier.html
http://korben.info/p...ectronique.html
Inscrit le 03/10/2011
6753 messages publiés
L-observateur, le 28/05/2012 - 12:35
A voté!
En fait, non.
Est-ce qu'il est réellement possible de changer le vote au moment de la validation finale, alors que l'écran de confirmation montrerait un autre candidat ?
Je ne dis pas que ce n'est pas possible, mais il y a peut-être un autre encodage à ce moment-là.
Inscrit le 17/06/2011
136 messages publiés
non mais de tout façon qui demande aux prestataire de fair ses applications? c'est l'état. Qui a le plus a gagner a se que se soit contrôler (comme le net) ? l'état la boucle est bouclée et quand je parle de l'état je parle pas des citoyens car eu c'est comme les pècors de l'époque: il ne faut pas les prendre pour des con mais il ne faut pas oublier qu'il se sont!. Une bonne stratégie de communication et on les fait tous renter dans un moule direct au four a 200
°c comme saé on fait nos magouille tranquillement sans même se cacher.
Inscrit le 26/11/2003
1840 messages publiés
Pourquoi faire une appli quand il serai plus simple de le faire en version terminal , style SSH ?

Un peu comme le bureau a distance , rien a installer , tout est sur le serveur et vous ne voyez que le bureau distant ...
Inscrit le 05/10/2011
2885 messages publiés
Elixire, le 28/05/2012 - 12:46
Un bel exemple ce qui arrive quand les politiques se mêlent de choses qu'ils ne comprennent pas et font confiance à des "prestataires" ou "rapporteurs" incompétents.


En l'occurrence, la faille trouvée n'est pas à mettre sur le dos d'un prestataire incompétent : cette faille présuppose que l'ordinateur de l'électeur soit infecté. On ne peut pas faire grand-chose contre ça.
Inscrit le 04/08/2008
65 messages publiés
Je n'ai fait que parcourir le document pour le moment.

Remarques:

1) C'est autrement plus intéressant que ce que Paul Da Silva nous sortait

2) 20 pages pour nous expliquer comment un virus peut modifier un programme... super, on ne savait pas !

3) Ca implique qu'un virus spécial, parfaitement ciblé, puisse être mis au point et DIFFUSE sur des ordinateurs BIEN SPECIFIQUES (ceux des votants) en un TEMPS BREF. Il y a certes grand nombre d'ordinateurs infectés dans le monde (y compris de très anciens) mais par des milliers de virus et malware divers. Là il faut le "bon" virus au "bon endroit" au "bon" moment sur un laps de temps COURT.

4) Le document me semble contenir quelques affirmations sans fondement précis sur le système en général.

5) En faisant tout ça... à moins que je l'ai râté, l'auteur ne nous dit pas quel était le statut des programmes de protection incorporés en standard aux versions modernes de Windows, XP, Vista, 7. (Pas d'origine sur les premières XP mais ajouté par Win update sauf si on refuse.)
Par ailleurs qu'en est-il sur les PC de constructeurs, assez souvent fournis avec des logiciels de sécurité autres ?
[message édité par millerNA le 28/05/2012 à 14:26 ]
Inscrit le 05/10/2011
2885 messages publiés
millerNA, le 28/05/2012 - 14:23


3) Ca implique qu'un virus spécial, parfaitement ciblé, puisse être mis au point et DIFFUSE sur des ordinateurs BIEN SPECIFIQUES (ceux des votants) en un TEMPS BREF. Il y a certes grand nombre d'ordinateurs infectés dans le monde (y compris de très anciens) mais par des milliers de virus et malware divers. Là il faut le "bon" virus au "bon endroit" au "bon" moment sur un laps de temps COURT.

Oh, ça ne doit pas être bien dur de se procurer un listing des emails des français de l'étranger. Je ne sais pas exactement dans quelles conditions les partis politiques y ont accès, mais je parierais que ce ne serait pas compliqué de se les procurer. D'autant que pour qu'il y ait une fraude massive, il faudrait qu'un parti en soit bénéficiaire, et s'il est, c'est qu'à priori, ça vient plus ou moins de lui.
Inscrit le 31/03/2009
644 messages publiés

5) En faisant tout ça... à moins que je l'ai râté, l'auteur ne nous dit pas quel était le statut des programmes de protection incorporés en standard aux versions modernes de Windows, XP, Vista, 7. (Pas d'origine sur les premières XP mais ajouté par Win update sauf si on refuse.)
Par ailleurs qu'en est-il sur les PC de constructeurs, assez souvent fournis avec des logiciels de sécurité autres ?


Merci j'ai bien ri.
Inscrit le 17/01/2006
3624 messages publiés
milord, le 28/05/2012 - 13:35
Elixire, le 28/05/2012 - 12:46
Un bel exemple ce qui arrive quand les politiques se mêlent de choses qu'ils ne comprennent pas et font confiance à des "prestataires" ou "rapporteurs" incompétents.


En l'occurrence, la faille trouvée n'est pas à mettre sur le dos d'un prestataire incompétent : cette faille présuppose que l'ordinateur de l'électeur soit infecté. On ne peut pas faire grand-chose contre ça.



Exact, là ce n'est pas l'implémentation du vote par internet qui est mis en cause, mais le vote par internet lui-même. Ce genre de dangers est indissociable du vote sur un ordinateur personnel.
Notons que le vote papier par correspondance pose lui aussi ce genre de problèmes (attaque "man in the middle" par le service des postes, surtout qu'à l'étranger, la poste peut très bien être corrompue, et avoir intérêt à voir tel ou tel parti français gagner l'élection, notamment dans certains pays d'Afrique où les intérêts croisés sont forts et la corruption omniprésente).


Reste donc le vote à l'ambassade dans une vraie urne.
Inscrit le 03/05/2007
17 messages publiés
Au canada il est impossible de voter à l'ambassade, suite à une très grande réticence du gouvernement Canadien vis à vis des élections étrangères sur son sol. DOnc en fait non, pas le choix et je ne pense pas que le vote par correspondance soit plus sûr (qui reçoit les courriers de vote...)
Inscrit le 09/04/2012
61 messages publiés
Arrêter de vous focaliser sur les possibles failles techniques du système, et concentrez-vous sur les failles démocratiques : une urne opaque (des serveurs espagnols) et un vote sans isoloir, c'est ça le vrai problème de ce foutu système ! N'importe quel système peut être court-circuité, ce n'est pas nouveau. De plus il faut arrêter de nous mettre des screenshots verts sur fond noir mode Matrix et de faire des programmes qui affiche des centaines de lignes identiques juste pour qu'on se dise "Oh mon dieu ! C'est un pirate informatique !". Un affichage ça se calcul mes amis, et un calcul ça fait perdre du temps, et un virus ne peut pas se permettre de perdre de temps !!
Je vous le redit, concentrez-vous sur l'aspect démocratique de la chose, pas sur l'aspect technique...
Inscrit le 12/03/2010
90 messages publiés
Merci aux gouvernements de confier la démocratie à des entreprises privée...
Inscrit le 05/03/2008
923 messages publiés
Mmmh ça à le mérite d'être clair : on ne peut pas avoir confiance en une machine car la complexité de se fonctionnement nous empêche de le vérifier.

Je suis content de voir que le secure-boot est de nouveau mis sur le tapis ; quoi qu'on diront les pro-Stallman, les technos TPM-like apportent des gains véritable en terme de sécurité d'exploitation des systèmes. C'est vrai qu'il y a des risques "politiques" sur les façons dont ont peu se servir de se type de technos mais si la communauté libre de se saisit pas du sujet alors elle ne pourra même pas les éviter.

Parmi les contre-mesures, je pense qu'une mériterait sa place. Quand on ne peut pas être sur d'une entité alors on demande à plusieurs. C'est le principe du crowd-sourcing ; les GPS coyotte, la reconnaissance OCR de Google (astucieusement placé dans re-captcha), ... Quand un électeur vote, il doit pouvoir vérifier son résultat stocker sur différentes machine et depuis différentes machines et avec de mécanismes de signature. C'est une proposition qui a d'ailleurs déjà été étayé par des spécialistes et, si ma mémoire est bonne, que l'on a aperçue dans un article de Numerama.
Inscrit le 22/03/2012
72 messages publiés
pire, on ne sait pas si ce système inclut "d'office" un moyen pour modifier le vote.
Inscrit le 27/10/2010
408 messages publiés
@MillerNA (et d'autres) : le but du doc n'est pas d'expliquer aux lecteurs de Numérama (qui on le suppose on au moins un petit bagage technique), mais à des politiciens et autres décideurs, bref le genre de personne qui parfois ne font pas la différence entre une barre d'adresse et le champ de recherche de Google.

Ensuite, l'auteur de précise pas la config de son PC, et alors ? Le but de la manoeuvre est simplement de montrer que c'est possible. Et devant l'hétérogénéité des configs CP dispo - du vieux PC sous XP avec IE6 à celui sous 7 blindé mode parano) ça en fait des cibles, et pas seulement pour les législatives à venir, mais pour toutes les élections utilisant ce système.

Enfin, bien sûr qu'un vrai virus sera plus discret que celui de la vidéo, mais une fois encore, le but c'est d'être "causant" pour bien illustrer la compromission du vote. Si la POF était aussi silencieuse qu'un "vrai" virus, elle aurait moins d'effet. Et puis, la réf à Matrix pourquoi pas, nos politiques veulent bien nous la jouer Minority Report...
Inscrit le 17/02/2010
1205 messages publiés
Je n'entends plus la sainte parole zigzag ?
Une sortie de piste ?
Inscrit le 04/08/2008
65 messages publiés
Ensuite, l'auteur de précise pas la config de son PC, et alors ? Le but de la manoeuvre est simplement de montrer que c'est possible.


Et alors ?

Dire par exemple que c'est possible sur un PC avec les logiciels de sécurité standards fournis avec le système actifs (et activés d'office) et dire que c'est possible sur un PC avec les dits logiciels volontairement désactivés, ce n'est pas du tout pareil.

Et bien d'autres exemples sont évidents.

De telles précisions font partie d'une information et d'une méthodologie nécessaire pour un domaine scientifique et technique. les conditions expérimentales doivent toujours être clairement précisées pour à la fois

- connaître les limites et la portée de l'expérience

- pouvoir la reproduire et la faire évoluer

(Presque) Tout est (presque) toujours possible quand on ne précise pas les conditions. (Ceci étant une remarque générale, et non une critique specifique du document.)

Je vous renvoie notamment à la lecture d'ouvrages sur la méthode expérimentale qui, il est vrai, est une chose tout à fait nouvelle : elle date du XIXème siècle.
http://fr.wikipedia...._expérimentale

Corrections : fautes de frappe
[message édité par millerNA le 28/05/2012 à 18:39 ]
Inscrit le 13/08/2010
8328 messages publiés
Aïe aïe... fatal error
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Et comment la nouvelle injection de code arrive sur l'ordinateur de l'utilisateur, entre l'authentification et le vote ?
Inscrit le 23/04/2003
486 messages publiés
Gornog, le 28/05/2012 - 15:27
Au canada il est impossible de voter à l'ambassade, suite à une très grande réticence du gouvernement Canadien vis à vis des élections étrangères sur son sol. DOnc en fait non, pas le choix et je ne pense pas que le vote par correspondance soit plus sûr (qui reçoit les courriers de vote...)


Je croyait pourtant que les embrassades et consulats bénéficiaient de l'immunité diplomatique, et donc que le pays "hote" n'avait aucun mot à dire sur ce qui s'y fait a l'interieur
Inscrit le 23/08/2010
22 messages publiés
Sur l'air de "tout va très bien madame la marquise" les autorités et le prestataire vont tout faire pour minimiser les problèmes et au final diront que tout s'est bien passé.
Les rapports sur les problèmes de cette élection seront ils rendus publics ou bien comme le rapport de la CNIL relatif aux dysfonctionnements du vote par Internet lors des dernières élections prud'homales,seront t-ils gardés au chaud loin des électeurs.... (http://www.ordinateurs-de-vote.org/Prud-homales-une-liste-accablante.html)
Inscrit le 12/06/2009
135 messages publiés
milord, le 28/05/2012 - 14:35
millerNA, le 28/05/2012 - 14:23


3) Ca implique qu'un virus spécial, parfaitement ciblé, puisse être mis au point et DIFFUSE sur des ordinateurs BIEN SPECIFIQUES (ceux des votants) en un TEMPS BREF. Il y a certes grand nombre d'ordinateurs infectés dans le monde (y compris de très anciens) mais par des milliers de virus et malware divers. Là il faut le "bon" virus au "bon endroit" au "bon" moment sur un laps de temps COURT.

Oh, ça ne doit pas être bien dur de se procurer un listing des emails des français de l'étranger. Je ne sais pas exactement dans quelles conditions les partis politiques y ont accès, mais je parierais que ce ne serait pas compliqué de se les procurer. D'autant que pour qu'il y ait une fraude massive, il faudrait qu'un parti en soit bénéficiaire, et s'il est, c'est qu'à priori, ça vient plus ou moins de lui.


Les candidats ont accès à la totalité de la liste des noms et adresses mails et physiques de leurs électeurs pour leur envoyer leur propagande. Donc c'est tout à fait faisable de cibler les électeurs en les spammant (ils sont déjà spammés par des mails de propagande de tout façon.)
Inscrit le 29/05/2012
8 messages publiés

1) C'est autrement plus intéressant que ce que Paul Da Silva nous sortait


C'est juste du social engineering qu'il expliquait. C'est généralement (pas toujours) plus simple, et bien plus efficace (en tout cas en rapport résultat/temps passé) que du "vrai" "piratage". Quelque grand noms du "piratage" ont souvent dit que c'était toujours le plus efficace (par exemple Mitnick en parle, bon, même si son heure de gloire c'était il y a 42 ans, ça n'a pas beaucoup changé)
Inscrit le 05/10/2009
28 messages publiés
La sincérité du vote par Internet ne peut aujourd'hui être garantie.
La seule solution : annuler le vote par internet et recommencer "à la traditionnelle" (urne + bulletin).
Inscrit le 17/07/2008
255 messages publiés
millerNA, le 28/05/2012 - 18:33
Ensuite, l'auteur de précise pas la config de son PC, et alors ? Le but de la manoeuvre est simplement de montrer que c'est possible.


Et alors ?

Dire par exemple que c'est possible sur un PC avec les logiciels de sécurité standards fournis avec le système actifs (et activés d'office) et dire que c'est possible sur un PC avec les dits logiciels volontairement désactivés, ce n'est pas du tout pareil.

Et bien d'autres exemples sont évidents.

De telles précisions font partie d'une information et d'une méthodologie nécessaire pour un domaine scientifique et technique. les conditions expérimentales doivent toujours être clairement précisées pour à la fois

- connaître les limites et la portée de l'expérience

- pouvoir la reproduire et la faire évoluer

(Presque) Tout est (presque) toujours possible quand on ne précise pas les conditions. (Ceci étant une remarque générale, et non une critique specifique du document.)

Je vous renvoie notamment à la lecture d'ouvrages sur la méthode expérimentale qui, il est vrai, est une chose tout à fait nouvelle : elle date du XIXème siècle.
http://fr.wikipedia...._expérimentale

Corrections : fautes de frappe


Oui, mais on demande aux votants de désactiver les logiciels de sécurité pendant le vote et de se dé-mettre-à-jour en ce qui concerne Java.

On peut gentiment et raisonnablement assumer que les votants qui ne sont pas forcément tous des "techniques" vont se plier aux "règles" et désactiver l'anti-virus
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
fjanvier, le 29/05/2012 - 10:10
La sincérité du vote par Internet ne peut aujourd'hui être garantie.
La seule solution : annuler le vote par internet et recommencer "à la traditionnelle" (urne + bulletin).


Décidément, il y en a qui ont du mal à comprendre : certains électeurs se trouvent à plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de kilomètre du bureau de vote le plus proche. Certains n'ont même pas la possibilité de pouvoir accéder à un bureau de vote.

Cela fait 15 jours que je dis qu'il n'y a pas de solution idéale pour résoudre ce problème et que je demande que si quelqu'un a une super idée, ça serait intéressant ! Mais visiblement il est plus facile de critiquer UNE solution (sans critiquer les autres) que de donner des idées constructives.
Inscrit le 06/11/2005
614 messages publiés
Je trouve ça un peu malheureux de s'acharner sur le vote électronique. Il a des faiblesses qui doivent être corrigées en s'en donnant les moyens, en multipliant les contrôles humains effectués par des personnes sélectionnées. La fraude ne doit pas être tabou pour pouvoir vite s'adapter.

Mais le vote électronique est tout de même un formidable outil pour la démocratie, il pourrait enfin offrir au citoyen la possibilité de s'impliquer réellement dans le processus démocratique.

On pourrait envisager de créer une 3e voix parlementaire (voire toutes les réformer) et donner au citoyen la possibilité de participer au vote des lois (les députés que vous avez élu vous ont-ils bien représenté lors du vote de la loi HADOPI ?)

La démocratie semi-directe a-t-elle encore un sens si les électeurs ont les moyens de se faire entendre ? On a plutôt l'impression qu'elle sert maintenant à museler les citoyens.

Vous n'aimez pas le vote électronique ? pourquoi pas, mais c'est un défi technologique qui pourrait rendre la parole aux Français.
zig, le 29/05/2012 - 11:30
Cela fait 15 jours que je dis qu'il n'y a pas de solution idéale pour résoudre ce problème et que je demande que si quelqu'un a une super idée, ça serait intéressant ! Mais visiblement il est plus facile de critiquer UNE solution (sans critiquer les autres) que de donner des idées constructives.

Il n'y a pas de solution idéale. C'est vrai.
La procuration offre l'avantage de rendre beaucoup plus difficile le trucage massif des votes, est-on d'accord ?
De quel avantage le vote par Internet dispose-t-il pour contrebalancer ça ?
pourriel, le 29/05/2012 - 11:36
Je trouve ça un peu malheureux de s'acharner sur le vote électronique. Il a des faiblesses qui doivent être corrigées en s'en donnant les moyens, en multipliant les contrôles humains effectués par des personnes sélectionnées. La fraude ne doit pas être tabou pour pouvoir vite s'adapter.

Mais le vote électronique est tout de même un formidable outil pour la démocratie, il pourrait enfin offrir au citoyen la possibilité de s'impliquer réellement dans le processus démocratique.

Le problème est que le vote électronique dispose de faiblesses qu'il est pratiquement et théoriquement impossible de corriger.
Seuls des informaticiens peuvent contrôler des logiciels, trouves-tu "formidable pour la démocratie" que seule une poignée de personnes soient réellement capables de garantir la sincérité d'un vote ?
Inscrit le 25/02/2012
1371 messages publiés
Vous n'aimez pas le vote électronique ? pourquoi pas, mais c'est un défi technologique qui pourrait rendre la parole aux Français.


Ou enlever définitivement le peu qu'il en reste.
Inscrit le 01/02/2012
111 messages publiés
pourriel, le 29/05/2012 - 11:36

Mais le vote électronique est tout de même un formidable outil pour la démocratie, il pourrait enfin offrir au citoyen la possibilité de s'impliquer réellement dans le processus démocratique.

J'ai faillit m'étrangler en lisant çà.
Le vote électronique est un outil opaque et falsifiable. Cela va contre la démocratie.
On ne peut pas remplacer un vote vérifiable démocratiquement (par chaque citoyen), par un vote vérifiable uniquement par une élite restreinte (les "informaticiens")
Inscrit le 17/07/2008
255 messages publiés
pourriel, le 29/05/2012 - 11:36
Je trouve ça un peu malheureux de s'acharner sur le vote électronique. Il a des faiblesses qui doivent être corrigées en s'en donnant les moyens, en multipliant les contrôles humains effectués par des personnes sélectionnées. La fraude ne doit pas être tabou pour pouvoir vite s'adapter.

Mais le vote électronique est tout de même un formidable outil pour la démocratie, il pourrait enfin offrir au citoyen la possibilité de s'impliquer réellement dans le processus démocratique.

On pourrait envisager de créer une 3e voix parlementaire (voire toutes les réformer) et donner au citoyen la possibilité de participer au vote des lois (les députés que vous avez élu vous ont-ils bien représenté lors du vote de la loi HADOPI ?)

La démocratie semi-directe a-t-elle encore un sens si les électeurs ont les moyens de se faire entendre ? On a plutôt l'impression qu'elle sert maintenant à museler les citoyens.

Vous n'aimez pas le vote électronique ? pourquoi pas, mais c'est un défi technologique qui pourrait rendre la parole aux Français.


Ok pour le défi à relever et les applications pratiques.
Mais cela ferait perdre le "pouvoir" à certaines "castes".
Partant de là, aucune chance qu'elles votent un jour le fait qu'on ait plus besoin d'elles (ou alors on aura fait un sacré pas de géant dans l'évolution de la conscience humaine).

Pour l'instant, les sénateurs me font penser à des vieillards séniles qui s'accrochent à leur petit pouvoir (même s'ils savent qu'ils le corrompent) comme un vieux crouton à sa canne.

2e point, même si le vote électronique est une formidable opportunité à développer (je le pense sincèrement) on ne met pas en ?uvre une technologie, une méthodologie qui a une telle importance "en prod" sans l'avoir au moins éprouvée, débugguée sur de petites "élections" et garnie de tous les gardes-fous qui vont bien.

Et surtout! Quand quelqu'un lève un doute, on met surtout pas tout en ?uvre pour "manifestement" permettre la fraude (s'agissant de démocratie, si un citoyen ou mieux encore, un candidat demande à vérifier le système qui sert au vote, on l'envoie pas balader sur des prétextes fallacieux)

Je pense que le vote électronique nous faciliterait grandement la tache... Mais pas avec des politicards vérreux qui montrent clairement qu'ils vont baiser le résultat du vote!

c'est là que j'ai un problème avec les arguments de zig : pourquoi se contenter d'une solution qu'on sait mauvaise? (qui ne résoudra en rien le problème initial et qui en plus en apportera d'autres)

Je sais que les expats ont un problème d'accès au scrutin, c'est pas une raison pour en faire une porte ouverte à un cheval de Troie pour baiser le résultat de l'élection et finalement la rendre inutile...

tout ça vaut pas mieux que la méthode Sarkozienne qui consiste à transformer un "non" du peuple à un Référendum en un "oui à peu près" sans redemander l'avis de ce même peuple.
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
La procuration offre l'avantage de rendre beaucoup plus difficile le trucage massif des votes, est-on d'accord ?
De quel avantage le vote par Internet dispose-t-il pour contrebalancer ça ?


Le vote par procuration dispose des deux défauts suivants :

1) La nécessité absolue et obligatoire de supprimer le secret du vote.
2) L'impossibilité de vérifier la sincérité du vote.

Rappelons aussi que les Français expatriés ne sont pas obligés de voter par Internet.
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Je pense que le vote électronique nous faciliterait grandement la tache... Mais pas avec des politicards vérreux qui montrent clairement qu'ils vont baiser le résultat du vote!

c'est là que j'ai un problème avec les arguments de zig : pourquoi se contenter d'une solution qu'on sait mauvaise? (qui ne résoudra en rien le problème initial et qui en plus en apportera d'autres)

Je sais que les expats ont un problème d'accès au scrutin, c'est pas une raison pour en faire une porte ouverte à un cheval de Troie pour baiser le résultat de l'élection et finalement la rendre inutile...


C'est donc là le désaccord fondamental que nous avons : je suis totalement et absolument opposé au vote par correspondance pour l'ensemble des électeurs. Cela apporte plus de problèmes qu'autre chose.

En revanche, pour des cas de difficulté d'accès aux urnes, je pense que le vote par correspondance par Internet doit être un des moyens proposés aux citoyens qui ont donc le choix de se déplacer aux urnes, de voter par procuration ou de voter par correspondance sous double enveloppe papier.
zig, le 29/05/2012 - 13:53
Le vote par procuration dispose des deux défauts suivants :

1) La nécessité absolue et obligatoire de supprimer le secret du vote.
2) L'impossibilité de vérifier la sincérité du vote.

Ces deux points sont d'une part hors-sujet et d'autre part insuffisants.
1 => le secret du vote est nécessaire pour éviter les pressions d'organisations politiques. Or la volonté du votant n'est connue que d'une seule personne, différente pour chacun. Impossible donc pour une organisation politiques de faire pression.
2 => c'est une très mauvaise compréhension du concept de la procuration. La procuration n'est pas: "Monsieur Y vote selon les désirs de Monsieur X" mais "Monsieur X laisse Monsieur Y voter comme bon lui semble" la sincérité du vote est donc maintenue.
Inscrit le 28/05/2003
494 messages publiés
Enfin, le pré-requis de cette attaque est quand même que l'électeur ait téléchargé et installé le programme malveillant...
Inscrit le 17/11/2006
215 messages publiés
Ronfladonf, le 29/05/2012 - 13:16

tout ça vaut pas mieux que la méthode Sarkozienne qui consiste à transformer un "non" du peuple à un Référendum en un "oui à peu près" sans redemander l'avis de ce même peuple.


Faux... archi-faux, NS a été on ne peut plus clair sur ce point lors de l'élection de 2007, et d'ailleurs il a re-demander l'avis au "peuple" en faisant voter l'Assemblée Nationale (et même le Congrès si ma mémoire ne me joue pas des tours). Qu'on le veuille ou non a ce jour l'assemblée nationale et a aencore plus juste titre encore le Congrés, sont la représentation du peuple. Les députés ont un peut trop tendance a tomber dans le clientèlisme en s'attachant a la circonscription qu'il les a élus. Ils sont élus de la nation pas d'un petit bout de terre. Je suis pour le mandat unique. On change a chaque fois.
Inscrit le 17/11/2006
215 messages publiés
WickedFaith, le 29/05/2012 - 14:10

Ces deux points sont d'une part hors-sujet et d'autre part insuffisants.
1 => le secret du vote est nécessaire pour éviter les pressions d'organisations politiques. Or la volonté du votant n'est connue que d'une seule personne, différente pour chacun. Impossible donc pour une organisation politiques de faire pression.
2 => c'est une très mauvaise compréhension du concept de la procuration. La procuration n'est pas: "Monsieur Y vote selon les désirs de Monsieur X" mais "Monsieur X laisse Monsieur Y voter comme bon lui semble" la sincérité du vote est donc maintenue.


1=> pas aussi vrai que ça tu peux etre porteur de 2 procurations voire 3 en cas de vote à l'étranger. Tu crois que cela ne peux pas motiver des organisations a proposer a des gens de voter a leur place (genre personnes agée en maison de retraite) avec un vote valent le triple, voir le quadruple des autres, tu crois que cela ne peut pas arriver ?

2=> "Procuration: Pouvoir que quelqu'un donne à un autre d'agir en son nom, comme il pourrait faire lui-même." Donc pour moi ce n'est pas X laisse Y faire ce qu'il veut en son nom. Mais X donne le droit a Y d'agir en son nom et a sa place. Après si Y est immoral au point de ne tromper la confiance que X lui confère libre a lui de vivre avec cette conscience, Y peut toujours refuser la procuration il n'a pas obligation de s'executer.
Inscrit le 02/08/2009
3 messages publiés
Sans parler de modification de vote à l'insu de l'électeur, cette vidéo montre un autre problème majeur posé par un vote par correspondance via son ordinateur personnel : rien ne garantit l'individualité du vote.
Un isoloir traditionnel est un espace de secret individuel. L'électeur choisi seul et dans le secret son bulletin qu'il dépose dans l'urne (publiquement et en toute transparence). Quand on fait cette opération chez soi, qu'est-ce qui garantit qu'on le fait seul et sans témoin ? On peut par exemple prendre une capture vidéo qui prouve qu'on vote pour tel candidat ou voter devant témoin, et c'est la porte ouverte à tous les achats de voies.
The, le 29/05/2012 - 14:30
1=> pas aussi vrai que ça tu peux etre porteur de 2 procurations voire 3 en cas de vote à l'étranger. Tu crois que cela ne peux pas motiver des organisations a proposer a des gens de voter a leur place (genre personnes agée en maison de retraite) avec un vote valent le triple, voir le quadruple des autres, tu crois que cela ne peut pas arriver ?

Pour toi 3, c'est massif ? pitié, restons sérieux. Ca ne risque pas d'être discret comme méthode...
2=> "Procuration: Pouvoir que quelqu'un donne à un autre d'agir en son nom, comme il pourrait faire lui-même." Donc pour moi ce n'est pas X laisse Y faire ce qu'il veut en son nom. Mais X donne le droit a Y d'agir en son nom et a sa place.

Oui, Y agit en le nom de X. C'est lui qui agit, c'est lui qui choisit.
C'est le principe de base de la procuration.
Inscrit le 17/11/2006
215 messages publiés
WickedFaith, le 29/05/2012 - 15:36

Pour toi 3, c'est massif ? pitié, restons sérieux. Ca ne risque pas d'être discret comme méthode...


Du même ordre de discretion, qu'un détournement de voix sur un vote électronique. Et après soyons vraiment serieux au lieu d'aller chercher des poux dans des système de votes à la marge, il faudrait déjà améliorer les procédures au niveau du vote papier. Combien d'urnes sont bien scellées avec deux cadenas/clefs différentes? Et de quand date le dernier changement de ces clefs? Ou sont stocké ces clefs entre les scrutins?

2=> "Procuration: Pouvoir que quelqu'un donne à un autre d'agir en son nom, comme il pourrait faire lui-même." Donc pour moi ce n'est pas X laisse Y faire ce qu'il veut en son nom. Mais X donne le droit a Y d'agir en son nom et a sa place.

Oui, Y agit en le nom de X. C'est lui qui agit, c'est lui qui choisit.
C'est le principe de base de la procuration.

Ha ben non tu donnes une procuration a quelqu'un pour qu'il puisse faire quelque chose que tu pouvais faire toi même pour toi, une procuration ce n'est pas faire n'importe quoi au nom de quelqu'un d'autre.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
The, le 29/05/2012 - 15:53

Ha ben non tu donnes une procuration a quelqu'un pour qu'il puisse faire quelque chose que tu pouvais faire toi même pour toi, une procuration ce n'est pas faire n'importe quoi au nom de quelqu'un d'autre.

Nulle part il est indiqué que celui qui va voter doit mettre le bulletin indiqué par celui qui a fait procuration dans l'urne.
Nulle part.
Inscrit le 17/11/2006
215 messages publiés
tass_, le 29/05/2012 - 16:13

Nulle part il est indiqué que celui qui va voter doit mettre le bulletin indiqué par celui qui a fait procuration dans l'urne.
Nulle part.


Nulle part il est également ecris qu'il ne doit pas le faire. Ensuite, si tu as un minimum de déontologie tu te dois de la faire, ou alors tu refuse la procuration, en défenseur idéal de la démocratie tu ne peux tout de même pas accepter qu'une personne puisse voir sa voix violée de la sorte. Ou alors c'est au moins aussi grave que le fait de "détourner" un vote électronique.
Inscrit le 13/04/2012
5 messages publiés
Cela fait 15 jours que je dis qu'il n'y a pas de solution idéale pour résoudre ce problème et que je demande que si quelqu'un a une super idée, ça serait intéressant ! Mais visiblement il est plus facile de critiquer UNE solution (sans critiquer les autres) que de donner des idées constructives.


Mieux vaut pas de solution qu'une mauvaise solution.
Il y a aussi plein de français résident en France qui ne peuvent pas voter, et on n'en fait pas tout un fromage. Si tu ne peux pas te déplacer à ton ambassade et que tu ne veux / peux pas faire de procuration, et bien tu ne votes pas. Tout simplement.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
The, le 29/05/2012 - 16:29

Nulle part il est également ecris qu'il ne doit pas le faire.

Tout ce qui n'est pas interdit est autorisé en droit. Ce n'est pas interdit de le faire, c'est donc que c'est autorisé.
The, le 29/05/2012 - 16:29

Ensuite, si tu as un minimum de déontologie tu te dois de la faire, ou alors tu refuse la procuration, en défenseur idéal de la démocratie tu ne peux tout de même pas accepter qu'une personne puisse voir sa voix violée de la sorte.

Déontologie ? Je vois pas le rapport : http://fr.wikipedia...._déontologique l'autre sens (celui dotn tu voulais parler je suppose) est réservé à un cadre professionnel, il est donc inapproprié ici.
Et encore une fois je ne parle pas de mon cas, je pense que dans mon cas je voterais comme on me l'a demandé. Je parlais juste de ce qui est légal ou pas.

The, le 29/05/2012 - 16:29

Ou alors c'est au moins aussi grave que le fait de "détourner" un vote électronique.

Non car ce n'est pas illégal, a contrario du "détournement" de vote électronique.
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Ha ben non tu donnes une procuration a quelqu'un pour qu'il puisse faire quelque chose que tu pouvais faire toi même pour toi, une procuration ce n'est pas faire n'importe quoi au nom de quelqu'un d'autre.

Hélas si.
La procuration c'est d'une part l'obligation de ne pas respecter le secret du vote (ce n'est pas du supputatif comme le avec le vote par Internet, c'est de l'obligatoire) ; c'est d'autre part l'absence totale de moyen de contrôle.

Cf le cas Chirac où bien que JC ait déclaré vouloir voter Hollande, Bernadette qui avait la procuration a pris uniquement un bulletin Sarkozy.

The, le 29/05/2012 - 16:29
tass_, le 29/05/2012 - 16:13

Nulle part il est indiqué que celui qui va voter doit mettre le bulletin indiqué par celui qui a fait procuration dans l'urne.
Nulle part.


Nulle part il est également ecris qu'il ne doit pas le faire. Ensuite, si tu as un minimum de déontologie tu te dois de la faire, ou alors tu refuse la procuration, en défenseur idéal de la démocratie tu ne peux tout de même pas accepter qu'une personne puisse voir sa voix violée de la sorte. Ou alors c'est au moins aussi grave que le fait de "détourner" un vote électronique.

Dans tout ce débat, il y a clairement deux lignes de lecture :
- le vote par procuration/correspondance, à qui on ne cherche pas de poux dans les cheveux.
- le vote par Internet qui est le mal absolu.

J'aimerais simplement que l'on applique aux autres formes de vote les mêmes critères que ceux appliqués à celui du vote par Internet.

La "déontologie" que tu appliques au mandataire dans le cas d'un vote par procuration, pourquoi est-ce que tu ne l'appliques pas aux différents acteurs du vote par Internet ?
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
epsylon, le 29/05/2012 - 16:41
Cela fait 15 jours que je dis qu'il n'y a pas de solution idéale pour résoudre ce problème et que je demande que si quelqu'un a une super idée, ça serait intéressant ! Mais visiblement il est plus facile de critiquer UNE solution (sans critiquer les autres) que de donner des idées constructives.


Mieux vaut pas de solution qu'une mauvaise solution.
Il y a aussi plein de français résident en France qui ne peuvent pas voter, et on n'en fait pas tout un fromage. Si tu ne peux pas te déplacer à ton ambassade et que tu ne veux / peux pas faire de procuration, et bien tu ne votes pas. Tout simplement.


:clap: :clap:

Donc pour éviter une éventuelle fraude hypothétique, tu préfères t'asseoir sur un principe constitutionnel sur l'égalité des citoyens devant leurs droits et leurs devoirs.

Je te rappelle juste qu'un français expatrié :
1) n'est pas déchu de ses droits civiques
2) à le choix entre le vote à l'urne, le vote par procuration, le vote par correspondance courrier et le vote par correspondance Internet.
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Pour l'instant, les sénateurs me font penser à des vieillards séniles qui s'accrochent à leur petit pouvoir (même s'ils savent qu'ils le corrompent) comme un vieux crouton à sa canne.

6.5% des sénateurs ont moins de 50 ans, 21% ont entre 51 et 60 ans, 48% ont entre 61 et 70 ans.

Pour toi 3, c'est massif ? pitié, restons sérieux. Ca ne risque pas d'être discret comme méthode...

Va dans certaines villes et tu verras que les employés municipaux et certains membres du parti politique qui dirige la municipalité possèdent chacun 2 ou 3 procurations pour des personnes âgées.
Inscrit le 05/03/2008
923 messages publiés
zig, le 29/05/2012 - 16:47

Dans tout ce débat, il y a clairement deux lignes de lecture :
- le vote par procuration/correspondance, à qui on ne cherche pas de poux dans les cheveux.
- le vote par Internet qui est le mal absolu.

J'aimerais simplement que l'on applique aux autres formes de vote les mêmes critères que ceux appliqués à celui du vote par Internet.


Le jour où un gars se ramène à un bureau de vote avec 130.000 procurations, fait-nous signe.
Le vote par correspondance et la procuration n'ont pas la même concentration de pouvoir que le vote électronique.

Electronique, oui oui. Parce qu'au final c'est pas le vote par un Internet le problème, c'est le vote électronique dans son ensemble. Comment tu peux avoir confiance en un bulletin qui peut changer, se multiplier, disparaitre, te tracer, te tromper tout ça à distance, de façon invisible et par des personnes qui te sont totalement étrangères que ce soit avant, pendant ou après le vote de jour comme de nuit contre 1 électeur comme contre 600.000, sans traces et sans preuves?

Comment peux-tu faire la même chose avec le vote par procuration? L'informatique permet beaucoup de choses mais il faut savoir admettre ses limites (à instant T ).
zig, le 30/05/2012 - 10:44
Va dans certaines villes et tu verras que les employés municipaux et certains membres du parti politique qui dirige la municipalité possèdent chacun 2 ou 3 procurations pour des personnes âgées.

Frauduleusement ou pas ?
Inscrit le 17/11/2006
215 messages publiés
WickedFaith, le 30/05/2012 - 11:38

zig, le 30/05/2012 - 10:44
Va dans certaines villes et tu verras que les employés municipaux et certains membres du parti politique qui dirige la municipalité possèdent chacun 2 ou 3 procurations pour des personnes âgées.


Frauduleusement ou pas ?

Oui, si la procuration a été obtenu par manipulation ou tromperie.
The, le 30/05/2012 - 11:48
Oui, si la procuration a été obtenu par manipulation ou tromperie.

La question est: est-ce le cas ?


Si zig est au courant de telles pratiques, il n'y a que deux possibilités:
- il en est le témoin direct, et dans ce cas il est de son devoir de le porter à la connaissance de la Police
- il a entendu parler d'affaires, et je présume qu'elles sont passées en Justice. Donc ce n'était pas discret, et c'est fini.
Inscrit le 17/11/2006
215 messages publiés
WickedFaith, le 30/05/2012 - 11:54

La question est: est-ce le cas ?


La réponse est dans le cas du vote internet/electronique, il y a presomption de manipulation/triches/détournement/etc... et dans les autres cas il faut apporter la preuve de la charge.

Désolé, mais soit on considère qu'il y a possibilité de failles/manipulations et on interdit, soit on surveille et on avise au cas par cas.
The, le 30/05/2012 - 12:06


La réponse est dans le cas du vote internet/electronique, il y a presomption de manipulation/triches/détournement/etc... et dans les autres cas il faut apporter la preuve de la charge.

Désolé, mais soit on considère qu'il y a possibilité de failles/manipulations et on interdit, soit on surveille et on avise au cas par cas.

Désolé mais zig a cité un cas particulier, je réponds à son cas particulier.
Si tu veux du général, j'en ai déjà parlé: cette technique ne permet pas de faire de la fraude massive et discrète, contrairement à la fraude via Internet.
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Mathieu, le 29/05/2012 - 15:23
Sans parler de modification de vote à l'insu de l'électeur, cette vidéo montre un autre problème majeur posé par un vote par correspondance via son ordinateur personnel : rien ne garantit l'individualité du vote.
Un isoloir traditionnel est un espace de secret individuel. L'électeur choisi seul et dans le secret son bulletin qu'il dépose dans l'urne (publiquement et en toute transparence). Quand on fait cette opération chez soi, qu'est-ce qui garantit qu'on le fait seul et sans témoin ? On peut par exemple prendre une capture vidéo qui prouve qu'on vote pour tel candidat ou voter devant témoin, et c'est la porte ouverte à tous les achats de voies.


C'est le cas des votes par correspondance (courrier et internet) ou des votes par procuration.

Il y a des moments où il faut choisir la solution la moins pire : quand une personne ne peut pas se déplacer pour aller voter directement dans l'urne, il faut trouver une autre solution qui OBLIGATOIREMENT présentera des garanties moindres.

Frauduleusement ou pas ?

Ca veut dire quoi frauduleusement ? C'est la directrice de la maison de retraite (employée municipale) qui dit à ses pensionnaires "les petits jeunes qui vont venir cet après-midi, ils vont voter pour vous, vous verrez ils sont serviables : de bons gamins, vous pouvez leur faire confiance, signez leur la procuration." Et les petits jeunes en question, ils viennent avec des chocolats et des bouquets de fleur.
Personne n'a été forcé à signer.
Il n'y a pas de fraude.

Si zig est au courant de telles pratiques, il n'y a que deux possibilités:
- il en est le témoin direct, et dans ce cas il est de son devoir de le porter à la connaissance de la Police
- il a entendu parler d'affaires, et je présume qu'elles sont passées en Justice. Donc ce n'était pas discret, et c'est fini.

J'ai été le témoin direct de plusieurs membres du parti politique majoritaire dans la municipalité qui votaient par procuration pour les personnes d'une maison de retraite.
Mais je n'ai pas été le seul témoin : les mandataires des autres candidats ont également été témoins de cela et ont remonté l'information au niveau de leurs candidats.
C'est à eux de prendre l'initiative de porter plainte ou pas.
Mais voir plus haut : quand un parti se mobilise pour "aider" les gens, est-ce judiciairement répréhensible ?

Cela dit, quand tu as 100 votes suspects et que l'élection se joue avec un écart de 2000 voix, cela n'a aucune importance.

La
zig, le 30/05/2012 - 14:31
des votes par procuration.

Il n'y a pas de vote par procuration.
Il y a des procurations données à l'occasion d'un vote.
Assimiler l'un à l'autre est de la mauvaise foi totale.

Personne n'a été forcé à signer.
Il n'y a pas de fraude.

L'escroquerie est bien un acte illégal. Si tu as eu connaissance de ce genre d'escroquerie, il est de ton devoir de citoyen de le signaler aux autorités.

C'est à eux de prendre l'initiative de porter plainte ou pas.

Non, c'est à toi.
Tu es citoyen comme nous tous. Si tu ne portes pas plainte c'est que tu méprises le concept de démocratie en acceptant que les votes soient truqués sans réagir.

Cela dit, quand tu as 100 votes suspects et que l'élection se joue avec un écart de 2000 voix, cela n'a aucune importance.

C'est bien ce que je disais avant:
- ce n'est pas discret puisque tu es au courant
- ce n'est pas massif puisque ça ne semble pas capable de changer un scrutin
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Il n'y a pas de vote par procuration.
Il y a des procurations données à l'occasion d'un vote.
Assimiler l'un à l'autre est de la mauvaise foi totale.


Il n'y a pas de vote par procuration ???

Faut vite que tu ailles le dire à tous les présidents de bureau de vote qui ont le code électoral sur leur table !!! Scoop : "il n'y a pas de vote par procuration et les articles L71 à L78 du code électoral n'existent pas".
Toute la section 3 "Vote par procuration" du Livre I, Titre I, Chapitre 6 doit être arraché car l'expert en élections qui sévit sur Numerama a décidé "il n'y a pas de vote par procuration".

Tu en as d'autres comme ça, toi qui dénonce la mauvaise foi totale ?

L'escroquerie est bien un acte illégal. Si tu as eu connaissance de ce genre d'escroquerie, il est de ton devoir de citoyen de le signaler aux autorités.

L'escroquerie ? Est-ce que tu pourrais ouvrir un bouquin de droit avant de te lancer dans des phrases que tu ne maîtrises pas ?

Article 313-1 du code pénal "L'escroquerie est le fait, soit par l'usage d'un faux nom ou d'une fausse qualité, soit par l'abus d'une qualité vraie, soit par l'emploi de manoeuvres frauduleuses, de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi, à son préjudice ou au préjudice d'un tiers, à remettre des fonds, des valeurs ou un bien quelconque, à fournir un service ou à consentir un acte opérant obligation ou décharge."
Tu m'expliques où tu vois escroquerie à obtenir une procuration en apportant des chocolats à quelqu'un ?

Non, c'est à toi.
Tu es citoyen comme nous tous. Si tu ne portes pas plainte c'est que tu méprises le concept de démocratie en acceptant que les votes soient truqués sans réagir.

Mon Dieu ! Quelle leçon de morale.
Le seul problème, mon choupinou, c'est que tu ne peux porter plainte que si tu estimes qu'il y a un délit.
Et avec tes connaissances en droit, ça ne donne pas envie de suivre tes conseils.

Et en ce moment, ce n'est pas le concept de démocratie que je méprise, mais les fausses indignations hypocrites de certains.

C'est bien ce que je disais avant:
- ce n'est pas discret puisque tu es au courant
- ce n'est pas massif puisque ça ne semble pas capable de changer un scrutin

Mais personne n'a dit que c'était discret.
Et le fait que ce ne soit pas massif dépend de l'écart de voix entre le gagnant et le perdant.
C'est d'ailleurs pour ça que toutes les élections qui se jouent à moins de 10 voix sont systématiquement annulées car il y a TOUJOURS soit des erreurs involontaires, soit des actes de tricherie (avant et pendant le scrutin).
zig, le 30/05/2012 - 23:13
Il n'y a pas de vote par procuration ???
Tu en as d'autres comme ça, toi qui dénonce la mauvaise foi totale ?

Tu transforme un verbe en nom pour soutenir ta position.
Oui il y a "un vote" par procuration.
mais le citoyen ne "vote" pas par dérogation.


Je maintiens donc que tu fais exprès d'embobiner les gens.


Tu m'expliques où tu vois escroquerie à obtenir une procuration en apportant des chocolats à quelqu'un ?

l'escroquerie est de faire croire qu'ils voteront d'une manière contraire à ce qu'ils disent.
Et s'ils votent conformément à leurs dires, je ne voit pas le problème que des mecs aient 5 ou 10 procurations.

Mais personne n'a dit que c'était discret.

Si c'est pas discret, c'est rapidement détecté donc sans grandes conséquences.

Et le fait que ce ne soit pas massif dépend de l'écart de voix entre le gagnant et le perdant.

Toi qui es si prompt à sortir des textes, laisse le code civil de coté 5 minutes et ouvre un dico
Inscrit le 05/03/2008
923 messages publiés
J'ai plein de mails de notification de réponse de Numerama et à chaque fois je cours en espèrant que zig et puce réponde à ma petite argumentation. Mais visiblement il préfère s'encanailler sur des verbes et des COD.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
WickedFaith, le 31/05/2012 - 00:20

Tu m'expliques où tu vois escroquerie à obtenir une procuration en apportant des chocolats à quelqu'un ?


l'escroquerie est de faire croire qu'ils voteront d'une manière contraire à ce qu'ils disent.
Et s'ils votent conformément à leurs dires, je ne voit pas le problème que des mecs aient 5 ou 10 procurations.


Sauf que :
-1 : Ils ne sont pas légalement obligés de voter comme le veut la personne qui a demandé la procuration.
-2 : Il est impossible de vérifier la teneur de leur vote, l'escroquerie s'il y en a une ne pourra jamais être prouvée.

Trop utile de porter plainte dans ce cas
tass_, le 31/05/2012 - 11:16
-1 : Ils ne sont pas légalement obligés de voter comme le veut la personne qui a demandé la procuration.

C'est vrai, mais faire croire qu'on votera d'une façon précise reste une escroquerie.

-2 : Il est impossible de vérifier la teneur de leur vote, l'escroquerie s'il y en a une ne pourra jamais être prouvée.

Trop utile de porter plainte dans ce cas

C'est zig qui a affirmé qu'il y avait un problème, c'est pour cela que je lui ai demandé s'il avait des preuves d'un problème, ou s'il se contentait d'affirmer des choses au pif.
tass_, le 31/05/2012 - 11:16
-2 : Il est impossible de vérifier la teneur de leur vote, l'escroquerie s'il y en a une ne pourra jamais être prouvée.

Juste un détail: on peut prouver l'intention d'escroquer, ce qui peut suffire à les faire condamner.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
WickedFaith, le 31/05/2012 - 11:31

tass_, le 31/05/2012 - 11:16
-2 : Il est impossible de vérifier la teneur de leur vote, l'escroquerie s'il y en a une ne pourra jamais être prouvée.


Juste un détail: on peut prouver l'intention d'escroquer, ce qui peut suffire à les faire condamner.


Comment prouver qu'ils ne votent pas comme la personne leur a demandé ? Les escroqueries c'est jamais simple à établir.
tass_, le 31/05/2012 - 14:39
Comment prouver qu'ils ne votent pas comme la personne leur a demandé ? Les escroqueries c'est jamais simple à établir.

Tu ne lis pas, c'est pas bien...
"on peut prouver l'intention d'escroquer, ce qui peut suffire à les faire condamner."
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
WickedFaith, le 31/05/2012 - 17:03

tass_, le 31/05/2012 - 14:39
Comment prouver qu'ils ne votent pas comme la personne leur a demandé ? Les escroqueries c'est jamais simple à établir.


Tu ne lis pas, c'est pas bien...
"on peut prouver l'intention d'escroquer, ce qui peut suffire à les faire condamner."

Non c'est toi qui ne lis pas... Comment prouver (hors aveux) qu'ils n'ont pas l'intention de voter comme on leur a demandé ?


Jusqu'à présent la machine à lire les pensées n'a pas été inventée...
tass_, le 31/05/2012 - 17:09
Non c'est toi qui ne lis pas... Comment prouver (hors aveux) qu'ils n'ont pas l'intention de voter comme on leur a demandé ?


Jusqu'à présent la machine à lire les pensées n'a pas été inventée...

Quel manque d'imagination...
Déjà, tu exclus les aveux, on se demande pourquoi.
Par ailleurs, la situation décrite par Zig est celle d'une organisation de plusieurs personnes pour récupérer des procurations. Il y a forcément des communications entre ces personnes.
Inscrit le 06/05/2005
292 messages publiés
Merci à ce Laurent Grégoire d'être un peu plus honnête la prochaine fois.
Quand je lis son déballage de connaissances techniques sans aucun rapprochement avec une quelconque faisabilité en situation réelle et sans objectivité sur la méthode, ça me laisse perplexe.
Voulait-il juste montre qu'il connait Java et profiter d'une polémique pour faire du buzz ?

Pour faire ce qu'il dit en situation réelle, il faudrait :

- Qu'il connaisse la technologie utilisée avant même la mise en place du vote
Supposons qu'il est hyper renseigné et qu'il le connait, alors il faudrait:
- Qu'il accède rapidement à ce code pour pouvoir l'analyser.
Supposons qu'il ait réussi grâce à des contacts prestigieux d'avoir le code AVANT que l'élection n'ait commencé (et oui sinon, il n'aurait pas beaucoup de temps pour faire un programme et l'installer sur les milliers (millions*) de pc... et donc d'avoir aussi les noms des électeurs, et leur adresse IP, et d'accéder à leur machine, et d'installer son logiciel malveillant...)

Je suis ouvertement ironique parce qu'à un moment il faudrait être un peu objectif lorsque qu'on veut écrire des documents qui "dénoncent"... Ah oui et la partie je debug le programme java à distance, c'est bien.... il fait ça sur combien de machine en même temps ? Ah oui sur le sien dans sa chambre... Ca va modifier les élections ça, c'est sûr...

Un document sur le Java oui, un document contre le vote en ligne... absolument pas. Trop peu d'objectivité.

Non mais sans déconner, Laurent si tu me lis... c'était quoi ton but à part montrer que tu connais Eclipse et Java hein ;-)
?

Une petite conclusion en disant que tout ça c'est de la théorie (et une théorie qui est vrai dans un environnement maitrîsé par le "pirate" aussi bien en terme d'architecture, de machine, de code et aussi de temps) mais qu'en pratique (ie en situation réel d'un vote, avec toutes les conditions à satisfaire) c'est juste pas possible...

Et on peut discuter Java quand tu veux...
[message édité par Chalupit le 20/06/2012 à 11:28 ]
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Mai 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10