Publié par Julien L., le Mercredi 23 Mai 2012

Le gendarme des marchés compte examiner l'entrée en bourse de Facebook

Les premiers pas de Facebook en bourse sont catastrophiques. En trois jours, le cours de Facebook est passé de 42 à 31 dollars. Le gendarme américain des marchés compte examiner l'entrée en bourse du réseau social, qui a été affectée par plusieurs problèmes vendredi dernier.

Jusqu'où s'effondrera l'action Facebook ? Depuis son introduction en bourse, le cours du titre n'a cessé de reculer, au point de faire de cet évènement un fiasco. Fixée à 42 dollars, la valeur du titre a terminé sa première journée de cotation à 38 dollars. Les doutes des investisseurs se sont ensuite nettement confirmés cette semaine, l'action étant désormais à 31 dollars.

Cette situation a attiré l'attention de l'autorité de réglementation des activités boursières aux États-Unis, le Securities and Exchange Commission (SEC). Celle-ci estime que les conditions entourant l'entrée en bourse du réseau social doivent être passées en revue. Divers soucis sont en effet survenus, allant des traders ne pouvant pas annuler leurs ordres à l'engorgement du NASDAQ.

"Je pense qu'il y a beaucoup de raisons d'avoir confiance dans nos marchés et dans leur intégrité, mais il y a des questions qu'il faut regarder, en particulier s'agissant de Facebook", a indiqué la présidente de l'autorité, Mary Schapiro, citée par Reuters. Une décision qui ne devrait pas rassurer les investisseurs, ceux-ci ayant déjà manifesté un fort scepticisme quant aux perspectives du site communautaire.

Pour Facebook, le scénario qui se joue a fortement réduit sa capitalisation boursière. En l'espace de trois jours, celle-ci a reculé de 19 milliards de dollars (15 milliards d'euros). Il faut dire que le titre a perdu 18 % depuis vendredi, et que les échanges en pré-ouverture laissent penser que l'effondrement de la valeur du titre va se poursuivre encore ce mercredi.

Quel serait alors le bon niveau pour une action Facebook ? À en croire l'évaluation faite par Thomson Reuters Starmine, celui-ci serait de 9,59 dollars. C'est une valeur quatre fois plus faible que celle affichée lors de son introduction en bourse. Selon Thomson Reuters Starmine, ce prix paraît raisonnable au regard des résultats de Facebook. La dégringolade ne semble pas prête de s'arrêter.

Publié par Julien L., le 23 Mai 2012 à 12h12
 
20
Commentaires à propos de «Le gendarme des marchés compte examiner l'entrée en bourse de Facebook»
Inscrit le 25/09/2011
168 messages publiés
L'introduction était à 38$ non 42$. C'est clair que fb par rapport à son CA/bénéfice est surévalué. Par contre, même à 42$, si fb continue sa croissance et devient le hub du web, même 42$ sembles peu.
Inscrit le 29/04/2009
2 messages publiés
A noter aussi que selon diverses sources, les analystes de Facebook et Morgan Stanley auraient prévenus seulement les plus gros investisseurs que les prévisions étaient trop optimistes, et donc tous les petits acheteurs se sont fait avoir, en achetant à un prix trop élevé. Plus d'infos ici pour les anglophones : http://www.businessi...ook-ipo-2012-5?
Inscrit le 02/01/2012
4 messages publiés
Inscrit le 02/10/2006
210 messages publiés
L'introduction était exactement à 42,025$ il me semble.

Nul besoin d'être un fin analyste pour prévoir que l'action allait s'effondrer.
Il y a rien dans les caisses de FB, c'est que du virtuel, autant utiliser le Bitcoin.

Quand les gens comprendrons que le boursicotage n'est que connerie, ce sera un petit pas pour l'homme et un grand pas pour l'humanité !
Inscrit le 23/05/2012
1 messages publiés
Le business modèle est unique et difficilement comparable pour la valorisation de Facebook. La sur-valorisation de la société est vérifiable à travers cet article http://www.cultureba...nasdaq-un-flop/
Inscrit le 05/10/2011
2885 messages publiés
xicor, le 23/05/2012 - 13:12
A noter aussi que selon diverses sources, les analystes de Facebook et Morgan Stanley auraient prévenus seulement les plus gros investisseurs que les prévisions étaient trop optimistes, et donc tous les petits acheteurs se sont fait avoir, en achetant à un prix trop élevé. Plus d'infos ici pour les anglophones : http://www.businessi...ook-ipo-2012-5?

J'ai quand même l'impression que ceux qui "se sont fait avoir" on fait un peu n'importe quoi. Je reconnais humblement que je n'y connais pas grand-chose en boursicotage, mais vu le chiffre d'affaire de Facebook, sa capitalisation boursière me paraissait énorme. Et puis, il y a des nombreuses personnes qui l'ont dit, qui ont parlé de bulle. Donc les petits acheteurs qui ont quand même acheté ont dû le faire en connaissant les risques (ou alors, ils ne se sont pas renseignés, ce qui est pire), et doivent s'en prendre avant tout à eux-mêmes.
Inscrit le 19/10/2009
6448 messages publiés
Image IPB
http://www.urtikan.n...me-moi-non-plus


Sinon, il semblerait effectivement qu'ils aient ( la banque émettrice et M.Z.) escroqué sans vergogne en surévaluant la valeur du titre, pour finir par émettre encore plus de titre sans en baisser le prix.

Quant au ' gendarme ', la sanction va nous faire gentiment rire, si jamais il y en a une...
Inscrit le 09/07/2008
67 messages publiés
@Ju4n1t0
L'introduction s'est faite a 38$, c'est l'ouverture qui s'est faite a 42$, sans doute du fait de la demande.
La preuve en est que l'action a finit positive alors qu'elle a cloturé légèrement au dessus de 38
Inscrit le 11/03/2009
1645 messages publiés
sakabaro, le 23/05/2012 - 12:39
Par contre, même à 42$, si fb continue sa croissance et devient le hub du web, même 42$ sembles peu.

Mega lol... Désolé mais je pense que tu ne te rends pas compte des valeurs en jeu...
D'une Facebook ne peux pas être le hub du web tout simplement par ce que si 90% de la population internet se sert d'au moins un outil de la galaxie google, il n'y a que 800 millions de comptes Facebook dont probablement la moitié de compte multiple, société, etc...
Il y a 18 milliards d'action Facebook sur le marché. La rentabilité moyenne d'une société devrait être au minimum de 3% ce qui veut dire que Facebook doit distribuer au moins 20 Milliards de $ pour avoir ce niveau de rentabilité au cours actuel soit 22$ par compte actif.
Les bénéfice estimé de Facebook pour 2012 sont d'après différentes sources serait de 900 millions soit un facteur de 20 !!!
Le bénéfice d'Apple en 2011 ont été de 28 milliards, Microsoft 23 milliards,
Exxon Mobile 41 milliards, Google environ 10 milliards. Et il s'agit de bénéfices brut, non distribué.
Si Facebook distribue 50% de son bénéfice, ça signifie qu'il devrait générer 40 milliards de bénéfices !
Inscrit le 11/03/2009
1645 messages publiés
billB, le 23/05/2012 - 13:15

Haaa c'est beau les certitudes...
Malheureusement regarder un cours de bourse et connaitre le prix d'introduction sont 2 choses différentes.
Les personnes qui ont participé à l'introduction en bourse ont été servis à 38$. Ceux qui ont placé un ordre ATP sur le marché ont fait que le prix d'OUVERTURE a été de 42.05$ (et non 43$ comme tu le pense en regardant le graphique buggé du site du nasdaq) avec un plus haut à 45$ (non visible également sur le site qui n'indique pas la totalité de la journée en plus)
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
billB, le 23/05/2012 - 13:15


Le titre a été introduit à 38$. Les premières cotations l'ont fait monter à 42/43$.
Avant la chute.

Nul besoin d'être un fin analyste pour prévoir que l'action allait s'effondrer.

C'est fantastique de cotoyer un génie sur ce forum qui savait tout mieux que tout le monde.

J'ai quand même l'impression que ceux qui "se sont fait avoir" on fait un peu n'importe quoi. Je reconnais humblement que je n'y connais pas grand-chose en boursicotage, mais vu le chiffre d'affaire de Facebook, sa capitalisation boursière me paraissait énorme


Il faut comprendre le terme "spéculation" : spéculer, c'est comme jouer au loto : des fois tu perds, des fois tu gagnes.
Les gens qui ont décidé de spéculer sur FB connaissent les règles du jeu.
Ils ont estimé qu'il y avait une chance que l'action FB monte, ce qui leur aurait permis de vendre avec de bons bénéfices.
Ce n'est pas le cas ; tant pis, ils s'en remettront.
Soit en vendant en limitant les pertes avant que l'action baisse encore plus.
Soit en ne vendant pas et en gardant leurs actions : tant que tu n'as pas vendu, tu n'as rien perdu. En attendant peut-être que l'action remonte.

Mais il n'y a pas plus de "gens qui se sont fait avoir" que des parieurs qui tous les week-end se font avoir en jouant du fric sur des canassons. Ce sont les règles du jeu.

Cela dit, quelque soit le cours de l'action, FB a quand même réussi à lever quelques milliards de dollars qu'ils vont injecter dans le développement de l'entreprise. Probablement moins que ce qu'ils espéraient, mais un joli paquet quand même.

Mon opinion personnelle : ne jamais foutre un centime dans une entreprise dont le business model est basé sur du "produit" gratuit financé par de la pub.
Inscrit le 23/05/2012
2 messages publiés
Melpheos, il me semble que tu devrais bosser un peu plus avant de reprendre les gens au vol. Dans le désordre: 900M d'utilisateurs, et non 800M, et ce hors entreprise (et ils sont devenu drastique là-dessus, le nombre de fausses pages fermées en 2010-2011 est incroyable).
Ensuite, pour les pros de la bourse mais les novices des médias comme toi, Google avec sa grande force (d'après tes dires) s'est totalement planté avec son Google+ , et n'a que peu de services ou les clients s'enregistrent (infos consommateurs) - mis à part Youtube et les données des comptes gmail sont légalement inexploitables (... après savoir s'il s'en servent ou non c'est une autre question).
Pour finir, la technologie SDK (paiement mobile) le traffic mobile de Facebook, l'opengraph de Facebook, le future App store à venir courant 2011 (multi plateformes, càd Android, iOS, Windowsphone), et les "services communautaires" qu'ils sont en train de mettre en place me paraissent autant de facteur de croissance à considérer avant de comparer via des ratios douteux les chiffres d'Exxon (matières premières/énergie fossiles) avec celles de FaceBook.
Je me permets aussi de mentioner que si on t'écoutes, FB qui fonctionnait à perte grace à du Fundraising jusqu'à 2009 était une entreprise dans laquelle il ne fallait donc pas investir car pas de bénéf?
Je précise aussi que j'ai pas d'action FB... mais ce genre de commentaire commençant par "Mega LOL" et avec ce ton paternaliste ne méritent que la réponse dédaigneuse que je viens de te donner.
sakabaro, le 23/05/2012 - 12:39
Par contre, même à 42$, si fb continue sa croissance et devient le hub du web, même 42$ sembles peu.

Mega lol... Désolé mais je pense que tu ne te rends pas compte des valeurs en jeu...
D'une Facebook ne peux pas être le hub du web tout simplement par ce que si 90% de la population internet se sert d'au moins un outil de la galaxie google, il n'y a que 800 millions de comptes Facebook dont probablement la moitié de compte multiple, société, etc...
Il y a 18 milliards d'action Facebook sur le marché. La rentabilité moyenne d'une société devrait être au minimum de 3% ce qui veut dire que Facebook doit distribuer au moins 20 Milliards de $ pour avoir ce niveau de rentabilité au cours actuel soit 22$ par compte actif.
Les bénéfice estimé de Facebook pour 2012 sont d'après différentes sources serait de 900 millions soit un facteur de 20 !!!
Le bénéfice d'Apple en 2011 ont été de 28 milliards, Microsoft 23 milliards,
Exxon Mobile 41 milliards, Google environ 10 milliards. Et il s'agit de bénéfices brut, non distribué.
Si Facebook distribue 50% de son bénéfice, ça signifie qu'il devrait générer 40 milliards de bénéfices !
Inscrit le 16/08/2010
1280 messages publiés
zig, le 23/05/2012 - 14:51


Le titre a été introduit à 38$.

l'utilisation de ce verbe est judicieuse
Inscrit le 23/05/2012
25 messages publiés
Je plains les petits qui ont pris des actions dès l'entrée de FB en bourse.

C'est toujours les mêmes qui perdent de l'argent et c'est rarement les gros.

Souvenez vous du tunnel sous la manche.
Inscrit le 03/10/2011
6093 messages publiés
Zorro, le 23/05/2012 - 17:14

Google avec sa grande force (d'après tes dires) s'est totalement planté avec son Google+

J'en suis moins sûr que toi, tous les jeunes que je connais qui avait/ont un facebook, sont passés à G+ à cause de la qualité des photos, des vidéos, la gestion de "cercles" qui est mieux que "de plus en plus public", ou plutôt devrais-je dire "de moins en moins public".
L'avenir nous dira si G+ mange FB ou pas, mais pour le moment ça ne semble pas très bien parti pour FB.
Inscrit le 23/09/2008
1749 messages publiés
Nul besoin d'être un fin analyste pour prévoir que l'action allait s'effondrer.


C'est pas faux.

http://www.__youtube...h?v=PjaZgBeEroU
http://www.__youtube...h?v=MLvgtrwcFp8
Inscrit le 26/01/2012
628 messages publiés
j'ai bien ris, pas étonnant.

cela montrera t'il le vrais visage de f.....? (cad rien, du vent).
Inscrit le 10/02/2012
24 messages publiés
zig, le 23/05/2012 - 14:51

billB, le 23/05/2012 - 13:15


Le titre a été introduit à 38$. Les premières cotations l'ont fait monter à 42/43$.
Avant la chute.

Nul besoin d'être un fin analyste pour prévoir que l'action allait s'effondrer.

C'est fantastique de cotoyer un génie sur ce forum qui savait tout mieux que tout le monde.

J'ai quand même l'impression que ceux qui "se sont fait avoir" on fait un peu n'importe quoi. Je reconnais humblement que je n'y connais pas grand-chose en boursicotage, mais vu le chiffre d'affaire de Facebook, sa capitalisation boursière me paraissait énorme


Il faut comprendre le terme "spéculation" : spéculer, c'est comme jouer au loto : des fois tu perds, des fois tu gagnes.
Les gens qui ont décidé de spéculer sur FB connaissent les règles du jeu.
Ils ont estimé qu'il y avait une chance que l'action FB monte, ce qui leur aurait permis de vendre avec de bons bénéfices.
Ce n'est pas le cas ; tant pis, ils s'en remettront.
Soit en vendant en limitant les pertes avant que l'action baisse encore plus.
Soit en ne vendant pas et en gardant leurs actions : tant que tu n'as pas vendu, tu n'as rien perdu. En attendant peut-être que l'action remonte.

Mais il n'y a pas plus de "gens qui se sont fait avoir" que des parieurs qui tous les week-end se font avoir en jouant du fric sur des canassons. Ce sont les règles du jeu.

Cela dit, quelque soit le cours de l'action, FB a quand même réussi à lever quelques milliards de dollars qu'ils vont injecter dans le développement de l'entreprise. Probablement moins que ce qu'ils espéraient, mais un joli paquet quand même.

Mon opinion personnelle : ne jamais foutre un centime dans une entreprise dont le business model est basé sur du "produit" gratuit financé par de la pub.


Sauf que les fameuses "règles du jeu", si certains y croient encore, sont hélas très rapidement faussées - et c'est d'ailleurs le sens du titre de l'article : je vais pas vous balancer tous les liens qui en parlent, juste un petit tour sur la Tribune.fr, ou Les Echos.fr (qui sont pas vraiment des boutefeux staliniens) expliquent les ententes - bien classiques - entre initiés d'une fructueuse opération préparée de longue date.

Par ailleurs, Juanito, Milord et d'autres sur ce forum, ont raison : les analystes et experts (et même sur BFM TV, c'est vous dire) parlaient de bulle. Et la logique d'une bulle financière, c'est de se dégonfler en laissant pas mal de gens (l'immense majorité, en fait) sur le carreau.

Donc oui, les gens se sont faits avoir sur le simple renom du réseau social incontournable ces temps-ci (mais qu'on peut quand même très bien contourner si on le veut), au contraire de certains pontes de Wall Street et du Nasdaq en particulier et des équipes dirigeantes de la société.
C'est par certains de ces derniers qu'ont été engrangés les bénéfices certainement très juteux qu'ont représenté les ventes qui ont fait chuter le cours de l'action dans les toutes premières heures de son introduction - avant que de bienveillants acteurs bancaires partenaires ne viennent soutenir artificiellement le cours en catastrophe, pour pas que ça la foute trop mal le jour du mariage de M.Z. probablement.

Donc, oui, mega lol, sur l'opération et méga lol à Mary Schapiro qui déclare : "Je pense qu'il y a beaucoup de raisons d'avoir confiance dans nos marchés et dans leur intégrité, mais il y a des questions qu'il faut regarder, en particulier s'agissant de Facebook".
[message édité par Turminder le 24/05/2012 à 04:23 ]
Inscrit le 11/03/2009
1645 messages publiés
Zorro, le 23/05/2012 - 17:14
Melpheos, il me semble que tu devrais bosser un peu plus avant de reprendre les gens au vol. Dans le désordre: 900M d'utilisateurs, et non 800M, et ce hors entreprise (et ils sont devenu drastique là-dessus, le nombre de fausses pages fermées en 2010-2011 est incroyable).
Ensuite, pour les pros de la bourse mais les novices des médias comme toi, Google avec sa grande force (d'après tes dires) s'est totalement planté avec son Google+ , et n'a que peu de services ou les clients s'enregistrent (infos consommateurs) - mis à part Youtube et les données des comptes gmail sont légalement inexploitables (... après savoir s'il s'en servent ou non c'est une autre question).
Pour finir, la technologie SDK (paiement mobile) le traffic mobile de Facebook, l'opengraph de Facebook, le future App store à venir courant 2011 (multi plateformes, càd Android, iOS, Windowsphone), et les "services communautaires" qu'ils sont en train de mettre en place me paraissent autant de facteur de croissance à considérer avant de comparer via des ratios douteux les chiffres d'Exxon (matières premières/énergie fossiles) avec celles de FaceBook.
Je me permets aussi de mentioner que si on t'écoutes, FB qui fonctionnait à perte grace à du Fundraising jusqu'à 2009 était une entreprise dans laquelle il ne fallait donc pas investir car pas de bénéf?
Je précise aussi que j'ai pas d'action FB... mais ce genre de commentaire commençant par "Mega LOL" et avec ce ton paternaliste ne méritent que la réponse dédaigneuse que je viens de te donner.

Houlala j'ai peur... Donc tes arguments principaux pour contrer mon argument c'est : 900M de compte au lieu de 800M et le paiment mobile. Le nombre d'utilisateur ne change pas le fond de l'affaire qui est que le revenu n'est que de 900M$ soit 0.05$ par action et au cours actuel c'est un rendement de 0.16% ce qui est pitoyable et le marché semble donner raison à mes arguments et pas aux tiens. Désolé. Pour le paiement mobile, c'est la loterie. Il faut que les gens adhèrent (ce qui est un risque) et que leur technologie soit choisie majoritairement (ce qui est un second risque).
D'autre part, tu t'es focalisé sur Google... On se demande bien pourquoi alors que j'ai cité de très nombreuses sociétés.
Inscrit le 23/05/2012
2 messages publiés
Pourquoi commencer son poste par "houlala j'ai peur" C'est agaçant à la fin cette condescendance et ce sentiment de supériorité. Je relis pas ton post mais de tête t'as parlé de FB, Google et Exxon. J'ai aussi parlé d'Exxon, en essayant de t'expliquer que les ratios de rentabilité que tu invoques ne s'appliquent pas de la même manière à des Cies qui n'ont pas du tout le même secteur d'activité. Surtout que les principaux revenus d'Exxon sont B2B voir même au-delà vue que leur plus gros clients sont souvent des états.

- Le SDK c'est pas la lotterie c'est l'avenir. Plein de brevets provenants de feu Roland Moreno (carte à puces) sont à l'origine de cette technologie d'ailleurs. La carte à puce tiens... il fallait que les gens adhèrent... et y en a partout des cartes à puces? Les cartes de Vélib' et autre Touch'n'Go cards sont issue de la technologie SDK aussi... et ca à l'air de bien rentrer dans les moeurs.
- l'App Store FB a des chance de devenir le 2èmes revenu de FB d'ici fin 2012 (un peu de lecture pour toi ici https://developers.f...the-app-center/ )

Sans épiloguer, ma pensée était la suivante: oui FB à son introduction est sur-évaluée, mais je ne pense pas que l'action FB suivra la progression des titres Shuttle par exemple.
Je pense même que FB va augmenter drastiquement son ROI d'ici 2014, et à ce moment là ceux qui auront acheté au tout début (et encore plus ceux qui auront acheté 1 semaine après l'ouverture, voire un mois) seront les moins malins.

Ce qui me pousse à réagir, c'est vraiment la façon dont tu t'exprimes. Je ne te connais, et je ne sais pas qui tu es, mais vu la fermeté avec laquelle tu reprends les gens, les airs que tu donnes à ton discours et tes positions bien tranchées, j'espère que tu fais bcp d'argent en bourse, et/ou que tu es un entrepreneur chevronné.

ps:
Je viens de re-lire ton post en diagonale, à part Exxon, tu parles de Microsoft, FB et Google, je pense donc pas être loin.
Quand tu dis "D'autre part, tu t'es focalisé sur Google... On se demande bien pourquoi alors que j'ai cité de très nombreuses sociétés." je pense que tu te complais dans l'image que tu as de toi même .
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Mai 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10