Après une période de tests réservée à quelques écoles, Microsoft ouvre officiellement son réseau social So.cl, destiné aux étudiants. Mais la plate-forme peine à masquer ses nombreux défauts et les éléments empruntés à ses concurrents ne suffisent pas à convaincre.

Mise à jour – L’inscription sur So.cl pourrait prendre un peu plus de temps que prévu. Microsoft a limité l’accès à son réseau social expérimental « afin d’assurer une bonne expérience à notre communauté« .

En conséquence, la création de nouveaux comptes est suspendue pour le moment. Celle-ci devrait néanmoins être de nouveau possible très prochainement, le temps pour la firme de Redmond de corriger le tir en prenant en compte les nombreux retours des internautes.

Sujet du 21 mai – Dans l’ombre de l’entrée en bourse de Facebook, Microsoft a ouvert les portes de son réseau social So.cl. Jusqu’ici réservé à quelques écoles test, l’ensemble des internautes peuvent désormais s’inscrire et créer leur profil. Les étudiants restent cependant la cible principale de la plate-forme, Microsoft expliquant qu’il veut « explorer [ses] possibilités dans une démarche pédagogique« .

La firme de Redmond ne veut donc pas faire de So.cl (prononcer Social) un simple concurrent de Facebook ou de Google +, son objectif étant de permettre l’échange d’informations dans les classes. Mais on y retrouve des mécanismes largement empruntés aux leaders du marché. Les fonctionnalités de partage ou de recommandation sont identiques à celles de Facebook, l’abonnement fonctionne comme sur Twitter et le flux d’actualité est similaire à celui de Google +. Certaines subtilités peinent à masquer ces ressemblances, comme le « Like » (J’aime) de Facebook qui se transforme ici en « Smile » (sourire).

De bonnes idées

Quelques bonnes idées sont quand même à noter et peuvent justifier que les internautes s’attardent sur le site malgré ses ressemblances avec la concurrence. Ainsi, la recherche est centrale et permet de partager ses résultats très simplement avec son réseau. Les étudiants étant la cible de So.cl, si l’un d’entre eux trouve des articles pertinents pour un devoir, il pourra facilement en faire profiter ses camarades d’un simple clic. Les « video parties » sont également intéressantes. Elles permettent à plusieurs membres de créer des listes de vidéos qu’ils peuvent ensuite regarder ensemble, chacun devant son ordinateur.

Un service raté ?

Mais la première impression n’est franchement pas bonne. L’ergonomie est complexe, plusieurs options ne sont pas disponibles et des bugs en pagaille sont encore en ligne. Microsoft préfère donc parler de « projet expérimental« , comme si la firme voulait minimiser un éventuel échec. D’ailleurs, elle est lucide quand à sa capacité à en faire une référence et préfère laisser la possibilité aux internautes de s’y inscrire depuis leur compte Facebook.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés