21 ans après la création d'une division R&D spécialisée, Samsung a décidé de donner son autonomie à ses équipes en charge des écrans LCD, Amoled et autres technologies d'affichage. Inauguré samedi, Samsung Display entend rester le numéro 1 des écrans sur le marché mondial.

Samsung a officialisé ce week-end la création de la société Samsung Display, qui aura en charge le très juteux secteur des écrans LCD de la marque coréenne, jusqu’à présent géré par Samsung Electronics dans une division spécialisée. Elle avait été créée en 1991 en tant que laboratoire de recherche et développement, avant de passer en production et devenir extrêmement rentable.

Avec environ 20 milliards de dollars de chiffre d’annuel en 2011, la division « LCD » de Samsung est en effet devenue l’an dernier le premier fabricant d’écrans au monde. Elle employait 20 000 employés et comptait 5 usines, qui travailleront désormais pour Samsung Display.

La création de la structure dédiée, déjà annoncée précédemment, a été officialisée samedi à travers une cérémonie d’inauguration à laquelle participaient plus de 350 employés. « Nous allons faire de Samsung Display une société très respectée avec nos efforts continus pour fournir une vaste diversité de produits personnalisés qui apporteront une grande valeur à nos clients« , a promis Dongunn Park, le président de la nouvelle filiale.

Outre les classiques écrans de téléviseurs et d’ordinateurs, le fabricant coréen devra notamment fournir les écrans tactiles des nouvelles générations d’appareils mobiles. Samsung est déjà le fournisseur du fameux Retina Display de l’iPad 3 d’Apple, qui affiche une résolution de 2048 x 1536 pixels. Il préparerait néanmoins sa propre tablette avec un écran encore plus net, d’une résolution de 2560 x 1600 px.

Par ailleurs, Samsung Display devrait être à l’avant-garde des nouveaux écrans flexibles, qui offrent de nouvelles possibilités de design :

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos