Il est bien loin le temps où DivX était uniquement synonyme de vidéos pirates. La société titulaire des droits sur le codec vient de soulever 17 millions de dollars auprès d'un fonds d'investissement.

On le sait peu mais le codec vidéo le plus populaire du monde est une invention française. C’est en effet le montpelliérin Jérôme Rota qui lui donna naissance à la fin des années 1990 avant de s’exiler à San Diego pour monter la société DivXNetworks, depuis renommée simplement « DivX Inc. ». Il vend aujourd’hui des licences de sa technologie aux plus grands constructeurs de platines DVD (Philips, Pioneer, JVC, Samsung, Kiss Technologie ou encore Toshiba), et signe une des plus belles success-stories de la netéconomie française… de l’autre côté de l’Atlantique.

Et la success-story continue, puisque sa société désormais contrôlée par ses partenaires américains vient de soulever 17 millions de dollars auprès du fonds Insight Venture Partners. Le but de cet investissement « est d’aider la société à étendre son marché à la nouvelle génération de consommateurs qui veulent acheter, télécharger et jouer des contenus numériques n’importe où et n’importe quand« , a indiqué Insight dans un communiqué. Il semble donc que DivX se concentrera à l’avenir sur la distribution de vidéos à la demande, notamment sur le marché mobile. L’implantation des DRM dans le codec, déjà existante depuis plusieurs années, devrait également se renforcer pour permettre aux producteurs de baser leur modèle économique sur le codec.

Pendant ce temps XviD, qui est un peu au DivX ce que l’Ogg Vorbis est au MP3, continue son développement…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés