Sony continue d'unifier ses différentes gammes. La firme modifie donc son offre de jeu en ligne PlayStation Network pour la fondre dans le Sony Entertainment Network. Au passage, elle cherche à faire oublier les déboires qu'a connu son service en 2011.

Dès le mardi 7 février, le PlayStation Network (PSN) disparaîtra. Que les joueurs ayant choisi une console de Sony se rassurent, il est simplement fondu dans l’offre en ligne globale de la firme (Sony Entertainment Network). D’ailleurs, ce changement sera surtout esthétique puisque toutes les données et tous les services actuels resteront les mêmes.

Seuls les joueurs disposant d’une PSP conserveront l’ancien PlayStation Network, sans que Sony n’explique les raisons de cette exception. Les PS3 et PlayStation Vita seront bien affectées par la mise à jour.

Ce changement répond à deux objectifs pour la firme japonaise. Tout d’abord, le PSN a vu sa réputation entachée en 2011 à cause de problèmes de sécurité. Un changement d’identité peut l’aider à redorer son blason même s’il faudra encore que Sony fasse ses preuves et démontre que son offre en ligne est désormais plus sûre.

Il s’inscrit également dans la nouvelle stratégie que nous avons déjà évoquée plusieurs fois et qui se trouve renforcée par la nomination d’un nouveau PDG à la tête de Sony. En effet, la firme cherche à unifier ses divisions jeux vidéo, télévision, tablettes tactiles et téléphonie. Elle a ainsi racheté les parts d’Ericsson dans leur joint-venture mobile afin de réimposer sa marque et sa dernière campagne de publicité mettait également en avant cette unité, autour de ses tablettes.

Les services en ligne étant de plus en plus importants, cette unification devait également passer par le PlayStation Network. A l’image du Xbox Live, nous devrions retrouver le Sony Entertainment Network sur l’ensemble des produits de Sony dans les prochains mois.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés