Comme elle le fait régulièrement, la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING) présentera dix projets innovants lors du Carrefour des Possibles qui se tiendra le 4 octobre prochain. Parmi eux figure BnFlower, la communauté musicale collaborative créée par Ignazio Lo Faro.

Le Carrefour des Possibles, qui « met en valeur des innovateurs proposant de nouveaux usages des technologies de l’information et de la communication« , se tient plusieurs fois par trimestre en différents endroits de l’hexagone. Il se tiendra le 4 octobre prochain à la Cité des sciences et de l’industrie, de 17h30 à 21h30.

Pour l’occasion, la FING recevra comme invité spécial Anthony Townsend, le directeur de recherche du très influant Institute For The Future (IFFT). « Anthony Townsend est urbaniste et s’est toujours intéressé aux liens entre les technologies et les pratiques en réseau, et l’avenir des villes. Il a co-fondé NY Wireless, la communauté Wi-Fi de New York« , explique la Fondation. Townsend reviendra sur les « Perspectives à 10 ans » tracées par l’IFTF, autour de trois grands mouvements : le « retournement » de l’économie, l’intelligence sociale à l’âge des machines sociales, les dures réalités de l’écologie mondiale.

Le Carrefour, qui a « aussi pour but de faciliter la mise en relation avec des partenaires et un public d’utilisateurs potentiels« , présentera entre autres initiatives celle d’Ignazio Lo Faro, BnFlower. Sur cette communauté d’amateurs de musique indépendante dont nous parlons régulièrement sur Ratiatum, chaque musicien est une Flower (une fleur), et chaque internaute qui maîtrise une technologie de diffusion de la musique est une Bee (une abeille ). Les Bee aident ainsi les Flower à diffuser leur musique, dans un esprit de continuelle fraternité entre public et artistes.

La liste des autres innovateurs est gardée secrète puisque l’un des principes du Carrefour des Possibles est que « le public qui s’inscrit à un Carrefour ne sait rien de ce qu’il va découvrir« . « Il est ainsi ouvert à toutes les hypothèses, les associations d’idées ont libre cours« , explique la FING, qui ouvrira le 4 octobre son 22ème Carrefour.

Mise à jour :

Mathieu Pasquini nous informe que son projet InLibroVeritas, qui vise à publier des œuvres littéraires libres de droit, est également sélectionné au Carrefour des Possibles. Un bon signe pour la libération de la culture.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés