Pour la première fois, le système d'exploitation mobile de Google voit ses parts de marché chuter entre octobre et novembre 2011. L'arrivée sur le marché de l'iPhone 4S semble être l'explication de cette situation qui pourrait n'être que temporaire.

Le souhait émis par Eric Schmidt lors de sa visite à Paris, de voir Android devenir en 2012 la plateforme de prédilection des développeurs sur mobile est mal engagé. En effet, l’OS mobile est en perte de vitesse et est rattrapé par iOS d’Apple.

Selon des chiffres du NDP Group, relayés par Business Insider, les parts de marché d’Android aux Etats-Unis ont en effet chuté en octobre et novembre dernier, alors que les Américains achetaient des iPhone 4S. Le nouveau modèle d’Apple est, en effet, désormais vendu chez les trois opérateurs AT&T, Verizon et Sprint et donc disponible pour un plus grand nombre.

Cependant, derrière ces chiffres se cache une question : est-ce une tendance de fond, ou juste un effet temporaire relatif à la sortie du nouveau smartphone d’Apple ? La firme de Cupertino continuera-t-elle sur sa lancée, ou retombera-t-elle sous la barre des 30 % ? La chute d’Android n’est, en tout cas, pas anecdotique puisque le système d’exploitation est passé de 60 % de parts de marché à 47 %, pendant qu’iOS passait de 26 % à 43 %, talonnant désormais son concurrent.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés