Publié par Guillaume Champeau, le Jeudi 24 Mai 2012

FoWL : un "Facebook killer" par Wikileaks

Wikileaks a dévoilé jeudi son projet FoWL (Friends of Wikileaks), qui vise à créer un réseau social de militants de la liberté d'expression et de la protection de la vie privée à travers le monde, via une plateforme au concept original qu'il décrit comme un "Facebook Killer".

Mise à jour : le site FoWL a ouvert ses portes.

Article du 15 décembre 2011 -

La barre est placée très haute. Alors que Facebook est peuplé par 800 millions d'utilisateurs dans le monde, Wikileaks a annoncé jeudi le lancement de son propre réseau social avec l'ambition d'en faire un "Facebook killer". Baptisé Friends of Wilkieaks (FoWL), le site est décrit comme "un réseau d'hommes et de femmes à travers le monde qui défendent Wikileaks et promeuvent sa mission et ses valeurs".

"Ce site vous aidera à rejoindre des gens comme vous dans votre région ou à travers le monde. Vous vous ferez de nouveaux amis et alliés, prendrez soin de valeurs chéries, et combattrez pour des causes communes", décrit le site accessible uniquement sur invitation. Lesquelles peuvent être demandées sur Twitter avec le hashtag #tokenplease.

Lorsqu'il s'inscrit, l'utilisateur est automatiquement mis en contact avec six utilisateurs (des "poules"...) de sa propre région, et avec six autres utilisateurs dans le monde qui parlent la même langue. Il est alors possible d'exclure les "poules" les moins actives de son réseau, lesquelles sont automatiquement remplacées. Ce concept doit favoriser la création de cercles d'amis les plus productifs dans la bataille pour la liberté d'expression, avec un nombre restreint de personnes qui travaillent bien ensemble. "Vous aurez toujours 12 amis dans votre réseau proche", explique FoWL. Mais ces groupes d'amis pourront eux-mêmes s'associer aux autres, pour créer une action plus globale.

Un réseau de militants

"FoWL a été mis en place pour apporter un soutien (qu'il soit matériel, médiatique ou une autre forme de solidarité) à quelque individu, organisation ou agence qui se trouve en péril suite à la publication d'informations dans le dessein d'une société plus juste", explique le manifeste du site. "Ceci fait principalement référence à WikiLeaks et à ceux qui soumettent des documents à WikiLeaks, mais comprend tout autre collectif qui partage les idéaux et les valeurs de WikiLeaks et qui se trouve exposé à des représailles suite à l'application de ces principes".

"Les membres de FoWL peuvent se rassembler quand Wikileaks et ses alliés sont attaqués. Le réseau peut agir de différentes manières : en fournissant des aides juridiques, en trouvant des soutiens financiers, en militant contre la désinformation, en coordonnant des manifestations publiques. Quelle que soit la situation, chacun peut faire quelque chose."

Sans ambitions commerciales

Pour s'inscrire, les utilisateurs doivent livrer leur adresse e-mail, une zone géographique (prédite par géolocalisation de l'adresse IP), les langues parlées, et une courte description. Contrairement à Facebook ou Google+, il n'est pas encouragé de livrer son vrai nom. Il reste cependant paradoxal qu'un site qui se donne pour profession de foi de protéger ses sources et la vie privée crée un réseau social qui oblige les membres à se dévoiler et à livrer des informations personnelles. "Nous conserverons ces données de la manière la plus sécurisée possible", assure toutefois FoWL. Mais "il ne sera pas possible de les sécuriser de la même manière que nous le faisons pour la protection des sources, étant donné que les membres de FoWL doivent pouvoir se contacter entre eux", prévient-il.

Il veut toutefois se distinguer du caractère commercial de Facebook, un site gratuit où l'utilisateur est le produit vendu. "Nous ne revendrons pas vos données à qui que ce soit. Nous ne donnerons pas vos données à qui que ce soit (...) Nous n'utiliserons pas ces données pour prédire vos habitudes ou vous vendre des produits".

Comme Wikileaks, FoWL ne fonctionnera que grâce aux dons de ses utilisateurs et soutiens. Le site est déjà partiellement traduit en français, allemand, espagnol, portugais, et suédois. D'autres langues sont prévues comme l'arabe, le chinois ou le néerlandais.

Publié par Guillaume Champeau, le 24 Mai 2012 à 11h10
 
41
Commentaires à propos de «FoWL : un "Facebook killer" par Wikileaks»
Inscrit le 15/12/2011
1 messages publiés
C'est bien !
[message édité par mehdifo le 15/12/2011 à 15:31 ]
Inscrit le 28/11/2008
3154 messages publiés
Enregistré par "julian assange" chez Gandi, hébergé sur un serveur dédié OVH.
On ne me fera pas croire que la France est le nouveau havre de paix pour un "Facebook killer"...
Inscrit le 15/06/2011
488 messages publiés
c'est pas pour me vanter mais mon cadeau de noel sera d'une autre dimension...
Inscrit le 13/06/2010
34 messages publiés
On me demande un "Registration token". C'est uniquement sur invit?
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Mouais.

Un joli fichier d'activistes pour la liberté d'expression, qui s'il tombe entre des mains gouvernementales pourrait faire des dégâts.

Après les Anons, Wikileaks... Je comprends pas que même les gens les plus au fait de ces questions tombent dans le panneau du réseau social.

"Accélérateur de discours" je veux bien, mais la Syrie et la Lybie ont montré qu'un réseau social pouvait tout autant servir un pouvoir liberticide que la Tunisie et l'Egypte ont montré qu'il pouvait donner de l'écho à des aspirations démocratiques.

J'aime beaucoup Wikileaks, mais sauf à m'en servir pour diffuser des informations confidentielles tirées d'un ministère, d'une banque ou d'une multinationale, je vois pas ce que je foutrais là-dessus, ou alors faut m'expliquer davantage.
Inscrit le 05/10/2011
2816 messages publiés
U., le 15/12/2011 - 15:53

Mouais.

Un joli fichier d'activistes pour la liberté d'expression, qui s'il tombe entre des mains gouvernementales pourrait faire des dégâts.

Après les Anons, Wikileaks... Je comprends pas que même les gens les plus au fait de ces questions tombent dans le panneau du réseau social.

"Accélérateur de discours" je veux bien, mais la Syrie et la Lybie ont montré qu'un réseau social pouvait tout autant servir un pouvoir liberticide que la Tunisie et l'Egypte ont montré qu'il pouvait donner de l'écho à des aspirations démocratiques.

J'aime beaucoup Wikileaks, mais sauf à m'en servir pour diffuser des informations confidentielles tirées d'un ministère, d'une banque ou d'une multinationale, je vois pas ce que je foutrais là-dessus, ou alors faut m'expliquer davantage.

+1... Je comprends pas trop là...
Inscrit le 22/02/2009
3904 messages publiés
Inscrit le 18/10/2008
1857 messages publiés
Dire que c'est un "facebook killer" n'est qu'un gimmick marketing. Ca n'a pas le même but (réseau de soutiens à WL), pas de modèle économique, le cercle d'amis est limité etc.

Le bidule a l'air centralisé, pas un mot sur le code source, rien sur WikiLeaks annonçant le réseau social, et surtout, un réseau social est par nature antinomique avec les besoins de sécurité d'une organisation comme WL. Il faut aussi avoir les ressources pour gérer le spam quand ça va débouler. Je suis dubitatif... mais j'espère me tromper.
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Militant = Poule ????
Ben dis donc, c'est avec ça qu'ils comptent valoriser leurs membres ?

Sinon, Wikileaks et transparence, ça m'a toujours paru assez contradictoire. Transparence réclamée chez les autres, certainement. Transparence en interne, y a du boulot.
Inscrit le 02/10/2006
210 messages publiés
Ils auraient intégré des moutons à la place des poulets, cela aurait été la même.
Je ne sais pas vous mais je sens l'entourloupe là...
Inscrit le 05/04/2011
429 messages publiés
Autant je trouve le principe douteux et tiré par les cheveux, avec un "contre Facebook" un peu cliché, autant le principe de devoir faire un Tweet pour avoir une invit', je trouve que c'est finalement très bien pensé. (les followers de la personne qui demande l'invitation sont ainsi interpellés)
Inscrit le 25/07/2011
790 messages publiés
Ce site vous aidera à rejoindre des gens comme vous dans votre région ou à travers le monde. Vous vous ferez de nouveaux amis et alliés, prendrez soin de valeurs chéries, et combattrez pour des causes communes


La majorité des gens sur Facebook y sont parce que leurs amis y sont, et pour se détendre s'amuser troller se foutre de la gueule des gens, montrer qu'ils ont une super vie etc...
Prendre soin de leur valeurs et combattre pour des causes communes ? C'est pas ce qu'ils font déjà avec leurs chaines ?

FoWL a été mis en place pour apporter un soutien (qu'il soit matériel, médiatique ou une autre forme de solidarité) à quelque individu, organisation ou agence qui se trouve en péril suite à la publication d'informations dans le dessein d'une société plus juste


La je vois bien le scénario.
Le premier, Wikileaks sort des dossiers cadavres sur une société. La société pert en réputation, fait de moins en moins de chiffre d'affaire, vire du personnel. Mais c'est pour une société plus juste, donc ca vaut le coup.
Mais comme il y a eu des dégâts collatéraux, et bien ils vont aider les gens licencié à faire encore plus de bruit contre cette entreprise qui perdra encore plus d'argent (via des procès et autres) et vira encore plus de monde et ca continuera jusqu'à la faillite de l'entreprise.

Tout ca pour u monde plus juste. Il y a pas un problème ? (oui c'est une caricature, mais le principe reste la)
Inscrit le 05/04/2011
429 messages publiés
Jed > Là ton exemple met en avant un problème grave, et toujours ignoré : En cas de problème avec une entreprise, même si le "problème" est le résultats de 3 ou 4 guignols de la direction, on pénalise l'entreprise en tant que personne morale, et non pas les 3-4 guignolos en question.
Je comprends ce que tu veux expliquer. Seulement, cet exemple là, c'est une corde sensible.
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Je comprends pas les critiques faites sur cette initiative.
Ce réseau social n'a strictement rien avoir avec Facecook et consort vu que l'on peut s'inscrire de manière totalement anonyme. De plus ce n'est pas un site pour étaler sa vie privée comme sur Facebook mais pour partager sur des valeurs communes. En fait ils appellent ça "réseau social" car le terme est à la mode, mais en réalité il faut voir ça comme un simple site communautaire, tout comme l'est Numérama.
En tout cas je trouve l'initiative intéressante, mais mais par contre je trouve débile d'être obligé d'être sur Twitter pour chopé une invit'
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
"partager des valeurs communes".

Et ensuite ?

La référence à FB relève apparemment du coup marketing, puisque le fonctionnement n'a pas grand chose à voir.

Mais je continue à voir dans cette initiative le risque de fichiers de dissidents et d'activistes.

Et s'agissant de dissidents et d'activistes, ils ont deux besoins : 1. communiquer entre eux de manière discrète, voire occulte, et 2. ne jamais être regroupés, sauf pour une action physique.

Je vois toujours pas le rapport entre un lanceur d'alertes et un réseau social.

J'imagine mal un ingénieur déconfidentialisant les stratagèmes de son employeur, ou un journaliste dépister un scandale à la Clearstream, s'appuyer sur ce genre de bidule.

Mais je dois avoir une limite intellectuelle, là, parce que je vois pas non plus le rapport entre une nébuleuse de hackers comme les Anonymous, et leur prétendu "réseau social".

A fortiori si le bidule est centralisé et fermé.
[message édité par U. Harkogansk-Malatesta le 15/12/2011 à 18:08 ]
Inscrit le 16/08/2010
1280 messages publiés
Moi la seule question que je me pose : est-ce que les filles d'Obama vont être sur FoWL ?

Parce que déjà que je viens d'avoir la déception de ma vie de ne pas pouvoir les pécho sur facebook, il ne faudrait pas me décevoir encore.

Tiens du coup j'ai fermé mon compte facebook que je n'avais pas encore ouvert !
Inscrit le 15/06/2011
488 messages publiés
Mais je dois avoir une limite intellectuelle, là, parce que je vois pas non plus le rapport entre une nébuleuse de hackers comme les Anonymous, et leur prétendu "réseau social".


Tu proposes quoi malesta en alternative à google+, fb et socl ? Diaspora ?
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
tester111, le 15/12/2011 - 18:54
Mais je dois avoir une limite intellectuelle, là, parce que je vois pas non plus le rapport entre une nébuleuse de hackers comme les Anonymous, et leur prétendu "réseau social".


Tu proposes quoi malesta en alternative à google+, fb et socl ? Diaspora ?


Je suis pas sûr de l'intérêt des réseaux sociaux, à vrai dire.

A part retrouver un vieux pote dont on n'a de toutes façons strictement rien à foutre, et flatter le quart d'heure warholien de chacun, un réseau social je ne vois pas à quoi ça sert.

Pour ce qu'en perçois, un mail + une liste de diffusion + à la rigueur un blog, permettent de remplir exactement les mêmes fonctionnalités. Avec nettement plus d'originalité et de latitude... et on ne subit pas de pub, et les données ne sont pas aspirées par une saleté d'entreprise hypocrite, tout au plus par un FAI qui est soumis à la loi française. Pas de paramétrages de confidentialité compliqués. Pas d'options intrusives activées par défaut tous les trois mois.

Mais puisque ce besoin artificiel et tout récent semble être devenu l'alpha et l'oméga de la communication frivole et narcissique d'un bout à l'autre du globe, par défaut je préconiserais Diaspora, élaboré paraît-il sur des standards open source, et qui ne copie pas les données sur des serveurs centralisés, de sorte qu'elles restent intégralement sous contrôle de l'utilisateur.

Bottom line is :

Non, je n'ai pas besoin et ne dois pas être contraint de donner tout un tas d'informations sur moi à une entreprise privée en échange de la possibilité de communiquer avec mes proches ou moins proches.

Non, je n'ai pas besoin et refuse d'être contraint de transférer la propriété de mes contenus à une entreprise privée pour pouvoir les publier sur le web et/ou les communiquer à des tiers. Je refuse a fortiori d'autoriser cette entreprise à les vendre.

Non, je n'ai pas besoin et refuse de prendre le risque de voir mes informations exposées au grand jour, utilisées à mon insu ou monétisées par une entreprises à laquelle je ne dois rien, et qui ne me verse rien sur les fortunes qu'elle amasse grâce à mes contenus.

Non, je refuse de donner à une entreprise des morceaux de ma propre vie découpée en tranches, je subis déjà assez le harcèlement publicitaire, la vulgarité marketing, et les diktats des entités avec lesquelles je n'ai pas d'autre choix que de dealer (banques, assurances, FAI, opérateur de téléphonie).

Je n'éprouve personnellement aucun besoin d'être sur un réseau social comme FB ou G+, et compte tenu du prix à payer pour y figurer, je trouve que ceux qui s'y adonnent pour des raisons autres que strictement professionnelles assez inconscients, voilà.

Alors j'empêche personne d'y aller, tu penses bien, mais j'aimerais vraiment que des autorités légitimes brisent l'invasion marketing et les stratégies de captation, parce que ces machins constituent des outils de contrôle biopolitique particulièrement vicieux et orwelliens, d'autant plus vicieux qu'ils avancent leurs mensonges en souriant.
[message édité par U. Harkogansk-Malatesta le 15/12/2011 à 19:52 ]
Inscrit le 15/12/2011
1 messages publiés
du coup tu racontes ta vie sur numérama, chacun son social network tu me diras
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
lustmonkey, le 15/12/2011 - 20:00

du coup tu racontes ta vie sur numérama, chacun son social network tu me diras


Cela dit ton observation n'est pas idiote. Le besoin de communiquer, de bavarder, d'échanger, n'est pas criticable en soi. L'idée d'une room virtuelle où se rassemblent des gens qu'on apprécie, et où s'échangent des finesses ou des lourdeurs, ça peut être séduisant. les listes de diffusion permettaient ça y a déjà 10 ans, je veux dire par là que le besoin est humain, et que sous cet angle, je comprends la notion de "divertissement" qu'évoquait tester111.

Je raconte pas spécialement ma vie, je viens exposer des opinions, en général.

C'est la notion d'agora. C'est la place publique, pas la prison panoptique. Y a autant de différence entre un forum et Facebook qu'entre une pièce de théâtre et une perquisition.

La notion de réseau social existe depuis très longtemps. C'est pas parce que quelques myspace, facefuck ou friendster en ont fait un business plan et un prétexte marketing que la notion devient mauvaise. ce qui est mauvais, c'est la capture mercantile et l'exposition spectaculaire de ce réseau social. Mes amis, ma famille sont ce que j'ai de plus précieux, je suis dégoûté à l'idée qu'une entreprise que j'estime foncièrement fourbe se serve de leurs vies pour se faire du fric. Je suis pas fan non plus de l'idée de "médiatiser" ces cercles - est-ce que tout le monde assumerait d'avoir une chaîne de télévision intégralement consacrée à soi et aux siens ? Oh, pas mal de gens, oui, depuis que "être connu" est un plan de carrière en soi, et que les loftstory ont fait croire à la planète qu'on pouvait être intéressant en rotant quatre banalités en silicone devant des caméras.

Mais confronter la vie privée, qui est une réalité quoiqu'en pensent les petits Zuckerberg, et la médiatisation (rappel : internet est un média), c'est quelque chose de très déstructurant. Chacun s'y adonne par pur divertissement, par grégarisme, par voyeurisme, par exhibitionnisme, ça dépend des gens, mais chacun perd de vue qu'il plonge dans un dispositif très pernicieux qui n'a pas été conçu par des sociologues, des psychologues, des humanistes ou des shaman, mais par des financiers et des industriels. Même si l'idée initiale est "mettons tout le monde en réseau, pour une proximité de chaque instant" (ce qui déjà est tordu), la réalité aujourd'hui c'est surtout "collectons tout sur tout le monde pour détenir un trésor et un pouvoir colossaux".

Si on part du principe que le capitalisme cognitif (Y Moulier-Boutang) est la nouvelle dimension du capitalisme consumériste, alors les bases de données sont le nerf de la guerre. Si on admet que les bases de données sont sources de richesse et donc de pouvoir, FB constitue les siens sur le dos des membres. Vus les risques que ça implique (exposition panoptique, flicage par toute officine politique imaginable, fuite de données personnelles, harcèlement, violation de la vie privée, etc.), je vois toujours pas pourquoi j'irais filer à ce genre de boîte des contacts et des contenus qui sont source de profit pour l'entreprise, source de risque pour les contacts, et qui avilissent ce que j'ai de plus cher. En gros.

Bref, pour résumer cette digression chiante : la notion de réseau social est neutre, c'est une réalité objective, et le fait de cancaner est un besoin humain, l'homme est un animal essentiellement social... mais l'exploitation mercantile du réseau social est à la fois dangereuse et avilissante, à mes yeux.
[message édité par U. Harkogansk-Malatesta le 15/12/2011 à 22:01 ]
Inscrit le 15/06/2011
488 messages publiés
A part retrouver un vieux pote dont on n'a de toutes façons strictement rien à foutre, et flatter le quart d'heure warholien de chacun, un réseau social je ne vois pas à quoi ça sert.


ça sert aussi à se distraire...et c'est déjà pas si mal
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
lustmonkey, le 15/12/2011 - 20:00
du coup tu racontes ta vie sur numérama, chacun son social network tu me diras


Ma vie ?

Ben vas-y, tu en a appris quoi, sur Numérama ? Mes potes, mon taff, mon orientation sexuelle, ma catégorie socio-professionnelle, mon lieu de résidence, mes goûts culturels, c'est affiché où ? Parce qu'avec ton profil FB à toi, même sans lire le wall, je dois pouvoir apprendre tout ça, déjà.

Les forums, ça existe depuis 15 ans sur le web. On est derrière un pseudo, on peut faire du role-play, et on ne dévoile que ce qu'on veut dévoiler. A part quelques services secrets désoeuvrés, personne ne récupère d'info exploitable à partir d'un pseudo et de 200 messages sur un forum. Facefuck, c'est un peu tout l'inverse.
[message édité par U. Harkogansk-Malatesta le 15/12/2011 à 20:41 ]
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
tester111, le 15/12/2011 - 20:35
A part retrouver un vieux pote dont on n'a de toutes façons strictement rien à foutre, et flatter le quart d'heure warholien de chacun, un réseau social je ne vois pas à quoi ça sert.


ça sert aussi à se distraire...et c'est déjà pas si mal


Ouais mais non, pas vu le prix à payer, désolé.

J'aime bien jouer à certains jeux vidéo, c'est pas pour ça que je dois raconter à l'éditeur avec qui j'y joue ou ce que je grignote en même temps.

J'ai rarement vu plus con que les commentaires sur les wall Facebook. On est entre un skyblog et le SMS. Ah, c'est vrai, les gens s'envoient facilement des vidéos... qui sont les mêmes et qui tournent dans l'écosystème Facebook, soit un réseau qui est plus petit que le Web, et qui en profite pour enrichir sa base de données sur chacun à chaque envoi de contenu.

C'est un formidable vecteur de conformisme, Facebook. Un outil standardisateur, mais d'autant plus insidieux qu'il prétend valoriser la personnalité de chacun. Faudra encore quelques années de recul, et un bataillon de sociologues et de psychologues, pour expliquer que c'est une machine à segmenter.
[message édité par U. Harkogansk-Malatesta le 15/12/2011 à 20:49 ]
Inscrit le 24/03/2011
284 messages publiés
J'espère que le site sera bientôt accessible sans invitation .
Inscrit le 19/10/2009
6427 messages publiés
U., le 15/12/2011 - 20:38
C'est un formidable vecteur de conformisme, Facebook. Un outil standardisateur, mais d'autant plus insidieux qu'il prétend valoriser la personnalité de chacun. Faudra encore quelques années de recul, et un bataillon de sociologues et de psychologues, pour expliquer que c'est une machine à segmenter.


+ 1 000 au deux commentaires...
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
@U. Harkogansk-Malatesta : je suis d'accord avec toi mais tu n'as l'impression d'être hors sujet là ? Ici il est point question de Facebook mais d'un site qui bien qu'il se nome "réseau social" qui est un terme à la mode est à l'opposé de ce qu'est Facebook.
Par contre il est vrai que l'on pourrait reprocher à Wikileaks de passer par une plateforme fermé et centralisé plutôt qu'un truc comme dans le style de Diaspora.
Inscrit le 15/06/2011
488 messages publiés
un truc comme dans le style de Diaspora.


sans euphémisme, on appelle cela un bousin pour intégristes de la décentralisation (t'as déjà tester le merdier ?)

PS : le seul problème avec les réseaux sociaux du moment c'est l'exploitation des données à l'insu du membre...si ces données ne sont pas exploitées par une société quelconque ou par un état via une cnil, ya plus rien à reprocher ni à craindre (hormis des conneries du style "réseau social centralisé ou non = caca" biensur ).
[message édité par tester111 le 17/12/2011 à 08:08 ]
Inscrit le 21/11/2007
271 messages publiés
un truc comme dans le style de Diaspora.


sans euphémisme, on appelle cela un bousin pour intégristes de la décentralisation (t'as déjà tester le merdier ?)

PS : le seul problème avec les réseaux sociaux du moment c'est l'exploitation des données à l'insu du membre...si ces données ne sont pas exploitées par une société quelconque ou par un état via une cnil, ya plus rien à reprocher ni à craindre (hormis des conneries du style "réseau social centralisé ou non = caca" biensur ).



Etant dessus, même si j'y passe pas très régulièrement, ça me semble plutôt bien démarrer, à vrai dire...
Inscrit le 19/10/2009
6427 messages publiés
U., le 15/12/2011 - 15:53
Un joli fichier d'activistes pour la liberté d'expession, qui s'il tombe entre des mains gouvernementales pourrait faire des dégâts.


Inscription par le piaf, donc fichier d'ores et déjà dans les mains gouvernementales...
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
U., le 15/12/2011 - 15:53
Mouais.

Un joli fichier d'activistes pour la liberté d'expression, qui s'il tombe entre des mains gouvernementales pourrait faire des dégâts.

Après les Anons, Wikileaks... Je comprends pas que même les gens les plus au fait de ces questions tombent dans le panneau du réseau social.

"Accélérateur de discours" je veux bien, mais la Syrie et la Lybie ont montré qu'un réseau social pouvait tout autant servir un pouvoir liberticide que la Tunisie et l'Egypte ont montré qu'il pouvait donner de l'écho à des aspirations démocratiques.

J'aime beaucoup Wikileaks, mais sauf à m'en servir pour diffuser des informations confidentielles tirées d'un ministère, d'une banque ou d'une multinationale, je vois pas ce que je foutrais là-dessus, ou alors faut m'expliquer davantage.


Votre vrai nom svp? Merci :-)

Ah, pour info, sachez qu'il est "très probable" que par exemple ce forum soit depuis belle lurette surveillé d'assez près, et que de cette surveillance des listes de "gens différents" existent déjà.
Si elles devaient être utilisées par l'Etat contre ces gens, comme celles qui pourraient venir de Fowl, cela signifierait que l'Etat aurait franchi la ligne jaune.
Par contre, un réseau tel que Fowl peut permettre de construire l'équivalent d'une sorte d'Ong-réseau qui pourrait avoir un poids bien réel sur l'information circulant pour améliorer la démocratie ou sur l'organisation de "choses" au niveau international, exemples parmi d'autres possibles.

Je pense que Assange a pesé le pour et le contre.
Inscrit le 31/05/2011
214 messages publiés
U., le 15/12/2011 - 20:37
lustmonkey, le 15/12/2011 - 20:00
du coup tu racontes ta vie sur numérama, chacun son social network tu me diras


Ma vie ?

Ben vas-y, tu en a appris quoi, sur Numérama ? Mes potes, mon taff, mon orientation sexuelle, ma catégorie socio-professionnelle, mon lieu de résidence, mes goûts culturels, c'est affiché où ? Parce qu'avec ton profil FB à toi, même sans lire le wall, je dois pouvoir apprendre tout ça, déjà.



Je me dois d'intervenir, perso meme si je suis sur fb, rien de cela n'est inscrit. De mois tu apprendras que je vis à Lyon, mon prénom et mon age. Point.
De meme que la collecte d'info, ou l'apparition de pub presonnalisées, je les ai virées.
Chacunes de mes photos, principales raisons de mon utilisation de fb, sont en mode privées, seuls mes "amis" peuvent les voir et non leurs connaissances ou un étranger qui ferait une recherche (connaissant déjà mon pseudonyme)
Inscrit le 02/10/2006
210 messages publiés
Je viens de tester l'inscription, un conseil, inscrivez vous via une adresse mail totalement anonyme et derrière un VPN car il y a une géolocalisation à l'inscription, on peut changer le lieu apriori, mais à cette instant, l'ip est déjà dans les logs...
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
Ju4n1t0, le 24/05/2012 - 13:56
Je viens de tester l'inscription, un conseil, inscrivez vous via une adresse mail totalement anonyme et derrière un VPN car il y a une géolocalisation à l'inscription, on peut changer le lieu apriori, mais à cette instant, l'ip est déjà dans les logs...


Vous avez pourtant noté (j'espère!) qu'un des potentiels de cette initiative repose justement sur la localisation géographique...

C'est compliqué la vie, hein? :-)
Inscrit le 20/08/2003
1885 messages publiés
Guillaume,

Il y a une faute dès la première ligne du texte. On ne dit pas "La barre est placée très HAUTE" mais "La barre est placée très HAUT"
Inscrit le 09/07/2008
1013 messages publiés
Latoof, le 15/12/2011 - 17:40
Autant je trouve le principe douteux et tiré par les cheveux, avec un "contre Facebook" un peu cliché, autant le principe de devoir faire un Tweet pour avoir une invit', je trouve que c'est finalement très bien pensé. (les followers de la personne qui demande l'invitation sont ainsi interpellés)

Et puis ça permet aussi d'exclure les gens qui n'ont pas de compte twitter pour une raison X ou Y.
Faut pas déconner hein on veut pas n'importe qui chez nous.
Inscrit le 02/10/2006
210 messages publiés
Ju4n1t0, le 24/05/2012 - 13:56


C'est compliqué la vie, hein? :-)


Pour vous sans doute, pour moi non =) et je n'en vois pas le rapport d'ailleurs.

Comme je disais, l'initiative est bonne, mais il y a un mais
Inscrit le 27/01/2005
439 messages publiés
Sinon Y'a Lady Gaga qui vient d'ouvrir le sien : http://littlemonsters.com/ xD
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
Ju4n1t0, le 24/05/2012 - 17:58
Ju4n1t0, le 24/05/2012 - 13:56


C'est compliqué la vie, hein? :-)


Pour vous sans doute, pour moi non =) et je n'en vois pas le rapport d'ailleurs.

Comme je disais, l'initiative est bonne, mais il y a un mais


Il y a TOUJOURS un "mais" quelle que soit l'initiative.
C'est pour ça que la vie est compliquée, ne vous en déplaise, et est faite de choix.
Inscrit le 10/07/2008
2936 messages publiés
U., le 15/12/2011 - 20:38
tester111, le 15/12/2011 - 20:35
A part retrouver un vieux pote dont on n'a de toutes façons strictement rien à foutre, et flatter le quart d'heure warholien de chacun, un réseau social je ne vois pas à quoi ça sert.


ça sert aussi à se distraire...et c'est déjà pas si mal


Ouais mais non, pas vu le prix à payer, désolé.

J'aime bien jouer à certains jeux vidéo, c'est pas pour ça que je dois raconter à l'éditeur avec qui j'y joue ou ce que je grignote en même temps.

J'ai rarement vu plus con que les commentaires sur les wall Facebook. On est entre un skyblog et le SMS. Ah, c'est vrai, les gens s'envoient facilement des vidéos... qui sont les mêmes et qui tournent dans l'écosystème Facebook, soit un réseau qui est plus petit que le Web, et qui en profite pour enrichir sa base de données sur chacun à chaque envoi de contenu.

C'est un formidable vecteur de conformisme, Facebook. Un outil standardisateur, mais d'autant plus insidieux qu'il prétend valoriser la personnalité de chacun. Faudra encore quelques années de recul, et un bataillon de sociologues et de psychologues, pour expliquer que c'est une machine à segmenter.
Inscrit le 10/07/2008
2936 messages publiés
Grrrr. Désolé pour ce clic intempestif, je voulais agrandir et j'ai envoyé. Et je ne peux toujours pas éditer.
Inscrit le 17/05/2008
1299 messages publiés
Ca a l'air amusant comme tout ce qui est drôle.

Mais priori, je préfère me méfier.

Amicalement, le 24/05/2012 - 14:04

Ju4n1t0, le 24/05/2012 - 13:56
Je viens de tester l'inscription, un conseil, inscrivez vous via une adresse mail totalement anonyme et derrière un VPN car il y a une géolocalisation à l'inscription, on peut changer le lieu apriori, mais à cette instant, l'ip est déjà dans les logs...


Vous avez pourtant noté (j'espère!) qu'un des potentiels de cette initiative repose justement sur la localisation géographique...

C'est compliqué la vie, hein?
:-)


Il faut uttiliser un VPN Fr over Tor

(c'est d'ailleurs à mon avis l'une des seules utilités d'un vpn Fr).


Latoof, le 15/12/2011 - 17:40
Autant je trouve le principe douteux et tiré par les cheveux, avec un "contre Facebook" un peu cliché, autant le principe de devoir faire un Tweet pour avoir une invit', je trouve que c'est finalement très bien pensé. (les followers de la personne qui demande l'invitation sont ainsi interpellés)


Merci. Je sais maintenant pourquoi il ne faut pas y aller (même avec un vpn over Tor).
[message édité par jiang le 24/05/2012 à 22:07 ]
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Mai 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10