La politique de mises à jour rapides de Firefox semble convenir à ses utilisateurs. Un peu plus d'un tiers (35 %) du trafic généré par les différentes versions du navigateur est à attribuer à Firefox 8, sorti il y a à peine quelques jours.

La dernière version de Firefox connaît une adoption très rapide depuis sa sortie la semaine passée. Le réseau publicitaire Chitika a en effet noté que Firefox 8 représentait déjà 7 % de l’ensemble du trafic généré par les navigateurs de Mozilla lors de sa première journée de disponibilté. Après une semaine, il représente même 35 % du trafic des différentes versions de Firefox.

« C’est une preuve de plus que la nouvelle politique de Mozilla, consistant à sortir régulièrement de nouvelles version de son navigateur, fonctionne » commente Gabe Domini de Chitika sur le blog de la firme. Mozilla a, en effet, décidé d’opter pour un rythme de publication très rapide. Toutes les 6 semaines, une nouvelle version du navigateur voit le jour et les utilisateurs semblent suivre la cadence, poussés par Mozilla qui les incite à migrer.

Pour cela, Mozilla ne numérote plus ses mises à jour en fonction des évolutions du logiciel mais en fonction du temps. Le navigateur passe par 4 phases de développement : la nightly build qui est la version la moins stable mais la plus récente du logiciel, l’aurora qui est une nightly build épurée des plus gros bugs, la beta qui corrige les bugs de l’aurora (et qui est déjà très stable grâce aux deux étapes précédentes) et la finale. Entre chacune de ces phases, 6 semaines s’écoulent et seules 18 semaines de développement sont nécessaires entre la première nightly build et la sortie officielle.

En octobre, Firefox restait le deuxième navigateur le plus utilisé dans le monde avec 21,20 % de parts de marché. Il suit Internet Explorer et ses 49,59 % et précède Chrome qui détient 16,60 % du marché des navigateurs. En France, Firefox est passé derrière Chrome qui, en août 2011, détenait plus de 28 % des parts de marché.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés