Face à l'essor de Google dans la publicité en ligne, Yahoo et Microsoft et AOL ont décidé de bâtir un partenariat de circonstance. Le moteur de recherche américain devrait en effet rattraper la part de marché de Yahoo et doubler celles de Microsoft et AOL.

La percée de Google dans la publicité en ligne est une source d’inquiétude croissante pour ces principaux rivaux. L’appétit du géant américain de la recherche en ligne s’est en effet fortement aiguisé ces dernières années, soutenu par des acquisitions spectaculaires à l’image du rachat de DoubleClick en 2007 pour 3,1 milliards de dollars ou celui d’AdMob en 2009 pour 750 millions de dollars.

Pour contrer cet essor, trois géants de l’informatique et de l’Internet ont décidé de s’allier : il s’agit de Microsoft, Yahoo et AOL. « Le partenariat devrait stimuler la demande et la valeur pour les espaces publicitaires de chaque partenaire, ainsi qu’augmenter les marges pour les sites participants et les annonceurs » ont expliqué les trois entreprises dans un communiqué commun.

Cet été, le cabinet eMarketer a constaté que la part de marché de Microsoft, Yahoo et AOL était en régression sur la période 2010-2012. Celle de Yahoo passe de 14,4 % à 12,5 %, celle de Microsoft de 5,1 % à 4,8 % et celle d’AOL de 4,8 % à 3,9 %. De son côté, Google connait une progression rapide sur cette période, passant de 8,6 % à 12,3 %. Notons qu’en 2009, la part de marché de la firme de Mountain View était de 4,5 %.

Si Google est dans le collimateur de Microsoft, Yahoo et AOL, les trois entreprises ont également Facebook dans leur ligne de mire. En effet, le réseau social connaît depuis 2009 une progression spectaculaire de sa part de marché dans la publicité. Celle-ci était de 7 % en 2009, 12,2 % en 2010 et 17,1 % en 2011. eMarketer estime qu’elle atteindra 19,4 % l’an prochain.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés