Une nouvelle clé USB permettant de faire tourner des jeux piratés sur PS3 vient de faire son apparition. Comme pour le premier jailbreak de la console, elle permet de faire tourner du code non signé par Sony, et donc des jeux piratés.

La PlayStation 3 de Sony semble avoir été piratée une nouvelle fois. Ce nouveau jailbreak fonctionne, comme pour le premier, grâce à une clé USB qui permet d’activer des options normalement accessibles uniquement pour les développeurs. Parmi celles-ci, la possibilité de lancer du code non signé et donc des jeux piratés.

Les nouveaux jeux qui ne seraient pas signés ne peuvent néanmoins pas être lus depuis le disque dur. Il faut obligatoirement les graver sur des Blu-Ray. Les jeux sortis avant le correctif publié après le premier jailbreak, eux, peuvent fonctionner depuis le disque dur.

Les nouvelles mesures de sécurité mises en place par Sony au moment de la sortie de Portal 2 avec la mise à jour du logiciel interne de sa console auront donc tenu 6 mois. La clé, pour le moment, n’est disponible à la vente qu’en Indonésie.

Dans le même temps, le portail Develop affirme que Sony aurait commencé le développement de jeux pour sa future console de salon, la PlayStation 4. Cette rumeur se base sur les confidences d’une source proche du site et sur les propos Masaru Kato, Vice Président Exécutif de Sony, qui aurait confirmé le développement avancé de la console en mai dernier.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés