Publié par Guillaume Champeau, le Lundi 24 Octobre 2011

Hadopi : TMG peut reprendre une activité normale

L'Hadopi devrait pouvoir se rebrancher en direct avec TMG, la société mandatée par les ayants droit pour collecter les adresses IP. La procédure de mise en demeure ouverte avant l'été par la CNIL a été close ce lundi.

Mise à jour : lire aussi "Hadopi : la CNIL pourrait sanctionner les ayants droit pour TMG"

--

La CNIL, qui avait sévèrement critiqué la société TMG qui collecte les adresses IP envoyées pour le compte des ayants droit à l'Hadopi, a clôturé lundi la procédure ouverte à l'encontre de la société nantaise.

Après un contrôle effectué les 17 et 18 mai 2011, suite à la divulgation de données de TMG sur un serveur non sécurisé, la CNIL avait décidé le 16 juin dernier de mettre en demeure le prestataire. Elle avait notamment dénoncé "un certain nombre de manquements aux obligations de sécurité, incompatibles avec l'activité de TMG : manque de rigueur dans la mise à jour des équipements informatiques, mesures de sécurité physique défaillantes et absence de procédure formalisée garantissant la bonne application de ces mesures".

Suite à cette mise en demeure, TMG devait se conformer à ses obligations de sécurisation au plus tard le 16 septembre 2011. Interrogé par Numerama à plusieurs reprises depuis cette date, pour savoir où en était la procédure, la CNIL nous avait dit être encore en cours d'investigation, ce qui n'est aujourd'hui plus le cas. La procédure est close, ce qui permet à la société nantaise de reprendre le cours normal de ses activités.

"Le 29 juillet et le 13 septembre 2011, la société TMG a détaillé les procédures mises en œuvre pour améliorer la sécurité de son système d'information. La CNIL a conclu que les modifications apportées, compte tenu du risque présenté par le traitement, étaient satisfaisantes au regard des exigences de la loi "Informatique et Libertés"", détaille la CNIL dans un communiqué.

Après la découverte des failles de sécurité, l'Hadopi avait décidé de suspendre son interconnexion avec TMG, c'est-à-dire de ne plus recevoir les adresses IP des internautes à avertir directement par Internet. Depuis, les adresses IP étaient envoyées régulièrement par DVD à la Haute Autorité, qui devait importer les données pour les traiter. L'audit commandé par les ayants droit à HSC a par ailleurs été bouclé, sans que les conclusions soient rendues publiques. En toute logique, l'Hadopi devrait réactiver rapidement l'interconnexion.

Visiblement, TMG n'a souffert d'aucune condamnation suite à la procédure de mise en demeure. Pourtant, il était apparu clairement que la société nantaise avait violé les engagements de sécurité pris pour elle par les ayants droit pour obtenir l'autorisation de collecter les adresses IP des internautes français. La fin de la mise en demeure, qui semble clore le dossier, laisse en suspens nombre de questions, notamment sur l'attitude de la CNIL face à la loi Hadopi et sa mise en œuvre.

Par ailleurs, TMG continue d'avoir un comportement étrange pour un prestataire dont l'activité-même consiste à traquer ceux qui ne respectent pas la loi. Alors que le code de commerce l'impose chaque année, sanctions à l'appui, TMG n'a pas déposé ses comptes depuis 2008 (pour l'année 2007), ce qui conforte un étrange sentiment d'opacité voire d'impunité.

Publié par Guillaume Champeau, le 24 Octobre 2011 à 10h11
 
10
Commentaires à propos de «Hadopi : TMG peut reprendre une activité normale»
Inscrit le 28/11/2008
3161 messages publiés
"Hé Dédé, relance le Shareaza bizarre et sors le champagne: on peut continuer à envoyer des IP à Pipi !"
Inscrit le 10/01/2007
193 messages publiés
Ca vous étonne, moi pas...
Inscrit le 21/12/2005
1389 messages publiés
" Alors que le code de commerce l'impose chaque année, sanctions à l'appui, TMG n'a pas déposé ses comptes depuis 2008 "

Qu'ils continuent comme ca c'est parfait. Quand on veut traquer les "hors la loi" mieux vaut etre soi meme en regle avec la loi sinon pour TMG un jour ou l'autre ca risque fort de faire "pschitttttt"..... Et ca c'est bien
Inscrit le 22/09/2011
92 messages publiés
Ce sont de brave petit, ils se tirent une balle dans le pieds tout seul, pas besoin de les aider
Inscrit le 13/04/2007
8712 messages publiés
Guillaume, le 24/10/2011 - 10:11


Par ailleurs, TMG continue d'avoir un comportement étrange pour un prestataire dont l'activité-même consiste à traquer ceux qui ne respectent pas la loi. Alors que le code de commerce l'impose chaque année, sanctions à l'appui, TMG n'a pas déposé ses comptes depuis 2008 (pour l'année 2007), ce qui conforte un étrange sentiment d'opacité voire d'impunité.





L'impunité et l'opacité, dont TMG semble actuellement bénéficier, résistera t'elle à la campagne des Elections Présidentielles ?

Qu'ils continuent ainsi à se croire tout permis, ils creusent eux-même leur tombe chez TMG ...

Le problème étant qu'ils risquent d'entrainer Hadopi dans leur chute, s'ils continuent à les soutenir rue de Texel.
Inscrit le 17/02/2010
1205 messages publiés
Nous Francais avons soulignés clairement notre position face a cette escroquerie et posons un ultimatum a cette organisation de crapules. Nous vous accordons 7 mois pour rembourser la totalité de l'argent qui nous a été volé.

Si notre requête n'est pas executée dans les temps, nous nous verrons dans l'obligation d'engager la force, et par la force nous viendrons récuperer l'argent de nos impots jusqu'au dernier centime.

"[...]
Aux armes, citoyens
Formez vos bataillons [...]"
Inscrit le 15/07/2011
593 messages publiés
Inscrit le 10/06/2011
1063 messages publiés
A l'ouest rien de nouveau
Inscrit le 10/10/2010
1005 messages publiés
Sovereign, le 24/10/2011 - 19:29

A l'ouest rien de nouveau


Pareil!Et j"attends toujours mon spam!
Pourtant je mets en partage sur eMule la discographie de Carla Bruni!
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Alors que le code de commerce l'impose chaque année, sanctions à l'appui, TMG n'a pas déposé ses comptes depuis 2008 (pour l'année 2007), ce qui conforte un étrange sentiment d'opacité voire d'impunité.


Je connais quelques sociétés qui ne déposent pas leurs comptes car elles travaillent dans un secteur très concurrentiel avec chacune un nombre très petits de clients. Publier les comptes revient à indiquer aux concurrents combien de chiffre d'affaires est fait avec leur client quasi-exclusif et donc s'exposer à se faire piquer le client. Et donc elles préfèrent payer des amendes que de perdre un client (leur unique client).
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Octobre 2011
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6