Samsung n'aura pas réussi à faire plier Apple. La firme de Cupertino a finalement rejeté la proposition de Samsung qui devait lui permettre de vendre des tablettes Galaxy Tab 10.1 sur le marché australien. Il faudra désormais compter sur une décision de justice pour débloquer la situation. Le temps presse pour la société sud-coréenne.

Mise à jour – Nouveau round entre les deux sociétés. La justice australienne a interdit provisoirement la vente de la Galaxy Tab 10.1, au grand dam de Samsung. La magistrate a estimé que refuser le blocage temporaire de la tablette avant le jugement définitif était de nature à léser Apple de « manière significative« .

« Je suis d’avis qu’il est adéquat de prononcer une injonction temporaire« , a déclaré la juge Annabelle Bennett, citée par l’AFP. « Malgré la force des arguments de Samsung, j’ai estimé que Apple avait établi un commencement de preuve (prima facie) de violation sur deux brevets« .

Sujet du 04 octobre – Apple compte aller jusqu’au bout. La firme à la pomme a rejeté la proposition de Samsung qui était destinée à débloquer la situation en Australie. La société sud-coréenne avait proposé fin septembre un accord amiable à Apple, dont le but était d’autoriser la commercialisation de sa tablette tactile, la Galaxy Tab 10.1, sur le marché australien, malgré le conflit judiciaire entre les deux entreprises.

« La principale raison pour laquelle nous sommes ici est d’empêcher le lancement de la tablette Galaxy et de maintenir le statu quo » a expliqué au tribunal australien l’avocat d’Apple, Steven Burley. Selon lui, la dernière offre de Samsung ne fournit aucune base concrète pour un règlement. Pourtant, comme le rappelle Yahoo, Samsung a accepté de retirer deux des trois fonctionnalités ciblées par Apple.

Cette fonctionnalité, brevetée, porte sur la manière dont les mouvements des doigts sont utilisés sur un écran de tablette tactile pour obtenir une commande logicielle. L’intransigeance d’Apple ne permettra donc pas à Samsung d’investir le marché australien. La commercialisation de la Galaxy Tab 10.1 est toujours suspendue à une décision favorable de la justice.

Le temps presse pour Samsung

Le blocage obtenu par Apple place Samsung dans une situation inconfortable. Si la firme sud-coréenne ne parvient pas à obtenir dans les prochaines semaines une décision de justice lui permettant de diffuser sa tablette tactile en Australie, elle se retrouvera en bien mauvaise posture pour les fêtes de fin d’année. Si elle les manque, cela se répercutera sur ses objectifs de vente et enverra un bien mauvais signal.

Si la décision de justice survient trop tardivement, l’attrait de la Galaxy Tab 10.1 aura considérablement baissé. Samsung aura-t-il l’envie de se battre jusqu’en 2012 pour obtenir le déblocage de sa tablette numérique ? Rien n’est moins sûr. L’an prochain, de nouvelles tablettes seront commercialisées par les constructeurs et Apple devrait très certainement dévoiler un iPad 3.

Dans ces conditions, la Galaxy Tab 10.1, même si elle était autorisée à la vente au début de l’année prochaine, sera commercialement morte.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés