Une étude australienne affirme que plus les spectateurs passent de temps devant la télévision, plus ils s'approchent vite du jour de leur mort. Mais le temps de vie perdu est très difficile à estimer.

Voilà une étude dont vous n’entendrez pas parler au journal de 20 heures. Une équipe de chercheurs australien vient de publier dans le British Journal of Sports Medicine une étude sur la corrélation entre le temps passé devant la télévision et la durée de vie, qui indique que ceux qui regardent le plus la télévision meurent plus rapidement. « En moyenne, chaque heure de TV regardée après l’âge de 25 ans dimine l’espace de vie du spectateur de 21,8 minutes« , concluent les chercheurs. De quoi faire s’éteindre plus d’un téléviseur.

Rassurez-vous cependant si vous êtes un gros consommateur de TV, l’étude est loin d’être incontestable tant les marges d’erreurs sont énormes. La seule certitude, d’après les conclusions, est que la télévision fait bien baisser l’espérance de vie. Mais ceux qui regardent la télévision six heures par jour (sic) auraient entre 10,4 années et… seulement 11 jours d’espérance de vie en moins, ce qui n’est pas le moindre des écarts statistiques. Quant aux plus de 25 ans, l’heure de télévision pourrait en fait ne leur faire perdre « que » 18 secondes de vie, et non 21,8 minutes.

Pour réaliser l’étude, les chercheurs ont établi un modèle basé sur les données du Bureau australien des statistiques, et celles issues d’une étude menée en 1999 et 2000 sur le diabète, l’obésité et le style de vie en Australie. Ils sont ainsi partie du principe que ceux qui regardaient la télévision n’avaient pas pendant ce temps d’activité physique et probablement s’empiffraient devant leur téléviseur, faisant ainsi s’accentuer leur risque d’obésité, et donc de problèmes de santé.

A quand la même étude pour le temps passé devant l’ordinateur ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés