Nokia n'en démord pas. Le géant finlandais a déposé une nouvelle requête auprès de l'ITC, affirmant qu'Apple enfreint 7 nouveaux brevets lui appartenant. Au total, pas moins de 46 brevets ont été impliqués dans les actions en justice de Nokia contre son rival américain.

C’est à se demander si le conflit ouvert entre Nokia et Apple prendra fin un jour. Alors que commission du commerce international (ITC) a rejeté une première fois les prétentions du constructeur finlandais dans un avis préliminaire, voilà qu’il revient à la charge avec une autre plainte. Une fois encore, Nokia accuse Apple d’avoir enfreint un certain nombre de ses brevets.

Pour cette fois, sept brevets sont en cause. D’après le communiqué de Nokia, les technologies concernées portent sur le multi-tâche, la synchronisation des données, le positionnement, la qualité d’appel et sur des fonctionnalités relatives au Bluetooth. Selon Paul Melin, vice-président en charge de la propriété intellectuelle chez Nokia, cette nouvelle plainte porte à 46 le nombre de brevets impliqués dans les plaintes contre Apple.

« Notre dernière déposition auprès de l’ITC signifie que nous avons maintenant 46 brevets Nokia impliqués dans des plaintes contre Apple » a-t-il expliqué. « Nombre d’entre eux ont été déposés il y a plus de dix ans, avant qu’Apple ne sorte son premier iPhone. […] Apple doit arrêter de construire ses produits en utilisant les innovations exclusives de Nokia » a-t-il ajouté.

La commission du commerce international n’est pas la seule instance qui a été saisie par Nokia. Le constructeur finlandais a entrepris une action en justice devant les tribunaux américains, au Delaware, ainsi qu’en Europe. Nokia a engagé des poursuites contre Apple en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. L’issue de certaines plaintes devrait être connue dans les prochains mois.

Face au déchaînement de Nokia, Apple ne reste pas inactif pour autant. Au début de l’année 2010, le fabricant américain avait également déposé une requête auprès de la commission du commerce international. Apple a choisi d’opter pour la même tactique que son rival, et c’est une fois encore sur le terrain des brevets que les deux sociétés vont s’affronter.

En quelques années, le secteur des télécommunications est devenu un marché très dynamique pour de nombreuses entreprises de haute technologie malgré une concurrence féroce. Preuve de sa valeur stratégique et du développement de l’Internet mobile, des sociétés comme Apple et Google ont fini par s’y intéresser et à développer leurs propres produits.

La guerre que se livrent Nokia et Apple, si elle est emblématique, est pourtant loin d’être un épiphénomène. En une décennie, nous avons assisté à une véritable explosion du nombre de plaintes. La plupart du temps, il s’agit de brevets violés par des sociétés concurrentes.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés