Samsung est bien décidé à devenir le numéro un mondial dans le téléphone mobile. Pour y parvenir, il faudra conserver sa place de leader en France. Le directeur de la division mobile a affirmé que l'entreprise sud-coréenne représente 40 % du marché. En 2011, Samsung veut vendre 11,5 millions de téléphones supplémentaires et compte sur le Galaxy S2 pour y parvenir.

La concurrence est prévenue. Samsung est déterminé à devenir le numéro un mondial dans le téléphone mobile, après avoir ravi la première place dans le secteur des téléviseurs. Pour s’en donner les moyens, la firme sud-coréenne n’hésite pas à ratisser large en s’appuyant sur plusieurs systèmes d’exploitation pour équiper ses téléphones portables. Et visiblement, ça marche.

Lors de la présentation des résultats annuels du groupe, le directeur de la division télécoms a souligné le succès de Samsung en France. Dans le domaine du téléphone mobile, la marque sud-coréenne contrôle 40 % du marché français en volume (28,3 % en valeur), avec 10,9 millions de terminaux vendus en 2010. Un succès que l’entreprise veut réitérer cette année.

Au total, Samsung veut écouler 11,5 millions de téléphones supplémentaires en France dont 5 millions de smartphones. Pour y parvenir, la société misera notamment sur Android, la plate-forme mobile du moment. En 2010, la moitié des téléphones équipés de cet O.S. était estampillée « Samsung », selon David Eberlé. Un succès sur lequel Google veut d’ailleurs surfer avec le Nexus S.

Pour éviter de mettre tous ses œufs dans le même panier, Samsung ne s’en remet pas aveuglément qu’à Android. L’entreprise continue de s’occuper de sa propre plate-forme, Bada, et a choisi d’équiper ses téléphones de la gamme Omnia avec Windows Phone 7. De cette façon, Samsung propose un éventail de choix aux utilisateurs contrairement à d’autres constructeurs qui ne misent que sur un seul système d’exploitation.

Samsung a enfin annoncé que le Galaxy S2 sera commercialisé en France au mois de juin. L’appareil sera doté d’un processeur double-coeur cadencé à 1,2 GHz, d’une mémoire interne de 16 Go, d’un écran tactile Super Amoled de 4,3 pouces, d’une résolution de 800×480, d’un appareil photo d’une résolution de 8 megapixels et d’une caméra frontale de 2 megapixels pour la visiophonie. Le Samsung Galaxy S2 embarquera enfin Android 2.3 Gingerbread.

Pour mémoire, le Samsung Galaxy S s’est vendu l’an dernier à 10 millions d’unités.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés