Le directeur général de Google France a déclaré que le service de voix sur IP Google Voice arrivera au plus tard l'an prochain en France. Il permettra notamment aux utilisateurs de Gmail de passer des appels téléphoniques, d'envoyer des messages et de renvoyer des appels vers les fixes et mobiles. Mais quelques inquiétudes demeurent autour d'un tel service.

Le service de voix sur IP conçu par Google devrait arriver en France au plus tard en 2012. C’est ce qu’a annoncé le directeur général de l’entreprise en France, Jean-Marc Tassetto, au micro de BFM. Jusqu’à présent, Google Voice était limité aux utilisateurs américains et canadiens. La France devrait ainsi être l’un des premiers pays européens à accéder à cette nouvelle fonctionnalité.

« Dans le cycle d’innovation, on lance souvent les produits en mode pilote dans un pays en Europe, après les États-Unis » a expliqué le PDG de Google France. La sortie de Google Voice « viendra probablement dans le courant du deuxième semestre 2011, très certainement au premier semestre 2012 » a-t-il détaillé.

Google Voice offre offre aux utilisateurs de Gmail le moyen de passer des appels téléphoniques directement depuis l’interface de la messagerie web. Tout comme Facebook avec Messages, Google suit une logique d’intégration des différents services de communication avec les courriers électroniques (Google Mail), la discussion instantanée (Google Talk) et la téléphonie sur IP (Google Voice), le tout avec un carnet d’adresses commun.

L’arrivée de Google Voice en France ne manquera pas de relancer un débat sur la collecte par Google de données personnelles. La politique de protection de la vie privée du nouveau service expose que l’entreprise se réserve le droit de conserver toutes les informations liées aux appels téléphoniques (heure, durée de l’appel, correspondant…) et les conversations enregistrées volontairement par l’utilisateur.

Google peut également analyser les retranscriptions des messages vocaux afin de « délivrer des liens en rapport » et répondre à « d’autres buts liés au fait de vous proposer Google Voice« . Comme nous le soulignions l’an dernier, ce nouvel outil pourrait s’avérer diablement puissant pour analyser les conversations et affiner le profilage des internautes dans le cadre d’une campagne publicitaire ciblée.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés