Ca se passe dans un petit village de la banlieue lyonnaise dénommé Sain-Bel. A côté de son église, de sa boulangerie et de son école municipale s'élève le Strapontin, une salle de cinéma de 199 places, dont la modernité se confirme par la promotion de la musique libre.

Connu de nos colonnes, Serge Rivron est un militant de la culture libre. « La petite mais très confortable (projo tout neuf, Dolby stéréo et RDS) salle de cinéma dont je m’occupe avec une équipe de bénévoles depuis près de 25 ans, regroupés sous le nom de CINE-CULTURE-ASSOCIATION, a le plaisir de vous annoncer qu’elle est la première salle de France à ne diffuser (uniquement pendant les entr’actes, évidemment) que des titres sous licences libres !« , annonce Serge Rivron. L’homme en est fier, et il peut l’être.

Car l’initiative va bien au delà d’une simple économie des droits SACEM. « Les morceaux diffusés sont accompagnés d’une diapo projetée indiquant le nom des groupes« , explique-t-il, « et un dossier rédigé par un de nos bénévoles est à la disposition du public à l’accueil pour expliquer ce que c’est qu’une licence libre et donner des infos complémentaires sur les morceaux diffusés« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés