Après le Canada et après l'Angleterre, c'est au tour des Etats-Unis, le royaume de la RIAA, d'annoncer que le nombre de disques vendus sur le territoire national augmente. Et pourtant, une nouvelle vague d'environ 750 plaintes devrait encore déferler ces prochains jours contre ceux qui jadis étaient appelés "clients" et non "pirates".

En novembre et en décembre 2004, l’industrie du disque française a enregistré une hausse successive de +6 % et +9 % de son chiffre d’affaires par rapport à la période 2003.

Au Canada, l’industrie du disque a connu en 2004 une hausse de +5 % de son chiffres d’affaires par rapport à 2003.

Au Royaume-Uni, le nombre d’albums vendus en 2004 était de +2,3 % par rapport au chiffre de 2003.

Aux Etats-Unis, pour la troisième année consécutive, le revenu brut de l’industrie du film s’est élevé au-dessus de la barre des 9 milliards de dollars. 2004 marquait ainsi la première période triénnale à cumuler autant de spectateurs dans les salles de cinéma que dans les années 1950, juste avant que la télévision n’envahisse les foyers comme internet le fait aujourd’hui.

Aujourd’hui, apprend-t-on d’un communiqué de l’Association Américaine de l’Industrie du Disque (RIAA) : « Après une baisse de quatre années consécutives, le nombre de CD expédiés dans le pays par les maisons de disques aux chaînes de distribution a augmenté de 5,3 % — une augmentation de 2,7 % en valeur — en 2004, comparé à l’année précédente« .

A l’OCDE, on remarquait lors d’un récent rapport que la population P2P globale avait augmenté de 30 % entre avril 2003 et avril 2004, et que tous les indicateurs montraient une croissance constante et non un ralentissement.

En tout, près de 10.200 plaintes ont été lancées contre les internautes dans le monde, dont 9476 aux Etats-Unis, 683 en Europe (une cinquantaine en France) et 29 au Canada.

« L’enthousiasme du public pour la musique est plus fort que jamais« , reconnaît la RIAA.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés