En Corée du Sud, Samsung a décidé de réunir la correction des verres avec la technologie 3D dans une seule et même paire de lunettes. L'objectif du constructeur est de simplifier l'expérience de la 3D pour les personnes souffrant d'un handicap visuel.

L’expérience de la 3D a beau s’installer dans le paysage audiovisuel et cinématographique, tout le monde n’en profite pas de la même façon. Les personnes souffrant d’un quelconque handicap visuel sont bien souvent contraints de superposer deux paires de lunettes pour profiter pleinement de cette avancée. La première paire corrige le défaut visuel tandis que la seconde sert à simuler l’impression de la 3D.

Comment faire pour se débarrasser d’une des deux paires de lunettes ? À l’heure actuelle, deux solutions sont envisageables : parvenir à recréer une impression en relief sans utiliser de lunettes spéciales ou adapter chaque paire de lunettes actives à la vue du porteur. Dans un cas comme dans l’autre, l’utilisateur n’aurait plus qu’une seule paire de lunettes sur le nez.

En Corée du Sud, Samsung a tranché. En partenariat avec des opticiens locaux, le constructeur asiatique propose à ses clients de concevoir des lunettes 3D adaptées à leur vue. Après un rendez-vous avec l’ophtalmologue, le client se rend chez un opticien partenaire pour commander une paire réglée à sa vue. La personnalisation des lunettes reste néanmoins limitée à trois modèles : le premier est destiné aux enfants et les deux autres sont pour les adultes.

Samsung a évidemment tout intérêt à prendre en considération les difficultés que rencontrent les personnes souffrant d’une quelconque faiblesse visuelle. Productrice de dalles TV 3D, l’entreprise sud-coréenne espère sans aucun doute en faire un argument de vente très fort auprès des personnes malvoyantes. En revanche, difficile de savoir si une pareille attention se retrouvera dans les autres pays du monde, et en particulier en France.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés