Malgré la décision de Google de mettre fin à Google Wave, certaines fonctionnalités de l'application vont perdurer. La firme de Moutain View a annoncé hier que certaines parties du projet vont intégrer "Wave in a Box", un projet open source.

Dans un billet de blog publié le 4 août dernier, Google mettait un terme à Wave. Lancé en 2009, le projet était pourtant particulièrement ambitieux : il devait être ni plus ni moins le coeur de la communication et de la collaboration en temps réel. Ainsi, l’application regroupait des services aussi variés que la messagerie instantanée, la boîte aux lettres, diverses fonctionnalités « sociales » et des outils de travail comme le correcteur orthographique et la traduction instantanée.

Malheureusement pour Google, l’enthousiasme autour de Wave n’a pas perduré au-delà des premiers mois qui ont suivi son lancement. Et cela, malgré la présence d’un système d’invitation qui devait susciter la curiosité des internautes. Au final, l’intérêt de Wave par rapport à une autre application du même acabit n’est jamais véritablement apparu, entrainant la mort du projet.

Toutefois, Google Wave pourrait connaitre une seconde jeunesse grâce à l’open source. Dans une mise à jour publiée hier, Google explique qu’une partie du code source de l’application va passer sous licence ouverte, pour rejoindre les 200 000 lignes de code déjà libres.

« Le projet ne comportera pas toutes les fonctionnalités de Google Wave » explique la firme américaine. « Toutefois, nous avons l’intention de donner aux développeurs et aux utilisateurs la possibilité de faire tourner des serveurs « waves » et d’héberger les « waves » sur leur propre matériel« . Ainsi, Wave in a Box comprendra une application cliente offrant la collaboration en temps réel et un serveur pour faire fonctionner le logiciel.

La firme de Mountain View n’ayant pas réussi à donner de l’épaisseur à Wave, toute la question est de savoir si les développeurs y parviendront. Sinon, « Wave in a Box » risque d’apparaitre avant tout comme une évolution technique d’un projet qui était surtout la démonstration du savoir-faire de Google dans le domaine des applications.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés