Mise à jour 15h00 : Parce qu’il n’y a pas que les iPhone et téléphones Android sur le marché, Classic nous informe dans les commentaires qu’il existe une application pour le N900 de Nokia qui permet également de transformer gratuitement son mobile en hotspot WiFi. Athomic ajoute que c’est aussi possible sous Windows Mobile 6, et que le Palm Pré (sous WebOs) propose une application, cependant soumise à abonnement.

Excellente nouvelle pour les possesseurs d’un téléphone mobile Android. Google aurait décidé de faciliter l’utilisation des téléphones équipés de son système d’exploitation comme modems 3G, ce qui pourrait passablement agacer les opérateurs.

Selon Techcrunch, le prochain système Android 2.2 baptisé Froyo disposerait en effet d’une nouvelle fonctionnalité, « USB Tethering« , qui partage automatiquement la connexion à Internet du téléphone avec l’ordinateur sur lequel il est branché en USB. Une telle possibilité est déjà proposée par l’iPhone, mais uniquement en payant un forfait supplémentaire. Ce sera peut-être le cas aussi avec Android, mais le système étant ouvert (et sauf erreur de notre part) il devrait être possible d’installer une version d’Android non distribuée par l’opérateur pour en profiter.

Techniquement, rien ne justifie en tout cas l’imposition de telles pratiques commerciales. Si l’abonné paye pour avoir accès à un certain volume mensuel de données en 3G sur son mobile, peu importe que ces données soient ensuite partagées avec un ordinateur. Les pratiques actuelles rappellent celles des premiers fournisseurs d’accès à Internet, qui interdisaient contractuellement l’usage d’un même accès par plusieurs ordinateurs du foyer. Il fallait souscrire un abonnement par ordinateur, ce qui a bien sûr fait long feu.

Avec Android 2.2, il sera aussi possible d’activer une fonction qui transforme le téléphone en hotspot Wi-Fi, pour partager la connexion non plus simplement en USB mais avec tous les appareils situés aux environs.

Parmi les autres nouveautés, le prochain Android ajoutera le support du Flash d’Adobe, et selon Techcrunch la rapidité globale du système est largement revue à la hausse.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés