Les dernières versions du système d'exploitation mobile d'Apple n'ont qu'à bien se tenir. Ces derniers jours, les bidouilleurs de l'iPhone ont démontré à plusieurs reprises que l'iPhone OS 3.2 et 4.0 peuvent être jailbreakés. Ce n'est qu'une question de temps avant la mise à disposition d'un outil grand public pour libérer le smartphone d'Apple.

Steve Jobs doit s’en arracher les cheveux. Présentée en grande pompe le 8 avril dernier, la dernière version de son système d’exploitation mobile tremble déjà sous les assauts des bidouilleurs de l’iPhone. En effet, Musclenerd, l’un des membres de la Dev-Team, a annoncé sur Twitter la mise à disposition d’une première version publique du jailbreak de la beta 1 de l’iPhone OS 4.

Toutefois, Musclenerd met en garde : cette version, redsnow 0.9.5 beta, n’est pas destinée en priorité au grand public qui souhaiterait tester la branche 4.x du système d’exploitation mobile d’Apple. En effet, celui-ci est attendu pour cet été. Dès lors, cet outil concerne davantage les développeurs qui souhaiteraient tester leur application dans le nouvel environnement mis au point par la firme de Cupertino. De plus, l’outil n’est pour l’instant compatible avec Mac OS X.

Ce n’est pas la première fois que Musclenerd fait ainsi parler de lui. Au début du mois, il avait publié une vidéo présentant le jailbreak de l’iPad et de son système d’exploitation iPhone OS en version 3.2.

L’exploit était d’autant plus remarquable qu’il est survenu à peine 24 heures après le lancement officielle de la tablette tactile aux États-Unis. Néanmoins, c’était avant tout une démonstration de la faisabilité, puisque la Dev-Team n’avait alors pas publié d’outil grand public.

Rappelons par ailleurs que la principale avancée de l’iPhone OS 4 est la mise en place du multitâche. Désormais, l’utilisateur pourra passer d’une application à l’autre en appuyant deux fois sur le bouton home du smartphone. Une barre des tâches surgira alors, et il suffira de naviguer entre les différentes applications ouvertes, sans avoir besoin de les fermer à chaque fois.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés