C’est aujourd’hui la Safer Internet Day, la journée de « l’Internet sans crainte » organisée désormais chaque année à la même époque par la Commission européenne. Elle a « pour but de promouvoir une utilisation plus sûre et plus responsable de l’Internet fixe et mobile chez les jeunes« . Cette année, le thème choisi est la gestion de son image personnelle en ligne. La Commission s’inquiète de la prolifération des sextos et de la publication d’autres contenus personnels sur les blogs, réseaux, chats, etc., sans que les adolescents réalisent qu’Internet est un espace public à la mémoire quasiment infinie. Ce qui est publié aujourd’hui pourra être trouvé facilement demain, ou dans quinze ans.

Le Safer Internet Day 2010 vise ainsi à attirer l’attention sur plusieurs points clés identifiés par les organisateurs : le statut d’auteur sur Internet, le droit à l’image, la protection des données personnelles, le rapport virtuel/réel, la sociabilité en ligne, et le droit à l’oubli.

En Europe, des quizz et autres concours réservés aux plus jeunes sont organisés, tandis qu’en France c’est principalement la CNIL qui s’est chargée de mener des campagnes de communication. Avec un portail dédié aux jeunes, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés a participé à la création d’un « serious game », 2025 ex machina, qui doit enseigner les dangers des réseaux sociaux. Il est accompagné d’un clip de sensibilisation.

Les enfants de 7 à 12 ans peuvent aussi jouer à Vinz et Lou, un jeu qui doit inculquer dès le plus jeune âge la nécessité d’apprendre à gérer son image et celle des autres sur Internet. En bref, de gérer sa vie privée et protéger celle de ses proches. Et pour bien montrer qu’il est important de protéger sa vie privée sur Internet, il faut obligatoirement donner son nom, son prénom, son âge, sa ville et même (ça c’est optionnel) le nom de son amoureux avant de participer.

Enseigner dès le plus jeune âge à ne pas dissimuler son identité en ligne, voilà une idée fabuleuse. Merci la Commission Européenne !

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés