Alors que les rapports se multiplient pour démontrer que les actions judiciaires lancées par l'industrie du disque n'ont aucun impact sur le volume de fichiers piratés, la RIAA annonçait jeudi une nouvelle vague de plaintes.

750 plaintes ont été déposées jeudi contre des internautes utilisateurs de logiciels de P2P. Le compteur de l’association américaine de l’industrie du disque passe ainsi à 6.191 plaintes, la plupart réglées à l’amiable pour financer les suivantes.

Ailleurs, la concurrence est à la traîne. Grand perdant, le Canada n’en est qu’à 19 plaintes, qui ont en plus lamentablement échouées devant le premier tribunal rencontré. En Europe, 683 procédures pénales et civiles sont en cours, dont une cinquantaine dans l’hexagone.

Big Champagne a relevé six millions sept cent vingt-neuf mille quatre cent trente internautes connectés en même temps le 15 octobre 2004 sur les réseaux P2P.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés