Dans une déclaration inhabituelle, un cadre supérieur d'Apple a laissé entendre que même le grand patron, Steve Jobs, était ravi du développement de la tablette d'Apple... un produit qui n'a pour l'heure pas été confirmé officiellement par l'entreprise...

Mise à jour – alerté par un de nos lecteurs, des sources internes ont confirmé à Fox News qu’Apple a bien prévu un « gros » évènement le 26 janvier prochain. Evidemment, il est difficile d’imaginer autre chose que la présentation officielle de l’iSlate.

Article publié le 26 décembre – Depuis bien longtemps, Apple est passé maitre dans l’air de distiller rumeurs et indices sur les futurs produits de la société. Que ce soit le mystérieux iPhone 4G repéré dans la région de San Francisco ou l’achat récent des droits sur la marque TabletMac, il est toujours délicat de démêler le vrai du faux. D’ailleurs, de nouvelles rumeurs ont relancé les spéculations sur le développement d’une hypothétique tablette qui serait présentée lors de la prochaine grand-messe d’Apple.

Interrogé sur les rumeurs entourant la tablette, un cadre supérieur d’Apple a transmis au New York Times une réponse plutôt évasive : « je ne peux vraiment rien dire » a-t-il déclaré, « mais laissez moi juste vous dire que Steve est très content de la nouvelle tablette« . Quel que soit le niveau d’implication de Steve Jobs dans ce projet, manifestement le grand patron l’a validé.

Les dirigeants d’Apple n’ont pourtant pas l’habitude de telles déclarations, même sous couvert d’anonymat. De tels propos laissent donc entendre qu’Apple a cessé de nier l’existence de la tablette et va maintenant s’efforcer de faire monter la sauce jusqu’au prochain grand rendez-vous de la firme, moment où le produit devrait être révélé au public. D’ailleurs, Ars Technica a souligné qu’un ancien employé avait déjà déclaré au Times que « nous serions très surpris sur la façon d’interagir avec la nouvelle tablette ».

Les premiers concepts d’un tel appareil remonteraient à 2003, du moins du côté d’Apple. Selon plusieurs anciens employés de la firme, le prototype développé à l’époque était basé sur un PowerPC conçu par IBM « qui était si gourmand en ressource qu’il a rapidement vidé la batterie« . Certains produits comme l’iPhone se sont même appuyés sur de tels prototypes, selon le témoignage d’anciens salariés.

Mais six ans après, nul doute que les ingénieurs ont depuis longtemps corrigé ce problème pour aboutir à un produit de qualité. Si la tablette Apple est confirmée.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés