Publié par Julien L., le Jeudi 29 Octobre 2009

Sony se plaint du manque d'argent, tandis que le nombre de films produits augmente

Dans une tribune publiée sur le Times Online, le président et CEO de Sony Pictures s'est inquiété des effets du piratage sur l'industrie cinématographique américaine. Selon lui, ce fléau minerait le secteur en siphonnant des millions de dollars. Cependant, c'est une vision bien incomplète que nous a présenté le patron de Sony Pictures...

Michael Lynton est une personne déroutante... ou qui connait mal son domaine. Dans une chronique publiée avant-hier dans le Times Online, le président et directeur exécutif de Sony Pictures Entertainment a souhaité faire le point sur l'état du septième art face à ce qu'il considère comme un fléau : le piratage. Défendant le modèle de la riposte graduée en trois étapes, il estime que la lutte contre le piratage pourrait réinjecter des millions de dollars dans l'économie et sauver l'industrie du film.

En faisant le bilan de ces dernières années, Michael Lynton a dépeint un tableau bien noir pour le cinéma. Selon ses dires, le piratage a entrainé une chute vertigineuse des films réalisés par les grands studios américains. 2006 fut la pire année de la décennie, avec un nombre de films produits absolument catastrophique. Et pour le responsable de Sony Pictures, le coupable est évident : Internet. Car sans ce formidable outil de communication, jamais le piratage n'aurait pu se diffuser et se démocratiser à une telle vitesse.

La preuve par l'exemple : un mois avant sa sortie officielle, une copie non-finalisée de X-Men Origins: Wolverine s'est retrouvée sur Internet alors que d'importantes mesures avaient été prises pour surveiller les copies de ce blockbuster. Pour Michael Lynton, si on en vient à pirater des œuvres en phase de post-production, c'est qu'il y a bien un problème de fond avec le piratage. D'autant plus que la source n'a jamais été retrouvée.

Le film a-t-il été pour autant un échec ? Malgré des retours assez négatifs de critiques de cinéma et cette fâcheuse affaire de fuite, Wolverine a tenu son rang au box-office. Dès le premier jour, il a enregistré une recette de 35 millions de dollars, se permettant même de coiffer au poteau les deux premiers opus de la saga, X-Men (20,8 millions de dollars) et X-Men 2 (31,2 millions de dollars).

Plus loin dans sa chronique, Michael Lynton explique les raisons qui ont poussé Sony à organiser une sortie mondiale pour This It It, le film posthume à la gloire de Michael Jackson. "Si Sony avait lancé ce film uniquement aux États-Unis ce mercredi, dès le lendemain il aurait été film, mis en ligne sur Internet et rendu disponible gratuitement à n'importe qui disposant d'une connexion haut-débit".

Sur ce point là, nous ne pouvons que lui donner raison. Cependant, il faut également bien comprendre qu'un film enregistré en salle est d'une qualité désastreuse. Honnêtement, le plaisir d'écouter une fois encore le roi de la pop aurait été gâché par tout un tas de bruits environnants : sachets de bonbons qu'on ouvre, personnes allant et venant durant la projection, sans parler des fans qui se seraient pris d'une soudaine envie de chanter leur propre version des chansons de l'artiste. Comme le remarque non sans humour Torrentfreak, cela aurait sûrement donné une nouvelle dimension à "Black or White".

"Le vol numérique siphonne des milliards de dollars. Cela veut dire qu'il y a moins d'argent pour faire des films. Les projets sont réduits tandis que d'autres sont abandonnés. Certains blockbusters ne seront pas terminés. Des nouveaux scénaristes, acteurs ou réalisateurs ne seront pas découverts" se plaint Lynton, ajoutant que "l'année dernière, les principaux studios d'Hollywood ont produit 162 films. C'est quarante de moins qu'en 2006... le score le plus bas de la décennie".

Cependant, la démonstration de Lynton est très incomplète. Bien qu'Universal, Warner, Paramount, Sony et Tewentieth Century Fox jouissent d'une très grande visibilité, ce ne sont pas les seuls studios à produire des films aux États-Unis. Pour avoir une vision d'ensemble, inutile d'aller bien loin : la MPAA fournit elle-même des informations sur l'état du cinéma aux USA : "le nombre total de films sortis aux Etats-Unis en 2008 a augmenté de 1,8 %, pour atteindre 610 films".

Et soudainement, dès qu'on s'intéresse à toute la profession, les choses sont assez différentes :

  • Nombre de films en 2004 : 567 - Total brut : 9 327 315 935 dollars
  • Nombre de films en 2005 : 594 - Total brut : 8 825 324 278 dollars
  • Nombre de films en 2006 : 808 - Total brut : 9 225 689 414 dollars
  • Nombre de films en 2007 : 1 022 - Total brut : 9 665 661 126 dollars
  • Nombre de films en 2008 : 1 037 - Total brut : 9 705 677 862 dollars
  • Nombre de films en 2009 : 1 177 - Total brut : 7 596 626 766 dollars (sachant que l'année n'est pas encore terminée, les chiffres ne sont donc pas définitifs)

Que doit-on en conclure ? Oui, les films rapportent moins d'argent, mais ce n'est pas faute d'en faire moins. Le nombre de longs-métrages réalisés à quasiment doublé entre 2004 et 2009. Doit-on comprendre que dans les gesticulations de Lynton, c'est surtout la frustration de voir les grands studios se faire moins d'argent ? Il y a sans doute un peu de ça. Ars Technica avait publié un article intitulé "What piracy crisis ? MPAA touts record box office for 2007" indiquant que "les données montrent que le box-office américain a fait sa meilleure année en 2007, augmentant de 5,4 % par rapport à 2006 et rapportant 9,63 milliards de dollars".

Et 2008, était-ce une année désastreuse ? Pas tant que ça. Dans un autre article, "What piracy ? Movie biz sees record box office in 2008", les chiffres présentés sont suffisamment clairs : "le box-office des films américains ont pulvérisé différents records cette année [2008], avec un motant en hausse à 9,78 milliards de dollars". Et la situation dans le monde n'est pas vraiment catastrophique. La MPAA souligne que "le box-office mondial a atteint un nouveau record en 2008, à 28,1 milliards de dollars, soit une hausse de 5,2 % par rapport à 2007".

Publié par Julien L., le 29 Octobre 2009 à 18h51
 
32
Commentaires à propos de «Sony se plaint du manque d'argent, tandis que le nombre de films produits augmente»
Inscrit le 29/10/2009
129 messages publiés
mais enfin -_- si c'est a cause des pirates qu'une version de travail de wolverin c'est retrouver sur le net...

je vois tres bien les petit pirate de 16ans sournoisement s'introduire dans la maison du realisateur et lui voler le cd... ou est ce plus raisonnable de penser qu'un membre de son equipe a fait le coup ?...

je ne sais pas quoi dire.
Inscrit le 03/11/2008
565 messages publiés
moi aussi je me plains,de mon manque d'argent....
go die sony
Inscrit le 25/11/2008
885 messages publiés
Dans leur logique, si 567 films = 9.3 Milliards, alors en faire le double comme cette année doit donner 18.6 Milliards, point.

Le nombre de films fabricables par an peut être extensible sur plusieurs zéros, mais l'argent qu'on a dans nos poches pour les visiter (et notre temps vu qu'il faut du temps libre), non.

Mais ça, ils ne le comprendront jamais...
[message édité par Nethan le 29/10/2009 à 19:15 ]
Inscrit le 10/10/2009
5 messages publiés
Langue de bois !

Si Sony manque cruellement d'argent en ce moment, c'est surtout à cause de ses investissements comme chez MGM (Metro-Goldwin-Mayer), qui essuie des pertes énormes à cause de projets pharaoniques d'hotels et parcs d'attraction, entre autre à Las Vegas et en Californie, régions durement touchées par la crise.

Le problème de ces gros trusts que sont devenues les industries du divertissement, c'est qu'elles se sont diversifiées trop vite et trop fort, en utilisant les lignes de crédits faciles de la bulle économique 2003-2006, ajoutant à leurs activités de studios de cinéma, des investisseurs immobiliers, dans la presse, la télévision, etc...

La bulle dégonfle maintenant, les crédits doivent être remboursés et la demande n'est pas là, les consommateurs n'ayant plus de moyens... Petites grenouilles, voilà ce qui arrive quand on veut se faire plus gros que le boeuf !
Inscrit le 13/03/2009
438 messages publiés
à cela il oublie certains points:
1) les films coutent de plus en plus chers.
2)le cinéma coute cher.
3)il faut fabriquer de bons films, bizarrement il ne parle pas de films ratés.
4)les acteurs coutent chers.
avec ces rajouts cela change la donne, mais comme je le disais depuis un bout de temps, avec ces prétextes il n'y à plus de mauvais films,mais des échecs du au piratage, un peu facile non.
Je vois déjà enter poindre son nez avec ces arguments de savant!!!!!!!!!!!
Inscrit le 09/10/2008
3236 messages publiés
ca va c'est pas la mort, vu les barraques des acteurs ou majors, y'a de la marge.

faudrait reduire ce cout la et ca repartirait, en gros PARTAGER

mais ca c'est autre chose.
Inscrit le 13/03/2009
438 messages publiés
EDU, le 29/10/2009 - 19:47
ca va c'est pas la mort, vu les barraques des acteurs ou majors, y'a de la marge.

faudrait reduire ce cout la et ca repartirait, en gros PARTAGER

mais ca c'est autre chose.


oui mais tu sais edu,le pdg de sony ça l'emmerde de perdre 15000 dollars, il vas lui rester quoi après pour remplir sa limousine!!!
Inscrit le 08/09/2003
4580 messages publiés
Et oui, Sony, le porte monnaie des cinéphiles n'est pas extensible à l'infini.
S'ils n'ont plus d'argent, tu n'en auras pas plus, CQFD.
Maintenant, c'est vrai qu'il est à la mode de taper sur les internautes, mais attention, les internautes sont aussi des consommateurs (si si Enter) !
Inscrit le 29/10/2009
6 messages publiés
Écouté,pis ouvré vos oreilles.........Quand j apprend que johnny deep va touché 50 millons de dollars pour jouer le 4e pirate des caraibes...........et bin.....fuck you les pertes de revenu.je download pis fuck you..................je l, attend et je pairai pas un salaire d un acteur trop payer .......vous conprené tu la...pourquoi y en a qui grave........................
Inscrit le 29/10/2009
6 messages publiés
et oui.je suis cave........je vais payé 15$ pour un film de marde........avec des acteurs qui petent de la broue....dans la vrai vie.qui ont des salaires de 10-15-30-50 millions $$$$$$ par film..........haaaaaaaaaaa fuck you pis je grave comme des millions d autres..........si vous savié comment j en ai de film oufff
Inscrit le 29/10/2009
6 messages publiés
pis sorté moi pas genre la raison.............ouais mes ceux qui travaille dans le mileu ......comme technicien pis réalisateur pis ci ...pis ca hey......ils ont toutent leur crise de char sport de marde au derniere nouvelle........ALORS JE VAIS RÉPÉTÉ UNE AUTRES FOIS ............FUCK OFF PIS QUI MANGENT TOUTES LEUR CRISSENT DE CAVIARE DE MARDE.......C EST TU CLAIRE COLLISSE D ESTI.....gang de moron qui veulent nous convaicre NOUS PAUVRENT....d etre conpatissent envers les RICHES DE TROU DU CUL...................pis si mon languange vous choquent....allé voir ailleur..........
Inscrit le 29/10/2009
6 messages publiés
hey.......REGARDÉ MOI SON ESTI FACE DE GROSSE PME DE MARDE DE TABARNAC D HYPOCRITE D ENFANT QUI A CROSSÉ BEN DU MONDE DANS CA VIE...
Inscrit le 29/10/2009
6 messages publiés
pis pour les cinéma de mes environs .......le proprietaire ont faites leur argents .......pis beaucoup....genre .....tu voient qu il manquent de rien............vraiment de rien.char,sortie,chalet,voyage.........pis leur employé travaillent pas moins.....et souvent ils font travaillé des membres de leur familles...........tabarnac sont pas a plaindre......
Inscrit le 20/02/2009
959 messages publiés
Plus loin dans sa chronique, Michael Lynton explique les raisons qui ont poussé Sony à organiser une sortie mondiale pour This It It, le film posthume à la gloire de Michael Jackson. "Si Sony avait lancé ce film uniquement aux États-Unis ce mercredi, dès le lendemain il aurait été film, mis en ligne sur Internet et rendu disponible gratuitement à n'importe qui disposant d'une connexion haut-débit".

Bien d'accord sur ce point, et ça montre que s'ils le veulent, ils peuvent s'adapter. Bien-sûr que le film se serait retrouvé sur le net. Le piratage aura apporté quelque-chose de positif. Ne pas attendre une décennie pour voir l'oeuvre arriver chez nous. Oui Enter, c'est une image une décennie.
Inscrit le 06/08/2009
999 messages publiés
hodge266 : tu es bourré ?
Inscrit le 15/08/2008
2853 messages publiés
@ hodge266 : c'est dommage mais en français, ça aurait été mieux. Je suis sur qu'en enlevant les insultes, il y avait des bonnes idées.
Inscrit le 12/06/2009
367 messages publiés
et oui.je suis cave........je vais payé 15$ pour un film de marde........avec des acteurs qui petent de la broue....dans la vrai vie.qui ont des salaires de 10-15-30-50 millions $$$$$$ par film..........haaaaaaaaaaa fuck you pis je grave comme des millions d autres..........si vous savié comment j en ai de film oufff


Film de m.. que tu dl quand même...

Quant à l'exemple de MJ, elle est quand même marrante la réaction de Sony (vu l'exploitation "à mort" qu'ils font...)

"Le vol numérique siphonne des milliards de dollars. Cela veut dire qu'il y a moins d'argent pour faire des films. Les projets sont réduits tandis que d'autres sont abandonnés. Certains blockbusters ne seront pas terminés. Des nouveaux scénaristes, acteurs ou réalisateurs ne seront pas découverts"

Des projets réduits, des blockbusters pas terminés...cela veut dire qu'ils se mettront enfin à faire du cinéma? Ah ben non, en fait c'est toujours aussi rentable...
[message édité par Fren le 29/10/2009 à 21:28 ]
Inscrit le 06/10/2008
149 messages publiés
Ils n'ont aucune réalité de la vie de milliard de personne sur cette planète. Ils leur en faut toujours plus. Si les chiffres d'affaire stagne il assimile sa à une baisse. De plus quand ont vois le prix des billets de cinéma, désolé mais sa donne moins envie d'y aller. Où du moins de faire une sélection plus drastique de ce que l'on va aller voir. Le prix du billet dans un pathé sur orléans.

TARIF PLEIN 9.80€ (2 adultes a 9.80€ + 2 enfants (-12 ans) à 6.00€ = 31.60€ ou 33.60€ si plus de 12 ans). Il y a 10 ans une place plein tarif était à 6€ à l'UGC ou l'artistique (qui à fermé)

TARIF MATIN/MIDI 6.30€. Il y a 10 ans ont en avait pour 3.90€

Personnellement je pense que les exploitants de salle de cinéma sont responsable de cette pénurie de public. Je pense aussi que les studio vendent leur films au exploitant de salle plus cher. Donc ils doivent aussi être responsable.

Quand ont arrêtera de prendre les gens pour des pigeons ou pour des mouton, peut être que j'irrais au cinéma plus souvent.

Faut pas non plus sous estimé les gens. Avec internet les gens se renseigne sur le films qu'il vont aller voir. Et du coup les navés sont plus rapidement repéré.

Donc baisse du prix dans les salles, hausse de la qualité des films (quitte à en produire moins. La quantité n'a jamais fait la qualité. Bien au contraire) = retour du public dans les salles.

Nos salaires n'ont pas augmenté. Et avec la hausse du chômage dans la plupart des pays du monde, faut pas qu'il espère attiré du monde dans les salles où la première chose que les gens font c'est d'essayé de vivre (où pour certain de survivre)
Inscrit le 03/04/2009
696 messages publiés
en tant que fan de comics : Wolverine ne valait vraiment pas le pris d'une place de ciné !
Inscrit le 18/06/2009
70 messages publiés
J'avoue le prix des places de cinéma à fortement augmenter. Je me rappel étant jeune (y a 14-15 ans) je faisais des rallyes cinéma avec mon meilleur ami et on se faisait 4-5 film dans la même journée. On avait un billet de 1000 fr Belge (+-25€) et on savait même aller au McDo sur le temps de midi si on ne regardait que 4 films.

Actuellement on voudrait faire la même chose... On serait au double et peut être plus...

Il reste en Belgique des cinémas en Wallonie où les films sont moins cher. A Namur par exemple (environ 6€), mais il n'y a que les version française et pas autant de salle que dans les cinémas de Bruxelles.

Je trouve ça dommage car j'adore aller au cinéma quand un bon film sort (ce qui est de plus en plus rare). Et j'ai un goût amer quand je dois payer 10€ pour ma place plus les popcorns et qu'on tend vers les 20€ pour le tout...

Je ne suis pas pro téléchargement et distribution gratuite de la culture car je comprends que toute cette production fait face à des coûts important mais je pense qu'une place à 7€50 réjouirait plus de monde...

Ce qui m'étonne aussi c'est de voir que les cinémas ne sont souvent rempli et quand j'entends que le secteur souffre je ne comprends pas toujours... A l'imagi-braine pour ceux qui connaissent, le parking est quasi full tous les soirs. Donc même si ça coûte cher ca tourne... Alors cette idée que le téléchargement nuirait au film j'ai un doute... Ce dont je suis sur c'est qu'il y a de plus en plus de films qui n'apportent plus rien et qui ne font pas succès..

Je serais curieux de voir combien on rapporter les 300 meilleurs films de chaque année... j pense qu'il rapporte toujours autant qu'avant, il y en a plus mais beaucoup ne rapportent rien..
Inscrit le 19/02/2008
423 messages publiés
Vous, producteurs, réalisateurs et acteurs qui vous gavez comme des porcs, ça vous fait chier que des gens puissent avoir accès à votre travail sans payer, oh que ça vous fait chier...

Ben c'est comme ça, et on vit mieux quand on accepte certaines réalités, on évite de se créer des ulcères et autres cancers. J'ai accepté depuis longtemps le fait que je ne passerai pas ma vie dans les avions, ne possèderai pas un logement dans toutes les capitales du monde et ne serait jamais un sex-symbol !

Les pirates, c'est robin des bois, permettant à ceux qui ont peu de moyens d'accéder eux-aussi comme les autres, à vos divertissements, même si ceux-ci ne sont pas d'un intérêt majeur dans l'évolution humaine.

Si l'humain acceptait de partager, ("le plaisir d'offrir", à qui ça parle aujourd'hui ? drôle d'expression, non ?) on serait pas dans la merde économique, écologique et sociale dans laquelle l'humanité se débat pitoyablement !

Il serait logique comme c'est le cas des impôts de tout payer en fonction des revenus de chacun, loyer, eau, gaz, électricité, nourriture, divertissements, transports, santé, etc.

Quand l'objet de son désir représente pour une personne 0.000001 % de son budget mensuel et 30 % pour une autre, c'est pas pareil !!!

Je crois qu'aujourd'hui, je suis presque fier de pouvoir regarder leurs films gratuitement dans ma salle de cinéma avec mon projecteur DIY qui m'est revenu à 300 € ! Et d'en faire profiter mes amis smicards en plus !!! C'est toujours une bonne soirée.

Le cinéma quand j'était ado coûtait 12 francs la place et 6 francs en tarif réduit ! "tarif réduit" signifiait quelque chose ! Maintenant, c'est combien ? 10 € la place et 8 € le tarif réduit pour les chômeurs ? Sans parler du supplément pour les films 3D ou les films numériques ! Ca va la tête ???

"L'avidité" c'est pas un des sept péchés capitaux ?
Inscrit le 18/06/2009
296 messages publiés
astie mais on vous lit au québec?
Inscrit le 09/04/2009
1192 messages publiés
Tous ces films qu'Hollywood aurait pu réalisé en 2008, et qu'on ne verra jamais à cause du piratage. C'est dommage pour le 7e Art.
C'est vrai que c'est con un film enregistré en salle avec les gens qui bouffent du popcorn, qui rotent et qui pètent. Ca ne donne plus envie d'aller au cinéma.
Inscrit le 09/02/2009
1815 messages publiés
Michael Lynton :
" Le vol numérique siphonne des milliards de dollars. Cela veut dire qu'il y a moins d'argent pour " . . . engraisser les actionnaires, dont je fais partie !
[message édité par Obelixator le 30/10/2009 à 13:36 ]
Inscrit le 12/06/2009
55 messages publiés
un jour il faudra qu'ils comprennent que s'ils doublent le nombre de film, pour doubler aussi leurs bénéfice, il faudrait soit doubler aussi notre argent, soit doubler la population...

y'aura beau sortir 20 films au lieu de 10 par semaine, on ira pas en voir le double pour autant. on aura plus de choix mais on ira pas en voir plus. c'est comme doubler le nombre de chaines à la TV, tu auras plus de choix mais tu vas pas en regarder plus...
Inscrit le 18/08/2009
242 messages publiés
Pour rebondir sur le commentaire de collinmic, une place de ciné à Bruxelles - proximité des quartiers européens oblige ( dixit la vendeuse à qui j'ai fait part de ma consternation ) - avoisine les 10 ( dix ) euros.
A ce prix là, je préfère allez au théâtre.
Inscrit le 19/02/2008
423 messages publiés
un jour il faudra qu'ils comprennent que s'ils doublent le nombre de film, pour doubler aussi leurs bénéfice, il faudrait soit doubler aussi notre argent, soit doubler la population...

y'aura beau sortir 20 films au lieu de 10 par semaine, on ira pas en voir le double pour autant. on aura plus de choix mais on ira pas en voir plus. c'est comme doubler le nombre de chaines à la TV, tu auras plus de choix mais tu vas pas en regarder plus...


Ca me fait gerber cette volonté de nous faire dépenser notre argent jusqu'au dernier centime ! Les supers riches entassent leur fric dans des coffres mais veulent que les plus pauvres qu'eux dépensent tout ce qui ont jusqu'au dernier centime !

D'ou la prolifération et la multiplication de tentations pour cela à grand coup de pubs, quand c'est pas la super nouvelle méga extra galerie commerciale ou le super nouveau génial multiplexe qui poussent dans ce pays comme des champignons !

Oh les gars, vous croyez qu'on a aucune volonté pour résister aux carottes que vous agitez sous notre nez ??? On peut dire NON encore, c'est encore légal, rassurez-moi !

J'ai au moins un coup de fil par semaine d'une société à la con qui veut que je refasse mon salon ou ma cuisine ! Ca me fait penser à la guerre des multiplexes qui a eu lieu dans la région de Nîmes. Ces couillons d'exploitants croyaient qu'en multipliant le nombre de sièges, ils allaient multiplier le nombre de spectateurs ! La génération spontanée comme dans Gremlins, quoi ! Un peu d'eau et hop, de nouveaux spectateurs pour nos fauteuils ! N'importe quoi !

Ah du coup, la concurrence est morte et le seul multiplexe qui a gagné la guerre se gave comme une truie ! Les prix des places prennent 20 ou 30 centimes d'euros tout les 4 mois, pourquoi se priver ? àa gueule la première semaine puis les gens payent, ils ont pas le choix de toute façon.

Ils nous prennent pour des oies ou quoi ? GAVAGE pour tout le monde ! Gavage des bénéfices pour les actionnaires, gavage des plaisirs où il faut raquer pour les autres. C'est cette volonté de de se fixer aucune limite qui fera qu'un jour, tout ce système nous pètera à la gueule !

Il suffit de revoir "la grande bouffe" pour voir les conséquences du gavage à outrance. Qu'ils finissent comme Piccoli sur le balcon, proouttfffuuuu...

Marre !
Inscrit le 28/08/2004
6873 messages publiés
Dois-je vraiment dire ce que je pense de ces accusations déplacées?


Quand ce monsieur vivra avec mon salaire dans une grande ville et qu'il saura pourquoi je ne vais pas au ciné, il pourra l'ouvrir.
Ses propos sont une insulte aux millions de gens pas super riches...qui font vivre sa boîte.
[message édité par Elisheva le 30/10/2009 à 15:21 ]
Inscrit le 18/08/2009
42 messages publiés
Dans la foulée, si ils aussi pouvaient doubler la qualité...

Ben non, je ne vais plus au cinéma depuis bientôt deux ans, le trou dans mon budget est trop gros pour ce genre de sorties donc nous nous en passons, et ne vivons pas plus mal que ça.
Pour le théâtre, c'est la même chose, enfin ça c'est de la logique toute bête: on peut vivre sans, ça ne rends pas plus crétin!!!
Inscrit le 12/05/2009
888 messages publiés
Si sont pas joyce chez sony zont qu'à vendre du beurre, parait que ça se vend bien
Inscrit le 31/10/2009
145 messages publiés
Dans ma salle de cinéma associative , où le prix des tickets sont pour le tarif plein 6€ , le réduit 5€ , le tarif abonné (avec la carte annuelle à 15€ de notre asso) est à 3€.

Et pourtant nous avons une belle croissance dans la fréquentation de notre salle et dans le nombre d'adhérents annuelle .

Certe , mis à part le fait que nous faisons dans le répertoire , l'art et essais , et la recherche , puis que nous n'avons pas évolué (nous avons 20 ans cette année) dans la voie de la confiserie et de la publicité en début des programmes projetés pour gagné énormément d'argent supplémentaire , nous nous portons bien du côté de chiffres .

Après voilà , quand on décide de vendre de plus en plus de sucre et de tout axer dessus , et que du coup une grosse majorité des spectateurs en surdose de sucre sortent de là , la salle est complètement pourrit , et il faut bien embaucher des personnes pour ramasser la "merde" laissé par les moins soucieux.

Le coût des ces emplois sont rajoutés au prix du ticket de la salle.

Tout cela étant , la salle et une partie de son équipement fauteuil / moquette doivent aussi être remplacé plus fréquemment .

Et cela est aussi rajouter au prix du ticket de la salle .


Il me semble que si la majorité des exploitant de cinéma commerciaux faisait en sorte de changer d'attitude vis à vis du sucre et de son matraquage médiatique interne , et que si les grandes boîtes de productions des états unis ne relayaient plus les idées des grands lobbys , le spectateur moyen se sentirai moins pris pour pour un con , et irai plus fréquemment dans les salles obscures.


Peut être qu'au lieu dire n'importe quoi , monsieur Michael Lynton devrait gérer ses employés , et donc sa société.
Inscrit le 09/02/2009
866 messages publiés
Vous, producteurs, réalisateurs et acteurs qui vous gavez comme des porcs, ça vous fait chier que des gens puissent avoir accès à votre travail sans payer, oh que ça vous fait chier...

Ben c'est comme ça, et on vit mieux quand on accepte certaines réalités, on évite de se créer des ulcères et autres cancers. J'ai accepté depuis longtemps le fait que je ne passerai pas ma vie dans les avions, ne possèderai pas un logement dans toutes les capitales du monde et ne serait jamais un sex-symbol !

Les pirates, c'est robin des bois, permettant à ceux qui ont peu de moyens d'accéder eux-aussi comme les autres, à vos divertissements, même si ceux-ci ne sont pas d'un intérêt majeur dans l'évolution humaine.

Si l'humain acceptait de partager, ("le plaisir d'offrir", à qui ça parle aujourd'hui ? drôle d'expression, non ?) on serait pas dans la merde économique, écologique et sociale dans laquelle l'humanité se débat pitoyablement !

Il serait logique comme c'est le cas des impôts de tout payer en fonction des revenus de chacun, loyer, eau, gaz, électricité, nourriture, divertissements, transports, santé, etc.

Quand l'objet de son désir représente pour une personne 0.000001 % de son budget mensuel et 30 % pour une autre, c'est pas pareil !!!

Je crois qu'aujourd'hui, je suis presque fier de pouvoir regarder leurs films gratuitement dans ma salle de cinéma avec mon projecteur DIY qui m'est revenu à 300 € ! Et d'en faire profiter mes amis smicards en plus !!! C'est toujours une bonne soirée.

Le cinéma quand j'était ado coûtait 12 francs la place et 6 francs en tarif réduit ! "tarif réduit" signifiait quelque chose ! Maintenant, c'est combien ? 10 € la place et 8 € le tarif réduit pour les chômeurs ? Sans parler du supplément pour les films 3D ou les films numériques ! Ca va la tête ???

"L'avidité" c'est pas un des sept péchés capitaux ?


mazette ca fout les chetons quand meme !!! c'est exactement avec ce genre de discours que les lobbys font passer les internautes pour des pirates , extremistes ou autres.
Tu n'as aucunes consciences de ce que tu racontes , les robins des bois du cinema ??? mais laisse moi rire . C'est du grand n'importe quoi , j'ai toujours été contre la riposte gradué , mais de la a dire que ceux qui ne peuvent se payer quoique que ce soit "ont le droit" ou "merite au meme titres que ceux qui peuvent se le payer" c'est du grand n'importe quoi.

Dans la vie tout se merite , l'avidité et un péché mais la jalousie aussi , ne l'oublie pas.
[message édité par horizon le 31/10/2009 à 16:54 ]
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Octobre 2009
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8