Après un an de brouille, la major du disque est finalement parvenue à un accord avec YouTube. "Pluriannuel", ce nouveau départ devrait permettre à la plate-forme de vidéo en streaming de proposer à nouveau les contenus culturels du label en échange d'une part des gains de la publicité en ligne. Warner décrit l'accord comme la possibilité d'"accéder à des vidéos et à d'autres contenus liés à la musique des artistes et d'accéder à une expérience enrichie".

Les relations se normalisent entre YouTube et Warner Music. Après des rapports tendus entre les deux entreprises, un accord de diffusion a finalement été trouvé pour permettre aux artistes sous contrat chez Warner Music d’être à nouveau visible sur la principale plate-forme de vidéo en streaming.

Au mois de décembre dernier, une première négociation avait échouée entre les deux sociétés. Le label reprochait à YouTube de ne pas indemniser convenablement les artistes, éditeurs et majors pour le contenu proposé.

Parmi les musiciens concernés, nous retrouvons par exemple Madonna, Aretha Franklin, Eric Claptin, REM, Missy Elliott et Linkin Park.

Désormais, les quatre grandes majors du disque sont bien présentes sur YouTube. Si aucune date n’est indiquée, Warner Music a indiqué dans un communiqué que les différents clips seraient à nouveau accessibles d’ici la fin de l’année. Par ailleurs, des chaines vidéo et du contenu supplémentaire en relation avec la musique diffusée par Warner Music seront également disponibles sur le site de streaming vidéo.

En ce qui concerne la monétisation des contenus, Warner pourra s’appuyer sur la technologie Content ID en proposant de la publicité sur le contenu utilisateurs mis en ligne par les membres liés à Warner Music.

« Le partenariat est fondé sur le partage des recettes dégagées par les publicités sur les vidéos, et cela a un sens pour tous ceux qui sont concernés : les artistes et les labels peuvent obtenir de l’argent de leurs vidéos et la communauté YouTube en profiter« , a expliqué Chris Maxcy, le directeur du développement des partenariats de YouTube.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés