Il pouvait sans doute espérer mieux, mais c'est tout de même le double des précédentes élections. En nette progression, le Parti Pirate allemand a obtenu dimanche 2 % des scrutins lors des élections législatives. Mais sans député au Bundestag, le cap est déjà mis sur les prochaines échéances électorales.

Le Parti Pirate allemand se fait une place dans le paysage politique. La formation qui revendique une libéralisation de l’échange et de l’accès à la culture, et une meilleure protection de la vie privée et des droits fondamentaux des citoyens a réalisé dimanche un score honorable de 2 % des voix. Trop peu pour envoyer un député au Bundestag, mais une nette progression tout de même par rapport aux 0,9 % de voix qu’avait réalisé le Parti Pirate allemand lors des élections européennes.

Le PiratenPartei a remporté jusqu’à 9 % des voix dans les circonscriptions où il a été le plus fort, avec un score remarquable de 3,35 % des voix à Berlin. Lors des élections européennes, le Parti Pirate avait remporté 1,4 % des suffrages dans la capitale allemande. Selon de premières estimations, le Parti Pirate allemand aurait également remporté 13 % des scrutins chez les citoyens qui votaient dimanche pour la première fois, ce qui signale une demande forte de renouvellement de l’offre politique chez les jeunes.

Pour Jens Seipenbusch, le leader du PiratenPartei, le résultat des élections montre « que nos sujets de préoccupation sont importants que nous allons avoir du succès dans l’avenir« . Il voit dans ces 2 % de scrutins « une nouvelle étape dans notre développement rapide« . Les observateurs font volontiers un parallèle avec les Verts, qui avaient obtenu moins de 1 % des voix lors de leurs premières élections législatives en Allemagne au début des années 1980.

Pour le Parti Pirate, ces élections servent d’abord à remplir les caisses pour livrer les prochaines batailles électorales. L’Etat accorde aux partis qui atteignent 0,5 % des voix un remboursement des frais de campagne à hauteur de 85 centimes par voix pour les quatre premiers millions de scrutins, puis 70 centimes au delà. Le PiratenPartei ayant récolté 845 904 voix, c’est près de 720.000 euros qui devraient arriver dans les caisses de la formation politique.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés