C'est avec surprise que l'on apprend aujourd'hui que le géant Yahoo a racheté le service de musique en ligne MusicMatch pour cent-soixante millions de dollars. Ensemble, les deux sociétés américaines pourraient rapidement donner des sueurs froides à Microsoft et Apple.

Bien que peu connu de notre côté de l’Atlantique, MusicMatch est certainement le service payant le plus novateur parmi ceux approuvés par la RIAA et ses membres. Après avoir proposé des abonnements à des webradios de qualité, MusicMatch a récemment jeté un pavé dans la mare avec son service de musique à la demande par abonnement. Pour $10 par mois, le client écoute ce qu’il veut parmi les 700.000 titres disponibles, mais a aussi la possibilité d’envoyer jusqu’à 20 morceaux par e-mail à n’importe qui. Celui qui reçoit le courrier peut alors écouter gratuitement chaque morceaux jusqu’à trois fois. Au bout de la quatrième tentative de lecture, il faut acheter le titre, à un prix classique de 99 cents.

La recette semble bonne, mais MusicMatch manquait jusqu’à présent de reconnaissance de la part d’un public matraqué par la couverture médiatique et marketing de services comme Napster, iTunes ou MSN Music.

Yahoo, qui possède lui le portail musical le plus visité aux Etats-Unis, Launch, devrait permettre à MusicMatch d’acquérir cette renommée. Grâce à l’acquisition de MusicMatch, Bob Roback, le directeur général et vice-président de Yahoo Music, estime que l’ensemble Launch+MusicMatch pourrait générer une base de 23 millions d’auditeurs.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés