Même pour la plus simple des créations, il est possible d'obtenir un brevet. En effet, Google est parvenu à décrocher un brevet auprès de l'USPTO pour sa célèbre page d'accueil, dont la simplicité est sans égale. Or, dans la mesure où d'autres moteurs de recherche ont fait le pari d'une interface épurée, cela pourrait les obliger à modifier leur design, sous peine d'être poursuivi par Google.

Un champ de saisie, deux boutons, quelques liens et un gros logo, le tout sur un fond blanc. Voici comment nous pourrions décrire en quelques mots la page d’accueil du moteur de recherche le plus utilisé au monde. Pourtant malgré une interface épurée, pour ne pas dire minimaliste, Google a obtenu un brevet (le D599,372) de l’United States Patent and Trademark Office (USPTO) pour sa célèbre page d’accueil.

Il aura donc fallu cinq ans de procédure pour que l’USTPO accès à la demande du géant de Mountain View. En effet, aussi simpliste qu’est sa page d’accueil, Google estimait qu’elle valait bien une protection supplémentaire, surtout lorsqu’on réaliste plusieurs dizaines de millions de requêtes chaque mois. Auparavant, Google avait obtenu un autre brevet sur le design de la page d’accueil pour préserver sa propriété intellectuelle.

Intitulée « interface utilisateur graphique d’un terminal de communication pour écran« , cette initiative pourrait rapidement poser quelques problèmes pour les autres moteurs de recherche ayant opté pour une interface allégée. En effet, les schémas présentés par les avocats de Google montrent très clairement que le centre du brevet concerne le champ de saisie et les différentes fonctionnalités autour, puisque même le logo de Google apparait en pointillé.

Reste désormais à connaitre les intentions de Google avec ce brevet. Il n’est pas impossible que l’objectif soit de gêner le récent partenariat entre Yahoo ! et Microsoft, puisque ce dernier fournira Bing comme moteur de recherche pour l’entreprise de Sunnyvale. Or, comme le note Gawker, la page d’accueil de Yahoo ! Search est déjà très simple dans sa mise en forme…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés