RealNetworks est en passe de réussir son pari. Enervé de ne parvenir à obtenir de licence sur la technologie DRM FairPlay d'Apple, RealNetworks a lancé la semaine dernière une campagne aggressive contre le numéro un de la musique en ligne, et a déjà vendu 1 million de titres depuis le début de l'opération.

A 49 centimes le titre jusqu’à la fête du travail américaine (le 6 septembre), RealNetworks s’est offert une campagne publicitaire sans commune mesure qui porte ses fruits. La société, déjà leader des services d’accès à la musique sur abonnements avec 550.000 abonnés, frappe un grand coup contre Apple. La technologie Harmony qui a été lancé avec la version 10.5 de RealPlayer permet aux utilisateurs de convertir leurs morceaux AAC achetés sur Apple pour les lire sur des centaines de baladeurs différents, tout en gardant les restrictions attachées aux DRM.

La campagne « Freedom of Choice » lancée par Real en faveur de l’interopérabilité ne plait cependant pas à tout le monde, et l’Electronic Frontier Foundation considère même la société américaine hypocrite. Pour elle, la vraie liberté de choix (Freedom of Choice) est de ne pas avoir de DRM du tout, et surtout l’EFF rappelle que Real a été l’une des premières à porter plainte contre d’autres en se basant sur le DMCA pour protéger sa technologie de streaming.

« Si Real se souciait vraiment de « La liberté de Choix de la Musique », ils diraient à leurs consommateurs de graver sur un CD la chanson téléchargée qu’ils ont acheté, et de la ripper alors dans n’importe quel format sans DRM (tels que le MP3, le WAV, l’AAC, qui fonctionnent tous très bien sur iPod)« , s’insurge Fred von Lohmann, avocat de l’EFF.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés