En Angleterre, de plus en plus de magazines commencent à offrir des CD de musique dans chacun de leur numéro. Mais ça n'est pas au goût d'une partie de l'industrie musicale du pays.

Il faudra s’y faire messieurs les producteurs, la musique ne se vend plus comme un vulgaire paquet de lessive proprement rangé dans les rayons des hypermarchés. Pourtant, un groupe de 650 producteurs s’offusque en voyant des magazines offrir chaque semaine un CD à leurs lecteurs. Pour le Music Managers Forum, « la musique a de la valeur, vous devriez être disposé à la payer« . « Le message que vous recevez des journaux est que la musique est gratuite. Ca dévalue les catalogues de nos artistes« , poursuit le MMF.

Pourtant, des maisons de disque gérant de prestigieux catalogues ont accepté que leur musique soit distribuée gratuitement dans ces magazines, moyennant paiement évidemment. Et c’est justement ce que le MMF reproche à ses collègues, ouvrant ainsi une guerre entre les réfractaires réactionnaires et ceux qui ont réalisé qu’il y avait là moyen de gagner quelque peu d’argent en prenant la gratuité pour le consommateur comme atout.

Côté artistes, on ne se plaint sûrement pas non plus, puisque chaque pressage d’un CD entraîne le paiement de droits de reproduction mécanique, répartis ensuite entre les artistes par les sociétés de gestion collective type SACEM.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés