Qu'il est compliqué de créer un service de musique en ligne en Europe ! Napster l'expérimente en ce moment même à ses dépens. Le service américain géré par Roxio compte désormais sur une sortie du service à la fin de l'été en Angleterre, mais ne reste que modérément optimiste quant à cette date.

« Je suis toujours plein d’espoir que ça se produise, mais ça a été un véritable défi d’obtenir l’ensemble des droits », explique ainsi le responsable exécutif de Roxio, Christopher Gorog, avant d’ajouter : « c’est un peu frustrant ». On le comprend.

L’obtention des accords nécessaires est apparemment beaucoup plus difficile en Europe qu’aux Etats-Unis ou au Canada. Il faut courir après un ensemble de titulaires de droits qui tous doivent agréer au principe de Napster : producteurs, sociétés de gestion, et artistes eux-même. Jusqu’à présent, seul OD2 est parvenu avec succès à ce résultat, plaçant la société de Peter Gabriel dans une situatin de quasi monopole en Europe. L’arrivée programmée de Napster et iTunes Music Store, puis bientôt du service Connect de Sony, devraient apporter un peu de fraîcheur et surtout de concurrence dans les offres musicales européennes…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés