L'Université de Penn State a lancé pour ce second semestre son service de musique en ligne basée sur le catalogue de Napster 2.0. En trois jours, le site financé par les droits d'inscriptions à l'Université aurait reçu 100.000 demandes de téléchargements ou de streaming.

C’est cependant un succès en demie-teinte pour l’Université américaine. Sur les 17.000 étudiants qui ont accès librement au service grâce au paiement de leurs cours, seuls 2.600 se sont pour l’instant inscrits. Mécontents, nombre d’étudiants protestent en voyant l’Université investir leur argent dans un service privé de musique en ligne au lieu d’améliorer les infrastructures existantes.

Les étudiants inscrits peuvent télécharger et écouter librement la musique qu’ils souhaitent sur le catalogue de Napster 2.0 qui compte actuellement 500.000 titres. Pour graver la chanson téléchargée sur un CD, les utilisateurs du service doivent toujours payer $0.99 par titre, ou $9.95 pour tout un album.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés