Malgré une couverture de presse extraordinaire pour un ordinateur portable, selon The Inquirer Asus aurait vendu 1,7 million d’ordinateurs Eee PC entre janvier et juin 2008, alors que la firme avait tablé sur deux millions de ventes, au minimum.

Le constructeur taïwanais souffre à la fois d’un ralentissement global de l’économie au premier semestre 2008, et d’une concurrence qui s’est vite organisée pour répliquer. Le MSI Wind, en particulier, réalise une percée spectaculaire sur le marché.

Asus serait aussi victime de son propre empressement. Les consommateurs ont boudé l’Eee PC 900 au profit de l’Eee PC 901 à base d’Intel Atom, annoncé presque aussitôt par Asus.. alors que le fondeur de processeurs n’arrive pas à suivre la demande.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés